Comment sont les pertes blanches en début de grossesse?

Comment sont les pertes blanches en début de grossesse?

Le cycle menstruel dure généralement 28 jours. Il est calculé par rapport à l’ovulation (production d’un ovocyte par l’ovaire). Les pertes blanches ou glaire cervicale (voir notre article détaillé sur les glaires cervicales ici) sont des secrétions vaginales liées au phénomène d’ovulation. Et avant de répondre à la question de comment sont les pertes blanches en début de grossesse, faisant une petite intro pour bien comprendre ce phénomène.

les pertes blanches en début de grossesse

Introduction

Les pertes blanches permettent, suivant les stades d’ovulation, soit de sauvegarder le sperme dans le vagin durant une certaine période en attendant que l’ovule soit prêt pour la fécondation, soit d’accélérer le mouvement du sperme durant les quelques jours du stade optimale de l’ovule qui est arrivé dans ce cas au stade ultime pour recevoir le spermatozoïde.

Il est à noter que les pertes blanches après les règles sont généralement épaisses, de couleur marron et ne permettent presque aucun mouvement aux spermatozoïde dans le vagin. L’intérieur de ce dernier est sec sauf dans des cas de perturbations ou de maladie que nous verrons plus loin.

Il faut attendre trois à quatre jours pour voir le vagin sécréter des pertes blanches crémeuse, épaisse et très collante. Cette période est non fertile. Les spermatozoïdes n’auront aucune chance de passer cette muraille infranchissable.

Ensuite vient la période de 7 à 9 jours ou les pertes blanches seront toujours crémeuse tirant vers le blanc, moins épaisse et moins collante. Les spermatozoïdes se conservent durant cette période et peuvent traverser le sombre long tunnel du vagin qui les ramène vers l’ovule non encore fécondée. Ce voyage peut durer 3 à 4 jours, le temps que l’ovule soit prêt.

La période de 10 à 14 jours après les règles est la période idéale pour la fécondation. Les pertes blanches sont presque fluides et transparentes. (Les pertes blanches blanc d’œuf constitue la meilleure période pour avoir plus de chance de tomber enceinte)

Comment sont les pertes blanches en début de grossesse?

La texture des pertes blanches vaginales varient comme on vient de le souligner plus haut en fonction du stade de l’ovulation. Elles vont de l’état liquide comme une sorte d’huile visqueuse jusqu’à l’état épais comme une sorte de vieille colle drue.

Dans le cas du début de grossesse, les pertes blanches sont plutôt laiteuses, une sorte d’état intermédiaire entre le visqueux et le dru. Cette caractéristique permet au vagin de rester un tant soit peu humidifié et chaud. Elles aide ainsi à protéger l’ovule fécondé (l’ovocyte pénétré par un gentil spermatozoïde).

Les pertes blanches après ovulation ne sont pas de couleur marron contrairement au moment de la fin des règles. Mais plutôt crémeuse et légèrement abondantes.

Pertes blanches abondantes

Les pertes blanches en début de grossesse sont plutôt abondantes, du au sécrétion hormonales du nouvel état de l’organisme (de la femme enceinte).

Ces « leucorrhées » forment en quelques temps une sorte de bouchon muqueux sur le col de l’utérus et constituera ainsi une forme de mur de protection afin d’empêcher l’intrusion des éléments infectieux dans l’utérus ou désormais siège l’ovocyte fécondé qui deviendra quelques semaines après un fœtus bien formé.

Est-ce que les pertes blanches sont un signe de grossesse ?

Les pertes blanches comme on vient de le souligner plus haut sont des sécrétions hormonales de glandes situées dans le col de l’utérus. Elles varient en quantité et qualité en fonction du cycle menstruel de la femme.

Il est vrai qu’en début de grossesse, il y une légère surproduction de ces pertes vaginales, due aux hormones sécrétées par les ovaires et à l’augmentation du débit de sang dans le vagin, mais ne peut être en aucun cas un signe d’une grossesse. Car ce n’est pas inhabituel au vagin de sécréter de grosses quantités de cette substance pour d’autres raisons autre que la grossesse.

Le test de grossesse reste l’une des manières les plus fiables afin de détecter facilement une grossesse certaine.

Quelques problèmes de santé liés aux pertes blanches

Lorsque les pertes blanches tirent vers le jaune sombre et sont accompagnées avec des démangeaisons et des brûlures dans les parties intimes, il est fort possible que ça soit un signe d’une infection vaginale. Dans ce cas, la vulve est de couleur rougeâtre et légèrement gonflée.

Aussi les pertes blanches malodorante et qui tirent vers le verdâtre sont généralement un signe de déséquilibre de la flore bactérienne, appelée vaginose.  Cela est dû certainement à l’augmentation du ph vaginal et à une forte réduction des bactéries, les lactobacilles, qui protègent l’intérieur du vagin.

Et si les pertes blanches tirent vers le blanchâtre blanches et ont l’aspect dru, Il y a de fortes chances que ça soit un signe de mycose vaginale.

Faut-il consulter le médecin pour les pertes blanches ?

La réponse est oui, si vous elles vous paraissent abondantes, plus que d’habitude, et accompagnées par des démangeaisons, brûlures, et/ou d’une odeur de poisson nauséabondes. Un simplement traitement fera disparaître l’infection ou la mycose.

Aussi une bonne hygiène intime, surtout avec un savon de ph neutre vous évitera la plupart des problèmes de santé liées aux pertes blanches et au vagin.

Le contenu du site Web AvoirLaSante.fr n’est ni destiné ni recommandé en lieu et place du conseil médical, du diagnostic ou du traitement. Demandez toujours conseil à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé qualifié pour toute question ou condition médicale.Le contenu du site est juste informatif. Tous droits réservés.

liens externes:

https://www.verywellfamily.com/checking-cervical-mucus-to-get-pregnant-faster-1960279

https://www.plannedparenthood.org/learn/birth-control/fertility-awareness/whats-cervical-mucus-method-fams

https://www.medicalnewstoday.com/articles/323503.php

Comment faire du vinaigre de cidre maison?

Comment faire du vinaigre de cidre maison ?

pommes et vinaigre de cidre

On entend souvent parler du vinaigre de cidre pour traiter des maux du quotidien. Alors pour ceux qui aiment le bio, se demander comment faire du vinaigre de cidre maison est plus que légitime. Il est préférable à tout point de vue de faire son vinaigre de cidre maison afin de disposer d’un produit 100 % naturel.

On verra d’abord dans cet article la méthode de fabrication du vinaigre de cidre maison puis on donnera quelques bienfaits de ce vinaigre.

I- Les phases requises pour la fabrication du vinaigre de cidre maison

Ingrédients et matériel:

Il nous faut un bocal en verre, un morceau de tissu propre et u élastique comme matériel de base.

C’est beaucoup plus simple en ce qui concerne les ingrédients, pour un kilo de pommes, il nous faut une bouteille d’eau minérale et 3 cuillères à soupe de sucre ou leur équivalent en bon miel de chez nous (éviter le miel de l’étranger). Vous pouvez aussi consulter notre article sur les bienfaits du miel ici.

La méthode :

Donc pour répondre à la question de comment faire du vinaigre de cidre maison, il nous faut suivre les étapes suivantes :

Bien laver les pommes et leur enlever toutes les parties abimées. Puis les couper en petit morceau pour faciliter la macération.

On verse les trois cuillères de miel ou de sucre dans l’eau puis on remue pour une bonne dissolution du sucre.

Ensuite on les met dans le bocal en verre. On verse de l’eau à l’intérieur du bocal jusqu’à ce que les morceaux de pommes soient en totale immersion.

