Bienfaits de l'ail et ses vertus

Les bienfaits de l’ail sont connus depuis les temps anciens, et ce dans toutes les civilisations à travers le monde. Une gousse d’ail est une bombe antibactérienne par la contenance en composés chimiques très bon pour la santé. Les vertus de l’ail recouvrent un large spectre des traitements de différentes maladie et infections. Que ça soit en poudre, cru ou cuite les bienfaits de l’ail sont énormes. La conservation de l’ail est très facile et les recettes dont la gousse d’ail est l’un des ingrédients font légion.

Nous allons voir dans cet article quelques informations générales sur l’ail et énumérer 19 bienfaits de l’ail dont nous avons trouvé des preuves évidentes sur internet.

I- Définition de l’ail

L’ail, nom latin Allium sativum, appartient à la famille des oignons Alliacés, à l’exemple des échalotes et du poireau. L’ail a été utilisé tout au long de l’histoire à des fins médicinales et culinaires pour ses bienfaits. Le bulbe d’ail est divisé en plusieurs sections, chacune appelée gousse d’ail.

L’ail est une ancienne plante médicinale, appelé également l’herbe magique. Cette plante, originaire d’Asie centrale, a été découverte il y a plus de 3000 ans. Elle est hautement équipé avec des propriétés antibactériennes.

Aujourd’hui l’ail est cultivé dans plusieurs parties du monde et importé dans le monde entier. Largement utilisés dans les cuisines française et européennes, de nombreux plats culinaires ne peuvent se passer du goût et de l’odeur uniques de l’ail.

Il y en a plusieurs variétés d’ails sauvages connues, on retrouve parmi elles la plus célèbre qui a pour nom l’ail d’ours. Les bienfaits de l’ail d’ours sont principalement culinaires. De nombrables recettes exquises sont à base de cet ail d’ours.

II- Ail cru et cuit

Le fait d’écraser, de couper ou de mâcher une gousse d’ail cru libère de l’allicine, un composé organo-sulfuré qui est considérée comme l’antibiotique naturel par excellence, un antiviral et un antifongique des plus efficaces. Ce qui conduit à la croyance selon laquelle l’ail cru peut être plus bénéfique pour la santé que cuit.

Une étude scientifique a montré que l’ail perd beaucoup de ses propriétés antioxydantes lorsqu’il est cuit. Cependant, une autre étude récente a démontré que l’ail cuit, notamment cuit rapidement dans des sautés, préservait son pouvoir antioxydant. Ils ont également confirmé une forte activité antioxydante dans l’ail cru.

III- Comment augmenter les bienfaits de l’ail

D’abord choisir les bulbes les plus fraîches. Ces bulbes dodus à la peau tendue qui ne sont pas effilochés, desserrés, desséchés ou moisis sont les plus recherchées.

La germination est aussi un signe d’avancé dans l’âge. Plus l’ail est frais, plus la concentration de ses principes actifs est élevée.

Bien qu’il puisse se conserver pendant des mois, en utilisant les techniques de conservation, il vaut mieux manger l’ail juste après sa cueillette.

De plus en plus, qu’il avance dans l’âge, il perdra de ses qualités antioxydantes.

Il faut bien le ranger. Car pour conserver les bienfaits de l’ail, il est préférable de le mettre dans un endroit sombre et frais avec une bonne ventilation pour l’empêcher de moisir ou de germer.

Alors…

Couper, trancher ou écraser de l’ail déclenche une réaction enzymatique interne qui augmente ses composés sains. A noter que la chaleur empêche cette réaction chimique de se produire, alors laissez l’ail reposer sur la planche à découper au moins 10 minutes avant la cuisson.

Pour minimiser l’haleine d’ail, il existe plusieurs astuces de grand-mère. Car l’odeur de l’ail est très persistante ; elle peut rester dans le souffle et peut même être excrétée par les poumons pendant un jour ou deux après avoir mangée l’ail.

Parmi ces astuces, on pourrait citer celles de mâcher des feuilles de menthe fraîches, de manger une pomme bien juteuse, de boire une tasse de thé vert ou de manger la laitue crue après un repas à l’ail. Cela peut aider à neutraliser les composés soufrés de l’ail responsables de son odeur.

Bienfaits et vertus de l'ail
La bonne humeur est un des bienfaits de l’ail

IV- Posologie de 100g d’ail

Nutriments Valeur
Eau [g] 58.58
Energie [kcal] 149
Protéines [g] 6.36
lipides [g] 0.5
Carbohydrate [g] 33.06
Fibres [g] 2.1
Sucre[g] 1
Calcium [mg] 181
Fer [mg] 1.7
Magnésium, Mg [mg] 25
Phosphores, P [mg] 153
Potassium, K [mg] 401
Sodium, Na [mg] 17

V- Les bienfaits de l’ail

Il est indéniable que l’ail est l’un des produits naturels qui ont une grande importance non moins méritée chez les humains pour ces multiples usages et vertus. Nous allons explorer dans ce qui reste de l’article les principaux bienfaits de l’ail.

  1. Mangez de l’ail pour soigner les maux, y compris le rhume

L’ail est très bénéfique pour renforcer le système immunitaire de votre corps. Dans une étude de 12 semaines, les personnes qui prenaient un supplément d’ail ressentaient une réduction du froid de 63% par rapport au placebo.

La réduction moyenne des symptômes du rhume était de 70% par rapport au placebo en l’espace de 5 jours et les symptômes ont diminués considérablement dans le groupe qui prenait ail en seulement 1,5 jour.

Donc, si vous avez tendance à attraper trop souvent le rhume et la grippe, vous devez alors incorporer de l’ail dans votre alimentation.

Nous vous donnons à la fin une petite recette que vous pourriez prendre lorsque vous aurez un rhum ou une grippe.

2. Empêche l’intoxication par les métaux lourds

De fortes doses d’ail peuvent prévenir les dommages aux organes causés par les métaux lourds.

L’un des bienfaits de l’ail est que ses composés soufrés réduisent considérablement les concentrations de plomb dans le sang. Ils agissent comme un nettoyant de ses substances néfastes pour le corps.

En outre, L’une des vertus de l’ail est de prévenir également les signes de toxicité tels que les maux de tête et la pression artérielle.

Le soufre contribue également à une meilleure absorption du fer et du zinc dans le sang.

3. Réduction du risque de cancer du poumon

Une étude chinoise sur les bienfaits de l’ail a conclu que les personnes qui mangeaient de l’ail cru au moins deux fois par semaine au cours de la période d’étude de 7 ans couraient 44% moins de risques de développer un cancer du poumon.

Les chercheurs ont mené des entretiens individuels avec 1 424 patients atteints de cancer du poumon et 4 543 personnes en bonne santé. On leur a posé des questions sur leur régime alimentaire et leur mode de vie, y compris des questions sur le tabagisme et la fréquence à laquelle ils mangeaient de l’ail.

Ils ont observé une corrélation évidente entre la consommation d’ail cru et le cancer du poumon, en suggérant que l’ail pourrait potentiellement servir d’agent chimio-préventif pour le cancer du poumon.

 4. Défense contre Tous les cancers

D’autres études non moins importante suggèrent que parmi les bienfaits de l’ail et des autres légumes de la famille Allium, notamment les oignons, les poireaux et les échalotes, qu’ils pourraient aider de beaucoup à prévenir plusieurs formes de cancer, notamment l’œsophage, le sein, les ovaires et la prostate.

Il est à noter que selon ses études des preuves les plus solides peuvent être observées avec les cancers du tube digestif.

Dans une méta-analyse de 21 études, ceux qui mangeaient le plus de légumes Allium présentaient un risque de cancer gastrique considérablement réduit par rapport à ceux qui mangeaient peu ou pas du tout.

Et il n’a pas fallu grand-chose pour constater des effets positifs : 20 grammes par jour, soit l’équivalent d’une gousse d’ail.

5. Une gousse d’ail pour abaisser la pression artérielle

Une gousse d’ail par jour peut aider à maintenir votre tension artérielle dans les bons termes. Ses composés actifs peuvent réduire de manière significative la pression artérielle comparable aux effets des médicaments prescrits.