Pour la phase d’après, on met le tissu sur l’ouverture du bocal et on place l’élastique pour le maintenir. Ainsi le tissu laisse passer le peu d’air dont les pommes ont en besoin pour respirer et fermenter.

On laisse reposer la préparation dans un droit à l’abri de la lumière à une température variant entre 20° et 29° pendant environs 6 semaines.

On fait égoutter ensuite le mélange fermenté à l’aide d’un chinois (passoire fine) pour se débarrasser des impuretés (déchet de pomme). Puis on laisse le liquide propre obtenu se reposer encore quelques jours pour enfin obtenir notre vinaigre de cidre maison.

A signaler qu’une croute de bactéries se forme au-dessus du liquide fermenté qu’on pourrait éventuellement utiliser pour faire du vinaigre maison. Cette croute s’appelle la mère de vinaigre de cidre.

II- Faire du vinaigre de cidre maison grâce au vin

On peut faire transformer les fonds de bouteilles de vin qui nous reste en bon vinaigre de maison aromatisé. Et ce grâce à la chimie du vin qui se transforme en contact de l’oxygène et certaines bactéries qui se trouvent dans l’air.

Ce merveilleux processus naturel du vin en vinaigre a essentiellement besoin de la mère de vinaigre qui joue le rôle de catalyseur et d’accélérateur.

Il nous suffit seulement de mettre notre vin dans un bocal, lui rajouter ensuite la mère de vinaigre et le laisser se fermenter pendant environ 5 ou 6 semaines à une température moyenne de 20°. Puis le filtrer de nouveau pour le débarrasser des impuretés.

1. Comment obtenir une mère pour vinaigre du vin et du vinaigre de marché?

Mettre dans un vinaigrier 1 litre de vieux vinaigre et 3 litres de vin rouge récent qu’on peut acheter au marcher ou dans une grande surface. Mettre comme couverture sur la bouche du vinaigrier un morceau de gaze. Puis il faut laisser le mélange se reposer à température ambiante (environ 20°C). Il vous faut attendre environ 4 semaines ou plus pour voir se former une mère de vinaigre.

2. comment faire du vinaigre de cidre avec une mère

Il nous suffit de se procurer chez le voisin une mère de vinaigre de cidre ou de la récupérer de notre ancienne fabrication, pour faire plus rapidement un nouveau vinaigre de cidre sans devoir attendre les quelques semaines nécessaires pour sa fabrication.

On prends notre cidre avec une bonne quantité de vinaigre bio acheté au marché et on lui met délicatement dessus notre mère. Puis on suit le même processus qu’avant. Sauf que cette fois notre vinaigre sera prêt dans 2 ou 3 semaines.

3. C’est quoi le cidre ?

Le cidre (jus de pomme fermenté) est ce liquide alcoolisé qu’on obtient à partir de pommes pressées. En séparant le liquide des déchets de pommes, on obtiendrait un jus qu’on aura soin de laisser fermenter pour un certain temps sans contact avec de l’air. Ce qui deviendra à la fin le cidre de pomme ou le cidre tout court.



III- Les origines du vinaigre de cidre

Le vinaigre est déjà présent à l’époque des égyptiens de l’Antiquité ainsi qu’en Mésopotamie, 5 000 ans auparavant. Le vinaigre est issu de vin et le vinaigre de cidre est considéré tel un véritable élixir de jeunesse au 4ème siècle après J.C.

Le fameux médecin d’origine grecque Hippocrate faisait appel au vinaigre de cidre pour soulager diverses affections. Cela portait sur le mal de gorge, l’arthrite voire la fatigue.

Pour sa part, le docteur Jarvis est un médecin américain du début du 20ème siècle. Il a fait un usage thérapeutique du vinaigre de cidre auprès des malades.

IV- Les bienfaits du vinaigre de cidre

1. La digestion

Une mauvaise digestion passagère peut être résolue avec quelques gorgées de vinaigre de cidre avant le repas. Par ailleurs, une diarrhée incommodante peut être stoppée grâce aux vertus antibactériennes et antibiotiques du vinaigre de cidre. Il suffit de boire 2 cuillerées à soupe de vinaigre de cidre additionnée à un verre d’eau et de boire cette mixture 3 fois par jour.

2. Avoir un bon sommeil

Pour réduire les ronflements, le vinaigre de cidre est efficace. Gorgé en potassium, le vinaigre de cidre ôte le mucus stocké au niveau des fosses nasales. Il traite à la fois les congestions nasales, les maux de gorge. En versant 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans un verre d’eau froide, on boit le breuvage avant de se coucher.

3. Aide à éliminer les kilos en trop

Pour éliminer la graisse superflue, le vinaigre de cidre est une solution. Reconnu pour réduire le taux de cholestérol dans le sang, le vinaigre de cidre doit être bu chaque soir. Cela permet d’empêcher le stockage des graisses. Par ailleurs, la pectine du vinaigre de cidre est un excellent coupe-faim. Du vinaigre de cidre dans un verre d’eau avant de se restaurer est une bonne option.

4. Un bon fortifiant pour les cheveux

La présence de pellicules dans les cheveux est amoindrie avec un peu de vinaigre de cidre ajoutée avec un peu d’eau. On applique le mélange avant de faire un shampoing doux.

5. Combat la mauvaise haleine

Pour prévenir la mauvaise haleine, le pouvoir antibactérien du vinaigre de cidre est performant. Un gargarisme avec du vinaigre de cidre est un reflexe à adopter.

Quelques liens pour plus d’informations:

http://www.cfaitmaison.com/vinaigre/vinaigre-cidre.html

http://universmontagne.over-blog.com/2017/03/vinaigre-de-cidre-maison.html

Le contenu du site Web AvoirLaSante.fr n’est ni destiné ni recommandé en lieu et place du conseil médical, du diagnostic ou du traitement. Demandez toujours conseil à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé qualifié pour toute question ou condition médicale.Le contenu du site est juste informatif. Tous droits réservés.

cohérence cardiaque

Les immenses bienfaits des exercices de cohérence cardiaque

la cohérence cardiaque: équilibre entre le cœur et le cerveau

Les immenses bienfaits des exercices de cohérence cardiaque sont innombrables, très connus par les scientifiques et les spécialistes du développement humains.

La cohérence cardiaque est une nouvelle technique d’amélioration de soi, tirée des récentes découvertes de la science sur les vertus cognitives du cœur.

Ses bienfaits sur la santé, selon ses promoteurs, sont immenses, et pour quelques-uns, ses avantages dépassent de loin ceux de la méditation traditionnelle. Suivez-nous dans ce petit tour pédagogique sur la cohérence cardiaque.

I- Qu’est-ce que la cohérence cardiaque ?

Le cœur est ce qui génère le rythme qui est maintenu dans le corps pour tous les organes. Il produit également le plus grand champ électromagnétique de tous ces organes qui habitent le corps. Cela peut éventuellement contrarier certaines personnes qui croient plutôt que le cerveau est le plus grand champ électromagnétique du corps.

La science a maintenant découvert que le cœur a en fait son propre cerveau, avec ses propres neurites, semblables à ceux que l’on trouve dans le cerveau. Cette nouvelle recherche confirme que le cœur a sa propre intelligence consciente.

Il a également été constaté que l’intelligence du cœur influe sur les processus cérébraux contrôlant le système nerveux, les fonctions cognitives et les émotions.

Lorsque la cohérence cardiaque est atteinte, les différentes «parties» du «tout» commencent à s’emboîter de manière naturelle et harmonieuse, une relation claire s’établit désormais entre les «parties». Dans ce cas particulier, les parties qui atteignent le plus haut niveau de cohérence sont le cœur et le cerveau.

II- Qu’est-ce que l’intelligence cardiaque ?

L’intelligence cardiaque est le flux de la conscience intuitive, de la compréhension et de la direction intérieure que nous éprouvons lorsque l’esprit et les émotions sont alignés de manière cohérente avec le cœur.

Cette fabuleuse intelligence peut être activé par une pratique quotidienne, tournée vers un soi physiologique et intellectuel. Plus nous sommes cohérents et plus nous prêtons attention à ce guidage intérieur intuitif plus profond, plus nous sommes en mesure d’accéder plus fréquemment à cette intelligence des plus remarquables.

L’intelligence cardiaque induit une organisation cellulaire efficace et fait ainsi évoluer les différents organismes vers un ordre, une prise de conscience et une cohérence accrus entre eux.

Cohérence cardiaque: tout savoir

III- Pourquoi est-il important de bien dormir ?

Avoir une bonne habitude de sommeil en dormant suffisamment est essentiel à notre bien-être, au bon fonctionnement de l’organisme, au développement du cerveau et à la régénération des cellules. On peut dire que le sommeil est le gage d’une bonne santé.

A noter que dormir les premières heures de la nuit accroît nos capacités cognitives et donne une santé de fer.

IV- Le cœur plus qu’une pompe

Des chercheurs affirment que le cœur contient son propre système nerveux indépendant, composé de plus de 40 000 neurones.

Selon eux le cœur n’est plus considéré comme seulement une pompe. C’est bien plus que le siège des émotions humaines les plus chaudes et des sentiments les plus profonds.

En fait, à mesure que la science avance elle nous révèle que le cœur est beaucoup plus puissant, guérisseur et transformateur qu’on ne l’aurait jamais imaginé.

Les chercheurs ont pointé le doigt sur le rôle complexe que joue le cœur dans notre santé, notre bonheur, notre bien-être et notre longévité. Leurs recherches révèlent que le cœur est un centre de commandement doté d’une intelligence formidable et de connaissances intuitives liées à tous les systèmes et à toutes les cellules de notre corps.

Voici quelques-unes de leurs principales découvertes :

Le champ électromagnétique du cœur est le champ le plus puissant généré par le corps humain. Il est projeté dans tout le corps et peut rayonner à plusieurs mètres à la ronde.

Le battement de cœur, plutôt que d’être un simple son répétitif, est un flux d’informations étroitement compressé, transmettant son message à chaque cellule.

Le cœur nous fournit des conseils émotionnels et intuitifs pour nous aider à savoir comment diriger notre vie.

Les sentiments cardiaques fondamentaux (amour, appréciation, compassion) régulent l’activité du système nerveux sympathique (combat ou fuite) et augmentent l’activité du système nerveux parasympathique (repos et digestion).

Les rythmes cardiaques se reflètent dans les états émotionnels. Les émotions négatives telles que la peur, la colère et l’hostilité créent une variabilité désordonnée et irrégulière du rythme cardiaque. Les émotions positives créent un meilleur ordre dans les rythmes cardiaques.

Le cœur est l’oscillateur maître du corps. Son rythme entraîne tous les systèmes du corps dans un état d’entraînement ou de synchronisation.

Les états émotionnels positifs ont un effet équilibrant sur le système nerveux en renforçant l’immunité, en renforçant la fonction hormonale et en améliorant la fonction cérébrale.

V- Conseils pratique pour faire les exercices de cohérence cardiaque

La première étape après avoir appris à pratiquer la cohérence cardiaque est d’en faire de cette technique une habitude quotidienne. Pour cela on pourrait choisir certaines heures de la journée où on peut s’allonger de 3 à 5 minutes pour nous concentrer sur notre cœur.

A signaler que plus nous pratiquons la technique plus la cohérence du cœur apparaît rapidement et plus il est facile à la maintenir ; et prendre des mini-pauses pour faire nos exercices de cohérence peut nous aider à atteindre votre équilibre intérieur et à économiser beaucoup d’énergie même dans un milieu a priori contraire.

Et pour ceux qui pratiquent déjà la méditation, l’ajout de la cohérence cardiaque ne sera qu’un tremplin pour améliorer les résultats.

A noter encore que les bienfaits de la cohérence cardiaque et autres avantages globaux pour la santé et le bien-être ont été scientifiquement associés à une cohérence accrue. Cette cohérence permet aux personnes de tous âges de sortir d’un état de dérégulation maladif et de fragmentation de l’esprit en un état de fonctionnement sain et synchronisé aux niveaux individuel et social.

Et cela, se verrait plus facilement dans l’amélioration de notre santé et bien-être et nous d’une année à l’autre nous deviendrons plus sereins et plus calmes.

Cohérence cardiaque: c’est quoi?

VI- Bienfaits des exercices de cohérence cardiaque

Avec la surcharge en matières et autres informations qu’il faut assimiler quotidiennement, les étudiants pourront mieux se concentrer sur leurs études et auront ainsi plus rendement et plus de résultat positifs.

Durant les grandes compétitions la première place se dispute au fil du rasoir, alors les athlètes, qui seront capables de rester concentrés et calmes pendant la compétition, auront plus de chance de l’emporter. Ainsi la cohérence cardiaque est tout indiqué pour les grands compétiteurs tout comme les amateurs bien sûr.

Tous ceux qui souhaitent réduire leur stress de manière significative, rendre leur rythme cardiaque plus régulier et améliorer leur bien-être général.

Les hommes d’affaires, avec une pratique régulière de la cohérence cardiaque, seront en mesure de garder l’esprit clair et de faire preuve de cohérence avant les présentations importantes ou tout simplement de rester détendus et de travailler avec une bonne énergie positive.

VII- Avantages spirituels de la cohérence cardiaque

Lorsque tous les systèmes de notre corps fonctionnent ensemble en harmonie, nous remarquerons une grande amélioration de la façon dont on se sente. Nous serons moins susceptibles de tomber malade et aurons globalement plus d’énergie pour accomplir nos tâches quotidiennes.

Les chercheurs spirituels et autres prieurs seront emmenés à cet endroit divin au sein duquel on accède par le cœur.

Voici quelques bienfaits de la cohérence cardiaque pour la santé:

Réduit le stress et l’anxiété (capacité de la réduction du niveau de cortisol, une hormone stéroïde qui indique par son taux élevé d’un problème de santé).

Renforce notre système immunitaire

Libère l’hormone anti-vieillissement (DHEA)

Améliore le fonctionnement de nos systèmes nerveux et digestif

Améliore la qualité de notre sommeil

Augmente notre niveau d’énergie

Lorsque nous atteignez ce vrai état de cohérence du cœur, cela signifie également que nous fonctionnons au maximum de nos performances. Nous sentons alors de grandes améliorations de nos fonctions cognitives comme :

Une amélioration très significative de la concentration

L’amélioration de l’apprentissage

Amélioration des compétences en résolution de problèmes.

La cohérence cardiaque améliore également l’une des choses les plus importantes dont nous avons besoin dans notre vie quotidienne : notre intuition. Nous pourrons prendre des décisions plus sages.

Globalement, la cohérence cardiaque contribue à augmenter notre résilience. Il nous sera plus facile de surmonter des situations difficiles et de retrouver notre état «normal» en affrontant et acceptant la réalité de nos propres traumatismes.

VIII- Comment pratiquer réellement la cohérence cardiaque

Il faut se rappeler que la cohérence cardiaque est comme une onde de fréquence ou le corps et l’esprit atteignent une certaine harmonie globale. Par exemple, lorsque on est en colère, le cœur envoie des signaux incohérents et négatifs pour tous les autres organes du corps et lorsqu’on est heureux et reconnaissant pour la vie qui est en nous, le cœur émet un beau signal cohérent dans le monde qui nous entoure. Cela est vraiment contagieux ; Il ne profite pas seulement à nous, mais également à ceux qui vous entourent.