Selon une étude Pakistanaise de 2013, l’extrait d’une gousse d’ail qui a pèse entre 600 et 1 500 milligrammes (mg) s’est avéré aussi efficace que le médicament prescrit habituellement pour le traitement de l’hypertension artérielle sur une période de 5 mois.

Selon eux cette vertu de l’ail vient du fait qu’il active la production du facteur de relaxation dérivé de l’endothélium, en raison de la grande quantité de la molécule polysulfures qui y sont contenues.

Cela conduit à la relaxation des muscles lisses et à la vasodilatation (élargissement des vaisseaux sanguins).

6. Bienfaits de l’ail pour la santé du cœur

Les vertus de l’ail ne se limitent pas à être un simple combattant des infections, car le petit élément de la gousse d’ail a de nombreux autres avantages pour la santé.

Plusieurs études ont montré que grâce aux composés actifs de cette plante, les personnes qui ont l’habitude de manger l’ail plus souvent ont moins de risque de subir une crise cardiaque (infarctus du myocarde). Toutefois ces conclusions doivent être étayer par plus d’études poussées pour confirmer ces bienfaits de l’ail.

7. l’ail combat les allergies

L’ail est connu pour être un aliment anti-inflammatoire puissant. Cela peut aider le corps à lutter contre les allergies. La propriété antiarthritique de l’ail est due au sulfure de diallyle et au thiacremonone.

Il a été démontré que l’ail améliorait les symptômes de l’inflammation allergique des voies respiratoires (rhinite allergique).

Et également on trouve parmi les bienfaits de l’ail contre les allergies, l’usage de son jus qui peut être utilisé pour arrêter immédiatement les démangeaisons dues aux éruptions cutanées et aux piqûres d’insectes. Son utilisation se fait en pressant plusieurs gousses d’ail jusqu’à en avoir assez de jus, qu’on étalera soigneusement sur la partie du corps atteinte.

8. L’ail prévient la carie dentaire et traite les infections buccales

Notons que l’un des bienfaits de l’ail est ses effets antibactériens sur les bactéries de la plaque dentaire qui causent la carie dentaire si elles ne sont pas traitées.

L’ail traite également les infections buccales comme la parodontite, le muguet buccal et les maux de bouche causés par les prothèses.

L’ail peut être utilisé en association avec des antibiotiques ou pour traiter des bactéries multi-résistantes.

L’allicine, l’un des composants actifs qui se trouve dans l’ail, combat les bactéries en inhibant les enzymes contenant du soufre nécessaire à la survie des bactéries.

9. L’ail pour prévenir la maladie d’Alzheimer et la démence

Il est maintenant tout à fait certain que les dommages oxydatifs causés par les radicaux libres contribuent au processus de vieillissement, notamment au niveau du cerveau.

Il est légitime de penser que l’un des bienfaits de l’ail est sa protection de l’organisme contre les dommages oxydatifs grâce aux éléments antioxydants qu’il contient.

Il a été démontré que des doses élevées de suppléments d’ail augmentaient les enzymes antioxydantes chez l’homme et réduisaient considérablement le stress oxydatif chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle.

Les effets combinés sur la réduction du cholestérol et de la pression artérielle, ainsi que sur les propriétés antioxydantes, peuvent réduire le risque de maladies cérébrales courantes telles que la maladie d’Alzheimer et la démence.

10. Aliment anti-inflammatoire puissant

Une étude a identifié quatre composés sulfuriques dans l’ail qui ont une grande capacité à réduire l’inflammation. Donc les personnes souffrant de maladies auto-immunes pourraient être aidées en incluant l’ail dans leur régime alimentaire.

De même, si une personne souffre de psoriasis ou toute autre affection cutanée liée à une inflammation, nous vous conseillons d’essayer pour un certain temps de frotter l’huile d’ail directement sur la zone touchée pour obtenir un soulagement. Et au cas où il y aurait des effets secondaires notables, il vous suffit seulement d’arrêter ce frottement avec l’huile d’ail ou son jus.