Curieux d’essayer ?

Si on veut essayer d’explorer cette cohérence cardiaque, voici trois des exercices de méditation de base qu’on peut faire pour se mettre dans cet état de cohérence – et peut-être aider les autres autour de nous en les entraînant dans les vagues d’amour, de compassion et de gratitude qu’on dégagerait.

Commencer à faire cinq à six respirations par minute. Cela nous amènera dans un état fondamental de cohérence. Il y a même des vidéos sur Youtube qui peuvent nous donner le rythme adéquat grâce à une oscillation d’un bouton de couleur sur l’écran. Cette oscillation deviendra pour nous plus régulière et cohérentes en quelques seconde.

Apporter une émotion d’appréciation, de compassion ou d’amour dans notre conscience. Sentir cette émotion avec tout notre corps physique et l’amener dans la région de notre cœur. Cela augmente généralement notre ratio de cohérence et atteint ainsi la forme la plus élevée.

Pratiquer une méditation d’amour et de gentillesse plus souvent. Cette méditation est basée sur la compassion et l’amour de soi et des autres. Nous ne pourrons jamais en avoir assez lorsqu’elle est pratiquée dans l’esprit de partage.

On peut résumer cette technique en deux étapes très simples, qui seront une sorte de guide pour comprendre la manière d’appliquer cette technique nécessaire afin d’atteindre réellement une cohérence cardiaque optimale pour le cœur et les organes l’entourant.

Étapes pour la technique de cohérence rapide :

Étape 1 : Il faut concentrer son attention sur la région du cœur en imaginant le souffle qui entre et sort du cœur ou de la poitrine, respirant un peu plus lentement et plus profondément que d’habitude.

Il est suggéré d’inspirer 5 secondes puis d’expirer 5 secondes (ou à un rythme confortable).

Étape 2 : Il est conseillé de faire une tentative sincère d’expérimentation du sentiment de régénération tel que l’appréciation ou la sollicitude envers quelqu’un ou quelque chose de notre vie.

Il est suggéré d’essayer de revivre le sentiment qu’on ressent pour quelqu’un que nous aimons, un animal de compagnie, un endroit spécial, un exploit, etc. ou à se concentrer sur un sentiment de calme ou d’aisance.

IX- Les contre-indications des exercices de cohérence cardiaque ?

Il n’existe pas de contre-indication spécifique à la pratique de la cohérence cardiaque, mais les personnes suicidaires ou psychotiques actives peuvent nécessiter une aide psychiatrique avant toute pratique.

De plus, l’utilisation de cette forme de méditation pour les personnes souffrant d’arythmie cardiaque (rythme cardiaque irrégulier) peut présenter quelques difficultés techniques, mais qui reste sans gravité.

Le contenu du site Web AvoirLaSante.fr n’est ni destiné ni recommandé en lieu et place du conseil médical, du diagnostic ou du traitement. Demandez toujours conseil à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé qualifié pour toute question ou condition médicale.Le contenu du site est juste informatif. Tous droits réservés.

Comment pratiquer la cohérence cardiaque

Source:


https://lapassiondetre.com/la-coherence-cardiaque/

https://www.solimut-mutuelle.fr/solimag/sante-au-travail/stress-au-travail-coherence-cardiaque

https://terraillonhelp.zendesk.com/hc/fr/articles/360003433973–Mieux-comprendre-La-coh%C3%A9rence-cardiaque-qu-est-ce-que-c-est-

vinaigre de cidre et pommes

12 Bienfaits du vinaigre de cidre pour la santé et vertus miraculeuses

vinaigre de cidre: bienfaits et vertus

Les bienfaits du vinaigre de cidre, un produit naturel par excellence, sont nombreux. Nous allons voir dans cet article quelques-uns des bienfaits du vinaigre de cidre et quelques bonnes informations comme la préparation ou sa fabrication chez soi de ce merveilleux ingrédient de cuisine, aussi bon pour le gout que la santé. 

I- Qu’est-ce que le vinaigre de cidre ?

Le vinaigre de cidre est un jus fermenté à base de pommes broyées. Le vinaigre de cidre est un ingrédient très populaire dans la cuisine Française et dans de nombreuses recettes de détoxication et de nettoyage car il contient une multitude de vitamines, de minéraux et d’antioxydants.

Certains éléments nutritifs contenus dans le vinaigre de cidre de pomme comprennent les acides acétique et folique, ainsi que des minéraux tels que le potassium, le fer et le magnésium. Le vinaigre de cidre contient également des polyphénols, de puissants antioxydants.

Le vinaigre de cidre est un remède maison classique. Il en existe de nombreux qui sont populaires et son utilisation touche à plusieurs domaines, allant de l’apaisement de la gorge au maintien de la santé de la peau et des cheveux.

De plus, le vinaigre de cidre a été mis en évidence dans des études qui montrent qu’il peut avoir des avantages pour la gestion du surpoids en conjuguant son usage avec un régime alimentaire et de l’exercice. Ce que nous verrons plus en détail dans cet article, en explorant les bienfaits du vinaigre de cidre, les plus connus.

Son ancienneté

Les vinaigres biologiques non filtrés ont une longue histoire d’utilisation, puisqu’ayant été découverts il y a des milliers d’années !

Quelques-uns prétendent que Cléopâtre a jadis dissous une perle dans du vinaigre et l’a bue afin de gagner un pari avec Marcus Antonius (Marc Antony).

Le vinaigre est mentionné dans la Bible et Hippocrate le recommandait souvent pour une variété de maux.

II- Comment le vinaigre de cidre est fait

Le mot vinaigre vient des mots latins vinum (vin) et acer (acide) et, en substance, le vinaigre n’est qu’un vin acide.

Il faut savoir que tout glucide ou alcool peut théoriquement devenir du vinaigre. Les glucides sont transformés en alcool par un processus de fermentation minutieuse.

Des bactéries (acétobacter) attaque l’alcool contenu dans du vin ou cidre qui sont exposés à l’air libre et les convertissent en acide acétique ou en vinaigre autrement dit.

Pour faire un vinaigre de cidre maison avec les restes de pommes :

Découper en petits morceaux les restes des pommes avant de remplir le ¾ d’un bol en verre ou on veut le faire.

Mélanger une grande cuillère à soupe avec un quart de litre d’eau jusqu’à une complète dilution.

Mettre cette eau sucrée dans le bol en verre.

Couvrir le bol de verre avec un tissu propre et laisser pour une quinzaine de jours à un endroit sombre et assez chaud.

Remuer durant cette période 5 fois à intervalles réguliers et enlever les écumes trop brunâtres.

Filtrer au bout de quinze jours le liquide obtenu en enlevant tous les déchets qui se sont accumulés au bas du bol.

Laisser pour une autre quinzaine de jours le liquide propre obtenu. A la fin on aura un bon vinaigre de cidre de pommes maison.

III- Les bienfaits du vinaigre de cidre

Voici quelques-uns des bienfaits du vinaigre de cidre que nous avons pu trouver dans notre recherche sur la toile.

1. Une bonne digestion des aliments

Un des bienfaits du vinaigre de cidre est qu’il peut améliorer l’acidité de l’estomac et la fonction de la vésicule biliaire afin de faciliter la digestion des graisses. En outre, de nombreuses personnes ne produisent tout simplement pas assez d’acide gastrique pour une digestion efficace.

Alors on déduit qu’ajouter du vinaigre de cidre aux aliments ou en consommer avant les repas ne peut que nous aider à réguler notre digestion.

Les régimes cétogènes qui ont pour principe de contenir plus de matières grasses (70 à 90% de l’apport total énergétique) que de glucides. Alors ces personnes qui ont l’habitude de digérer principalement des lipides et des protéines peuvent avoir besoin d’un soutien supplémentaire pour décomposer leurs repas.

Aussi il ne faut pas oublier de signaler que le vinaigre de cidre a la propriété d’aider le corps à bloquer certaines enzymes qui lui permettent d’absorber des glucides dans le système digestif. Ce qui induit que moins de glucides vont être absorbés par notre système.

Avec l’absorption régulière du vinaigre de cidre, la nourriture sera mieux traitée en général dans notre système digestif.

2. Le vinaigre de cidre rafraîchit les cheveux

Parmi les bienfaits du vinaigre de cidre on trouve sa capacité à rafraîchir les cheveux qui ont subi des troubles.

Tout le monde utilise maintenant plusieurs produits pour les cheveux ou des traitements contre les pellicules, le vinaigre de cidre peut les aider.

Il suffit de mettre un ratio 1:10 de vinaigre de cidre et d’eau dans un vaporisateur pour rafraîchir les cheveux gras après l’utilisation de produit contre les pellicules ou après quelques jours sans les laver.

A noter que la plupart des shampoings et conditionneurs ont un pH de 7 ou plus, qui est neutre à alcalin. Par contre le vinaigre de cidre a un pH de 3 ou moins, ce qui est évidemment acide. On peut alors améliorer la santé du cuir chevelu avec du vinaigre de cidre, car l’acidité neutralise le pH alcalin du cuir chevelu et des produits anti-pellicules qu’on utilise.

3. Apaiser la peau qui démange

Il est vrai que les avantages d’une dose quotidienne de vinaigre de cidre soient sujet à discussion dans le monde des remèdes maisons et vivement débattus. Mais force est de constater que les propriétés antiseptiques du vinaigre sont confirmées par beaucoup d’expérimentateurs et peut aider à soulager les démangeaisons de la peau (en particulier chez les personnes atteintes de psoriasis).

Il aurait été constaté que boire du vinaigre de cidre dilué — 1 cuillère à soupe diluée dans ¼ de litre d’eau — peut favoriser une peau plus lisse et plus saine.

4. Le vinaigre de cidre et le bicarbonate de soude pour l’acné

Il est recommandé comme l’un des bienfaits du vinaigre de cidre son utilisation, en le conjuguant avec le bicarbonate de soude, comme un masque pour améliorer l’état des peaux à problèmes.

Comme c’est connu, la plupart des problèmes de peau sont dus à la déshydratation ou à un pH déséquilibré. Par ces deux propriétés, le mélange du vinaigre de cidre avec le bicarbonate de soude peut réduire l’acné, la peau sèche et les zones rugueuses de la peau.

Il faut mélanger 1 cuillère à café de vinaigre de cidre, 1 cuillère à café de bicarbonate de soude et 2 cuillerées à thé de miel naturel. Et ensuite appliquer la pâte sur le visage en laissant les yeux, la bouche et les sourcils clairs. Le masque doit être laisser pendant 10 à 15 minutes, puis à rincer à l’eau tiède.

Ce mélange de bicarbonate de soude et du vinaigre de cidre peut également rajeunir et régénérer la peau sèche et terne. Il pourrait réduire les pores et les exfolies la peau.

5. Cholestérol et pression sanguine

Ils existent des études sur des rats qui ont montré que le vinaigre de cidre pouvait réduire le cholestérol et la tension artérielle. Cet avantage du vinaigre cidre n’est pas aussi probant que les précédents, car il n’a pas encore été confirmé sur les humains, mais il existe un potentiel certain.

En combinant cette étude aux résultats des études précédentes, ces résultats indiquent que les maladies cardiaques peuvent être un autre domaine dans lequel le vinaigre de cidre est bénéfique.

bienfaits du vinaigre de cidre: maigrir

6. Perte de poids

Il faut le dire en premier, la preuve que le vinaigre de cidre aide à combattre la graisse est faible.

Dans une étude japonaise sur une courte période, on a ajouté deux boissons par jour de 15 millilitres de vinaigre de cidre mélangé à 250 ml d’eau au régime habituel des hommes et des femmes en surpoids. Leur poids a diminué d’environ un kilogramme en 12 semaines, mais est revenu à son niveau habituel en quatre semaines.

Selon une autre étude britannique, le vinaigre pourrait supprimer l’appétit. Lorsqu’on leur a offert une boisson au vinaigre à trois groupes différents, pour un premier groupe, une boisson amère au goût, pour le deuxième moins amère au goût et pour le troisième une boisson sans vinaigre avec leur petit-déjeuner.

Les bénévoles qui ont avalé les deux boissons au vinaigre se sont sentis légèrement écœurés et sans surprise, cela a diminué leur appétit.  Le groupe avec la boisson au vinaigre amère ont eu moins d’appétit.

7. Contrôle de la glycémie

Un des bienfaits du vinaigre de cidre est sa précieuse aide à contrôler la glycémie. Puisque dans une étude récente, il a été révélé que le vinaigre de cidre avait un effet significatif sur la réduction de la glycémie chez les souris diabétiques.

Et une autre étude a confirmé l’un de ces bienfaits du vinaigre de cidre. En effet des chercheurs ont révélé que le vinaigre de cidre augmentait la sensibilité à l’insuline après un repas riche en glucides chez les patients atteints de diabète de type 2. Ils ont aussi déduit que cela peut également retarder ou prévenir le diabète de type 2 chez les personnes à risque de développer la maladie.

De là on pourrait dire qu’incorporer du vinaigre de cidre à notre alimentation, en particulier en le buvant mélangé avec de l’eau avant un repas, pourrait nous aider à contrôler notre diabète et à nous aider à prendre moins de médicaments sur ordonnance au fil du temps.

Et comme la consommation régulière de vinaigre de cidre de pomme peut retarder ou prévenir la maladie, elle pourrait avoir un impact très positif sur notre santé à long terme.

8. Arrête la senteur des pieds

Parmi les bienfaits du vinaigre de cidre le moins connu est sa propriété à éliminer les mauvaises odeurs, où qu’elles se trouvent. On n’a rien à perdre à essayer ce bon remède en cas de besoin.

Il est conseiller dans le cas des pieds qui sentent fortement, qu’après les avoir nettoyer au savon et rincer fortement, de les essuyer ensuite, en passant par les orteils et les dessous des pieds, avec une serviette en papier imbibée de vinaigre de cidre, afin de limiter grandement les odeurs.

La capacité du vinaigre de cidre à équilibrer le pH des pieds et à éliminer les bactéries responsables des odeurs est ce qui en fait un excellent remède naturel.

9. Un antibactérien naturel

Antibactérien naturel: bienfaits du vinaigre de cidre
Bienfaits du vinaigre de cidre comme antibactérien

Un des bienfaits du vinaigre de cidre est sa capacité à protéger le corps contre les agents pathogènes nocifs pouvant causer des maladies.

Diverses recherches ont montré que le vinaigre de cidre est efficace pour lutter contre différents types de microbes susceptibles de rendre malade le corps humain, y compris des ennemis comme E. coli (colibacille : une bactérie intestinale) et le Candida.

Aussi le vinaigre de cidre peut même aider à réduire la réponse inflammatoire déclenchée par une infection.

9. Bienfaits du vinaigre de cidre dans l’activité anti-inflammatoire

On trouve sur internet de nombreuses personnes qui pensent que le vinaigre de cidre a des bienfaits anti-inflammatoires, qui peuvent aider à soulager la douleur arthritique.

Cependant, il existe peu de preuves scientifiques à l’appui de ces affirmations. En plus d’aider les gens à contrôler leur poids (ce qui peut soulager certains symptômes de l’arthrite).