11. L’ail est antiparasitaire

Les vertus de l’ail sont considérées par plusieurs peuples traditionnels comme des trésors médicinaux les mieux conservés depuis les époques les plus reculées.

Il est utilisé comme antibiotique pour traiter les infections bactériennes, fongiques et parasitaires depuis 7 000 ans.

Des études des plus respectables suggèrent que l’extrait d’ail dilué aide les enfants atteints d’infections causées par le ténia.

Aussi comme on l’a signalé plus haut, l’un des bienfaits de l’ail est son emploi comme un rince-bouche à base d’ail ; c’est vrai que ce liquide ne ressemble pas trop aux autres produits mentholés qui donne une haleine fraîche et agréable, mais une toute petite quantité de ses extraits suffit à éloigner les bactéries de la bouche qui causent la carie.

12. la perte de cheveux des hommes et des femmes (alopécie)

Une étude menée en Turquie a révélé que les extraits d’ail ont des bienfaits évidents dans la lutte contre la chute de cheveux en général et de l’alopécie en particulier.

L’alopécie est une maladie de la peau auto-immune courante qui entraîne la chute des cheveux sur le cuir chevelu, le visage et parfois sur d’autres parties du corps. Différents traitements sont actuellement disponibles, mais aucun autre traitement naturel n’est encore connu pour cette maladie.

Des chercheurs Iraniens ont découvert que l’utilisation du gel à base d’ail ajoutait une contribution importante à l’efficacité thérapeutique du corticostéroïde topique dans le traitement de l’alopécie.

13. Réduire le cholestérol LDL

Des scientifiques américains ont découvert qu’un supplément d’extrait d’ail vieilli pouvait aider à réduire le taux du cholestérol LDL de 10% chez les hommes atteints d’hypercholestérolémie.

Ils ont constaté que chez le rat, l’ail inhibe la synthèse du cholestérol dans les cellules du foie.

Les chercheurs ont ensuite expérimenté des composés de l’ail solubles dans l’eau et dans les lipides et ont découvert que les composés solubles dans l’eau présents dans l’ail inhibaient la synthèse du cholestérol de 20 à 60% selon les cas.

14. L’ail peut traiter les plaies infectées

Du fait de la richesse de l’ail avec des composés qui possèdent des propriétés antimicrobiennes, il a été constaté qu’il peut aider à traiter les plaies infectées chez les enfants.

Les plaies infectées contiennent souvent des microbes nocifs qui peuvent nuire à la santé de votre enfant en infectant la plaie qui risque de gangrener surtout si on se trouve à un endroit où il n’y a pas de médicaments, comme en Afrique ou Amazonie.

L’application de jus d’ail dilué sur la plaie infectée de votre enfant aide à tuer les microbes nocifs et à prévenir les risques d’infection.

Utilisez du jus d’ail dilué, car non dilué peut irriter la peau de votre enfant.

Les bienfaits de l’ail dans ce cas sont inestimables pour beaucoup de population dans le monde.

L'ail éloigne les moustiques
L’ail éloigne les moustiques

15. Éloignez les moustiques avec de l’ail.

Personnes ne sait pourquoi les moustiques semblent ne pas aimer l’ail. Il existe une étude menée en Inde et qui a révélé que les personnes qui se frottaient les bras et les jambes avec un mélange à l’ail n’étaient pas gênées par les petites bébêtes nocturnes.

Par ailleurs, vous pouvez préparer vous-même une solution d’huile d’ail, de vaseline et de cire d’abeille pour faire un produit répulsif naturel ou simplement placez des gousses d’ail à proximité de votre lit pour éloigner ces hôtes indésirables.

16. L’ail améliore la performance sportive

Dans la Grèce antique, l’un des bienfaits de l’ail les plus répandus est sa capacité à améliorer les performances des athlètes olympiques. Il est permis d’imaginer les sportifs cachant sous leurs toiles une gousse d’ail, comparativement à nos sportifs des temps modernes qui roulent malheureusement avec des seringues.

Notons également que durant l’époque médiévale, on donnait des gousses d’ail aux ouvriers pour les manger afin de lutter contre la fatigue.