A signaler qu’une ancienne étude a conclu que le vinaigre de cidre était inefficace contre l’arthrite.

Mais une étude de 2004 a montré que, si le vinaigre de cidre de pomme pouvait ne pas être efficace contre la douleur aiguë et l’inflammation, il pouvait l’être pour la douleur chronique et l’inflammation en général.

Le vinaigre de cidre contient un complexe de vitamine B, qui, selon les chercheurs, pourrait aider à combattre l’inflammation et diminuer à la longue la douleur chronique.

10. Pied d’athlète

Des démangeaisons entre les orteils peuvent parfois être causées par le pied d’athlète, une infection fongique qui provoque des brûlures, une desquamation et un inconfort général.

En raison de ses propriétés antifongiques, l’utilisation du vinaigre de cidre pour éliminer les champignons et restaurer la santé et le confort des pieds est bien conseillé.

11. Champignon d’ongle d’orteil

Également appelé onychomycose, il s’agit d’un type de champignon qui affecte les ongles en les laissant épaissis, cassants, friables ou en lambeaux.

Un trempage dans un vinaigre de cidre modifierait le pH de la zone entourant les ongles en les rendant acides. Cela tuerait les champignons qui préfèrent les environnements alcalins, mettant ainsi fin à leur propagation.

A noter que pour avoir un début de résultat satisfaisant, il faut une application quotidienne allant d’un mois à 6 mois. Car les champignons d’ongles sont difficiles à éliminer même avec les médicaments chimiques les plus récents et qui demandent toujours un certain temps pour voir un résultat net.

12. Le vinaigre de cidre dans le jardin

L’un des autres bienfaits du vinaigre de cidre est son rôle dans le jardin comme herbicide ou engrais.

Il peut être en effet utilisé comme engrais (en particulier sur les plantes qui aiment les acides, comme les myrtilles et les azalées) et également comme herbicide.

Il est bien indiqué de le verser pur, directement sur les zones infestées de mauvaises herbes pour arrêter leurs progressions néfastes dans le jardin et éviter ainsi leurs traces dommageables qu’elles laissent sur les plantes qu’on cultive.

Il faut également mélanger 0,08 litres de vinaigre de cidre (avec une acidité de 5%) avec 10 litres d’eau pour fertiliser le sol. Pour les pesticides du commerce, il est préférable de na pas les appliquer quand ce n’est pas nécessaire.

IV- Comment consommer du vinaigre de cidre ?

Il n’y a en fait aucune recommandation particulière concernant la quantité de vinaigre de cidre à consommer par jour ni de manière unique de le consommer.

Selon les connaisseurs, il vaut mieux généralement ne prendre quotidiennement que de petites quantités vont bien. Par exemple, une à deux cuillerées à thé diluées dans un bon bol d’eau pour faciliter la digestion avant un repas. Mais en prendre trop peut causer des dommages à son corps.

Dans le régime méditerranéen, il peut également être dilué avec de l’huile d’olive pour les vinaigrettes, ou être déguster en étant diluer dans un grand verre d’eau avec des fruits frais.

Le vinaigre de cidre sous forme de comprimé existe. Mais l’ingérer sous cette forme n’est pas recommandé.

C’est vrai que le goût du vinaigre est très rebutant pour la plupart des gens. Cependant, on peut nous adapter en buvant une petite quantité chaque jour diluée dans un verre d’eau.

On peut d’abord commencer par une petite cuillère à thé diluée dans l’eau, et au fur et à mesure de notre adaptation on augmente les quantités prises, en allant à une cuillère à café puis à celle de soupe. Et la bonne quantité serait deux cuillères à soupe par jour.

V- Comment utiliser du vinaigre de cidre pour les cheveux

Comme on l’a déjà souligné plus haut, l’un des bienfaits du vinaigre de cidre est sa capacité à soigner les cheveux.

En raison de ses propriétés antifongiques, le vinaigre de cidre aide à combattre certaines causes courantes des pellicules. Il renforce également les cheveux et améliore la brillance et le lustre, pour avoir un beau look.

Traitement capillaire avec du vinaigre de cidre

On mélange d’abord quelques cuillères à soupe de vinaigre de cidre avec 1 tasse d’eau.

Appliquer le shampoing et le conditionner sur les cheveux comme d’habitude. Et les rincer ensuite.

On verse le vinaigre de cidre sur la tête et on commence à masser le cuir chevelu.

Pour ne pas avoir mal aux yeux, il est conseillé de s’assurer de ne pas faire pénétrer le liquide dans les yeux

Laisser le traitement reposer pendant quelques minutes

Rincer enfin les cheveux à l’eau tiède.

Le contenu du site Web AvoirLaSante.fr n’est ni destiné ni recommandé en lieu et place du conseil médical, du diagnostic ou du traitement. Demandez toujours conseil à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé qualifié pour toute question ou condition médicale.Le contenu du site est juste informatif. Tous droits réservés.

10 bienfaits du vinaigre de cidre

source:

https://www.optimyself.com/vinaigre-de-cidre-pour-maigrir/

https://www.creapharma.ch/vinaigre-cidre-pomme.htm

https://www.mr-plantes.com/2016/10/vinaigre-de-cidre-recette/

Fruit de la passion coupé

Fruit de la passion: bienfaits et richesses nutritionnelles

fleur du fruit de la passion
Fruit de la passion (fleur).

Le fruit de la passion est un fruit originaire d’Amérique du sud, au bienfaits et vertus innombrables, du fait de sa richesse nutritionnelles. Il est consommé partout dans le monde et particulièrement en France ou il est un petit peu considéré comme un fruit exotique. Le Brésil qui est le premier producteur mondial du fruit de la passion, l’appelle maracuja.

I- Origine

Le fruit de la passion pourpre est originaire du sud du Brésil, du Paraguay au nord de l’Argentine. Il a été dit que la forme jaune est d’origine inconnue, ou peut-être originaire de la région amazonienne du Brésil, ou est un hybride entre Passiflora edulis et Passiflora ligularis. Les études cytologiques n’ont pas confirmé la théorie hybride.

En Australie, le fruit de la passion pourpre était florissant et partiellement naturalisé dans les régions côtières du Queensland avant 1900.

À Hawaii, les graines du fruit de la passion pourpre, importées d’Australie, ont été plantées pour la première fois en 1880 et la vigne est devenue populaire dans les jardins domestiques.

II- Adaptation

Le fruit de la passion pourpre est subtropical et préfère un climat sans gel. Cependant, il y a des cultivars qui peuvent supporter des températures dans les 20 ° C les plus élevées sans subir de dommages sérieux.

Les racines repoussent souvent même si le sommet est mort. La plante ne pousse pas bien dans la chaleur estivale intense.

Le fruit de la passion jaune est tropical et est beaucoup plus intolérant au gel.

Les deux formes ont besoin de protection contre le vent. En règle générale, les précipitations annuelles devraient être d’au moins 90 cm.

Les vignes de fruit de la passion font de bons spécimens de récipient mais exigent l’entretien.

Il est cultivé commercialement dans les régions tropicales et subtropicales pour ses fruits sucrés et malodorants.

Le fruit de la passion est un type de baie, rond à ovale, jaune ou violet foncé à maturité, avec un intérieur doux à ferme et juteux rempli de nombreuses graines. Le fruit est mangé soit cru ou ajouté à d’autres jus de fruit pour améliorer l’arôme.

III- Comment est venu le nom du fruit de la passion

une fruit de la passion coupé
l’intérieur du fruit de la passion

Son nom ne vient surement pas de la propriété aphrodisiaque qu’il ne possède pas.

Il est venu plutôt de la passion ou de la crucifixion du Jésus christ que les missionnaires espagnols en Amérique du Sud ont vu en ce fruit lorsqu’ils ont découvert les fleurs transformées en fruits, ils les ont vus comme un symbole de la crucifixion.

Les missionnaires considéraient « les trois stigmates comme les trois clous, la couronne comme la couronne d’épines, les cinq étamines comme les cinq plaies, les cinq pétales et les cinq sépales comme les dix apôtres et les pétales violets comme la robe violette ».

IV- Quelle est la différence entre les différents types de fruits de la passion ?

En ce qui concerne la nutrition des fruits de la passion, jaunes et pourpres, est à peu près la même.

Cependant, il existe des petites différences plutôt notables entre les deux variétés. La forme pourpre a des graines noires, tandis que le fruit de la passion jaune a des graines brunes.

Le fruit de la passion jaune est souvent plus gros. Mais le fruit de la passion pourpre est moins acide et est considéré comme plus riche en arômes et en saveurs.

Le fruit de la passion pourpre contient également une plus grande proportion de jus (eau): de 35 à 40% de son poids.

La forme pourpre a des graines noires, le jaune a des graines brunes.

Il existe également différentes sous-catégories de fruits de la passion dans les deux variétés.

V- Les vitamines dans le fruit de la passion?

Les vitamines A et C sont connus pour être des grands soutiens qui aident à renforcer le système immunitaire.

La vitamine A, qui est très prisée dans le domaine de la beauté, est également bénéfique pour les yeux et la peau.

La vitamine niacine favorise la régénération des muscles, des nerfs et de la peau.

Les minéraux comme fer et le magnésium sont importants pour les niveaux d’énergie et les performances.

Le potassium est un diurétique et le phosphore maintient la santé des os et des dents.

Les fruits de la passion contiennent des substances bioactives telles que des alcaloïdes, des flavonoïdes et de la saponine.

Le fruit de la passion aide à dormir et réduit le cholestérol et la pression artérielle.

VI- Informations nutritionnelles sur le fruit de la passion

par portion comestible de 1 fruit (20g)

    Calories : 18

    Glucides : 4,5g

    Fibre : 2,2g, 7% valeur quotidienne

    Protéines : 0g

    Graisse : 0g

 Lipides : 0,15g

 Glucides : 4,6 g

Sucres : 2 g

Potassium 70 mg

Sodium : 5,5 mg

    9% de vitamine C: Une vitamine hydrosoluble qui agit en tant qu’antioxydant pour lutter contre les radicaux libres potentiellement dommageables (molécules avec des électrons non partagés qui flottent autour) et un cofacteur important dans la synthèse du collagène.

    5% de vitamine A: Fournit la version provitamine de cette vitamine liposoluble, ce qui signifie qu’elle provient d’une source végétale et que votre corps convertit le pigment végétal en vitamine A active. Elle est essentielle dans de nombreux composants d’une vision saine, immunité et croissance et différenciation cellulaire.

culture du fruit de la passion
Culture du fruit de la passion

VII- Sélection et stockage

Les fruits de la passion peuvent être disponibles toute l’année dans la plupart des marchés de la planète du fait du développement du commerce international. Et dans quelques régions du monde, leur disponibilité est saisonnière et varie en conséquence.

Il est conseillé d’acheter dans les magasins des fruits bien mûrs, charnus et lourds pour leur taille. Et dans leur sélection, il ne faut oublier que les fruits à surface ridée sont plus savoureux et riches en sucre, tout en évitant les fruits trop mûrs.

Les coupures et les taches mineures sont courantes sur la peau. De telles petites écorchures à la surface du fruit n’influencent généralement pas sur la qualité du fruit.

Une fois à la maison, c’est à conserver dans une corbeille de fruits et à placer dans un endroit frais et sombre où ils resteront bien pendant 1 à 2 jours.

Les fruits mûrs peuvent être conservés au réfrigérateur jusqu’à une semaine. De plus, le fruit de la passion gèle bien.

Il suffit pour bien le conserver de verser la pulpe dans un bol, d’ajouter un peu de sucre et de la congeler dans le plateau du refroidisseur.

IX- Quelques bienfaits du fruit de la passion

Comme tous les fruits naturels, il est riche en nutriments et autres éléments bons pour la santé des humains en général. Nous allons énumérer quelques bienfaits du fruit de la passion pour encourager les lecteurs à en consommer un peu plus de ce riche fruit en nutriments.

1. Une source riche d’antioxydants

Les antioxydants sont connus pour protéger le corps des radicaux libres, des molécules instables qui peuvent endommager les cellules lorsqu’elles sont présentes en grand nombre.

Le fruit de la passion contient beaucoup d’antioxydants.

En particulier, c’est une riche source de vitamine C, de bêta-carotène et de polyphénols.

Les polyphénols sont des composés végétaux ayant divers effets antioxydants et anti-inflammatoires. Cela signifie qu’ils peuvent protéger contre l’inflammation chronique et les maladies comme les maladies cardiaques et le cancer.

La vitamine C est un antioxydant important dont on a besoin pour tous les régimes alimentaires. Il aide à soutenir un système immunitaire en bonne santé et à vieillir en bonne santé.

Le bêta-carotène est également un antioxydant important. Dans le corps, il est converti en vitamine A, essentielle à la préservation de la vue et beaucoup d’autres organes.

Les régimes contenant beaucoup de bêta-carotènes à partir de plantes ont été associés à un risque moins élevé de certains cancers. Ceux-ci incluent les cancers de la prostate, du colon, de l’estomac et du sein.

2. Renforce l’immunité

graines du fruit de la passion

Plusieurs études ont montré que le fruit de la passion contient un nombre important d’antioxydants, ce qui renforcent davantage l’immunité du corps.

La plupart des gens ignoraient toutefois que cette propriété de renforcement immunitaire, qui était due principalement à la présence de vitamine C, de carotène et de cryptoxanthine.

En fait, une portion de fruit de la passion (200 grammes) fournit environ 60 mg de vitamine C. Et rappelant que toutes ces vitamines agissent en tant qu’antioxydants, qui éliminent les radicaux libres du corps et les neutralisent avant qu’ils ne puissent nuire aux systèmes organiques et entraîner des conditions de maladie comme le cancer, les maladies cardiaques ou le vieillissement prématuré.

De plus, on sait que la vitamine C stimule l’activité des globules blancs dans le sang et renforce ainsi l’ensemble du système de défense immunitaire, protégeant alors le corps des maladies courantes et des maladies graves.

3. Prévenir l’ostéoporose

Le fruit de la passion est connu pour être riche en minéraux comme le magnésium, le calcium, le fer phosphoreux, le potassium et le sodium.

Ces minéraux sont connus pour maintenir la densité osseuse, aident à la récupération rapide des os en cas de faiblesse et préviennent ainsi l’ostéoporose.

4. Le fruit de la passion contre l’insomnie

L’insomnie est une sorte d’état maladif causée par la difficulté à s’endormir ou à rester endormi, même lorsque l’individu est disposé ou a la possibilité de dormir.

Les personnes souffrant d’insomnie ont un sommeil précaire et présentent en général un ou plusieurs de ces symptômes : fatigue, difficultés de concentration, manque d’énergie, troubles de l’humeur et performances très faibles ou diminuées au travail et dans les petites tâches quotidiennes.

Le fruit de la passion contient des alcaloïdes et des phytonutriments médicinaux qui ont une légère propriété sédative. Une consommation régulière de fruits de la passion chez les individus insomniaques peut aider le système nerveux à se relâcher et favoriser ainsi un sommeil réparateur. Elle permet également à tous de réduire les risques d’insomnie passagère.