17. L’ail et les grippes intestinales

Parmi les bienfaits de l’ail est son aide au bon fonctionnement du foie et de la vessie et son efficacité à lutter contre les problèmes d’estomac tels que la diarrhée et la grippe intestinale. Il stimule la digestion et l’appétit.

Il aide également à contrôler le stress, ce qui empêche la formation des acides de l’estomac qui est généralement produit lorsqu’une personne s’énerve.

18. L’ail rehausse l’humeur

Selon la naturopathie, l’une des utilisations traditionnelles de l’ail consiste à améliorer l’humeur des individus qui en mangent. Cette herbe puissante améliore la production de sérotonine, un neurotransmetteur important pour le sentiment de bonheur.

Comme on l’a vu plus haut, des études sur des animaux de laboratoire confirment les effets antidépresseurs de l’ail.

Si une personne souffre d’une maladie mentale telle que la dépression, l’utilisation de l’ail en plus de la psychothérapie et de tout médicament prescrit en psychiatrie peut aider à accélérer son rétablissement.

19. L’ail est aphrodisiaque

L'ail est un aphrodisiaque
L’ail est un aphrodisiaque

Plusieurs aphrodisiaques naturels qui sont renommés en Afrique, on retrouve l’ail comme l’un des ingrédients de ces différentes mixtures qui ont fait leurs preuves dans l’amélioration des performances sexuels.

Nous vous conseillons, au cas où vous optez pour ce bienfaits de l’ail, de vous assurer que votre partenaire en mange aussi.

Il se peut que le secret de ces vertus de l’ail dans l’amélioration des performances sexuels est son aide dans le bon fonctionnement de la circulation sanguine, ce qui pourrait améliorer la fonction sexuelle.

Alors n’hésitez pas à préparer un bon repas italien à l’ail et voyez vous-même si cela donne vraiment des résultats et n’hésitez pas à mettre un commentaire au-dessous de l’article.

VI- Comment faire la recette de l’ail et du miel ?

Recette de l'ail avec du miel
Les bienfaits de l’ail avec du miel

1. Choses dont on a besoin :

12-13 gousses d’ail épluchés, plus une tasse de miel (environ 335g) et un petit pot avec un couvercle bien ajusté.

2. Préparation :

Placez les gousses d’ail dans un pot propre en laissant un peu de place en haut (5cm, c’est amplement suffisant).

Versez le miel dans le pot en vous assurant que chaque gousse d’ail soit bien enrobés de miel.

Couvrez le pot (il n’est pas nécessaire de le fermer complètement à l’air, un peu d’air est bon dans ce cas) et laissez-le dans un placard sombre.

Au bout de quelques jours, vous remarquerez peut-être des bulles d’air dans votre mélange de miel et d’ail, ce qui est un signe de processus de fermentation.

Relâchez le couvercle pour évacuer les gaz tous les deux ou trois jours, afin d’éviter que tout ne se répande.

Avec le temps, le processus de fermentation s’installera, l’ail deviendra un peu plus foncé et le miel deviendra un peu plus liquide.

Les meilleurs résultats de goût sont obtenus après environ 4 semaines.

Après cette période, vos gousses d’ail infusé au miel sont à presque prêtes et peuvent être rangées dans votre garde-manger.

Vous pouvez également placer le pot dans un réfrigérateur, car le miel froid et coulant est agréable et apaisant pour les maux de gorge.

N’oubliez pas de tester le pH de votre ferment de miel avant de le consommer !

Le contenu du site Web AvoirLaSante.fr n’est ni destiné ni recommandé en lieu et place du conseil médical, du diagnostic ou du traitement. Demandez toujours conseil à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé qualifié pour toute question ou condition médicale.Le contenu du site est juste informatif. Tous droits réservés.

Bienfaits de l’ail

Source:

https://www.lepoint.fr/sante/idee-recue-sur-la-sante-n-19-l-ail-est-bon-pour-le-coeur-25-02-2013-1632075_40.php

http://www.topito.com/top-bienfaits-ail-sante

/lail-noir-vertus-incroyables

Fermer le menu