Aussi il faut noter que le fruit de la passion est un excellent stimulant de l’humeur et beaucoup de médecins le prescrive comme suppléments naturels pour traiter la dépression, l’anxiété et l’insomnie.

5. Le fruit est bon pour les yeux

Il est évident que la vision et la santé oculaire ont tendance à se détériorer avec l’âge et chez certaines personnes plus jeunes en raison d’infections et de la faiblesse des nerfs optiques.

On voit de nos jours que même les enfants portent des lunettes épaisses, dues en partie à une exposition excessive aux écrans, notamment la télévision et les ordinateurs, et aussi quelques fois due aux très mauvaises habitudes alimentaires.

Les ophtalmologues disent que la régénérescence de la vision et l’amélioration générale de la vue peuvent être atteintes en incluant des aliments sains dans le régime alimentaire.

Le fruit de la passion fait partie des aliments sains bénéfiques pour les yeux. Il contient une grande quantité d’antioxydants comme la vitamine A, la vitamine C et les flavonoïdes.

Ces nutriments, comme il a été précisé par les nutritionnistes, protègent les yeux des dommages des radicaux libres et prennent soin des muqueuses qui protègent la cornée de l’œil.

6. Le fruit de la passion du cœur

Les fibres, les vitamines C et B6 et le potassium sont réputés améliorer la santé du cœur.

Selon les médecins, de nombreux individus n’obtiennent pas les 40 g de potassium recommandés, malgré les avantages d’un apport accru en potassium.

Une étude a suggéré que les personnes qui consommaient 40 g de potassium par jour avaient 49% moins de risque de décès par cardiopathie ischémique par rapport à celles qui consommaient moins de potassium, environ 10 g par jour.

7. Avantages anti-tumeur

Il n’y a aucune étude sérieuse confirmant ce fait. Mais il est vrai que la richesse des fruits de la passion avec autant de nutriments essentiels pour le métabolisme ne peut être que bénéfique dans le cadre d’un régime alimentaire pour prévenir les tumeurs, notamment dans les cancers du système digestifs.

Quelques-uns affirment qu’il pourrait ralentir le développement et la progression de la maladie d’Alzheimer et des autres maladies neurodégénératives. Il peut également inhiber la dégranulation des leucocytes induits par l’antigène et prévenir ainsi les réactions allergiques.

8. Aide à la digestion

fleur
la fleur

Voilà un autre bienfait du fruit de la passion qui nous donne une autre bonne raison de l’inclure dans notre alimentation, le fruit est une excellente source de fibres.

En effet, il résout de nombreux problèmes dus à une mauvaise digestion.

Une bonne portion de ce délicieux fruit offre également au corps humain environ 98% de ses besoins quotidiens en fibres. En sachant que les fibres sont l’un des éléments importants d’une alimentation saine qui favorise une bonne absorption de l’intestin grêle, tout en favorisant la régulation des mouvements de l’intestin.

9. Traitement du diabète

Le faible indice glycémique (IG) et la teneur élevée en fibres du fruit en font un bon partenaire pour les diabétiques. Le fruit est également riche en pectine, un type de fibre qui donne la sensation d’être rassasié sans augmenter un apport calorique.

Grâce à sa teneur élevée en fibres, le sucre contenu dans le fruit est lentement absorbé par le sang, ce qui évite un taux élevé de sucre dans le sang.

Des études montrent que le fruit de la passion peut être utilisé comme complément alimentaire pour le traitement du diabète en raison de son potentiel hypoglycémique.

Le fruit peut également réduire le mauvais cholestérol et améliorer le fonctionnement de l’insuline dans la régulation du taux de sucre dans le sang.

10. Une bonne source de fibres

La pulpe de fruit de la passion contient un bon taux de fibres alimentaires. En sachant que la fibre est un élément crucial de tout régime alimentaire, sa consommation aiderait à réguler le système digestif et à garder l’intestin grêle et le côlon en bonne santé, prévenant ainsi la constipation et les troubles intestinaux.

Selon les spécialistes, les fibres contribuent également à réduire le cholestérol et à améliorer la santé cardiaque.

L’apport en fibre recommandé est de 33,6 g pour les hommes de 19 à 30 ans et de 28 g pour les femmes de 19 à 30 ans.

11. Garde le cœur en bonne santé

La richesse en riboflavine (vitamine B6) et en niacine (vitamine B3) du fruit de la passion contribue grandement à la régulation de l’activité thyroïdienne dans le corps humain.

Sa consommation empêcherait également le durcissement des parois artérielles du cœur (athérosclérose), assurant ainsi le bon fonctionnement des fonctions cardiaques et diminuera ainsi le risque de l’infarctus du myocarde.

Les composés phénoliques et les alcaloïdes peuvent également aider à soulager l’anxiété et à traiter l’insomnie à un certain niveau.

12. Renforce les os

Étant riche en minéraux comme le fer, le calcium, le magnésium, le calcium et le phosphore, la consommation régulière du fruit de la passion est un très bon moyen de compléter les effets d’autres aliments renforçant les os.

Les minéraux le composant, lorsqu’ils sont pris avec d’autres sources riches (comme les légumes verts et le lait), maintiennent et renforcent la densité osseuse et empêchent même l’ostéoporose.

Des études ont montré que l’extrait de zeste de fruit de la passion possède également des propriétés anti-inflammatoires, qui peuvent être mises à profit pour soulager les symptômes de l’arthrite.

X- Effets secondaires

Bien que le fruit de la passion soit un fruit sain qui puisse rarement mettre en danger celui qui le mange, il convient de garder à l’esprit ces quelques points :

    La propriété sédative du fruit de la passion peut se mettre en porte à faux avec la prise de certains médicaments. Si une personne prend déjà des médicaments pour la dépression et l’anxiété, il est souhaitable de parler à son médecin ou son diététicien s’il n’y a pas interaction entre eux.

    De même, il est préférable d’éviter l’alcool excessif et les fruits de la passion, car ils rendent les réflexes extrêmement lents, même pendant un court instant.

    Comme on l’a déjà mentionné, le fruit de la passion a un effet anticoagulant et ainsi la prise d’aspirine à base de ce fruit pourrait renforcer l’effet de ce médicament, qui diluerait excessivement le sang. Ce qui est contre-indiqué pour certaines maladies.

XI- Astuce cosmétique du fruit de la passion

La cosmétique est un autre domaine où les fruits de la passion ont démontré leur pertinence.

Leurs propriétés antioxydantes sont beaucoup bénéfiques pour la peau et les cheveux.

L’huile de fruit de la passion hydrate et nourrit les cheveux secs. Il stimule la croissance des cheveux. Et son utilisation est vraiment simple : Il suffit d’ajouter quelques gouttes d’huile du fruit de la passion dans le shampoing pour nourrir le cuir chevelu et aider à la réparation des cheveux endommagés.

L’huile du fruit est également utilisée pour apaiser la peau, après un rasage ou une épilation.

Aussi elle donne à la peau une belle brillance.

Masque facial

Pour réaliser un bon masque facial pour les soins de la peau du visage, il nous faut écraser la chair d’un fruit avec une demi-banane. Après l’avoir bien malaxé, appliquer sur la peau pendant 20 minutes. La peau du visage se sentira en pleine forme !

Un deuxième masque, on mélange la chair d’un fruit à une cuillère à soupe de sucre et ensuite appliquer le mélange sur la peau.

XII- Recettes avec les fruits de la passion

 1. Crème brûlée au fruit de la passion

Ingrédients

4 fruits de la passion

¼ L de lait

  ¼ L de crème

    100 g de sucre

    4 œufs

    1 gousse de vanille

Temps de préparation est de 140 min environ.

Le principe de la recette est de donner une touche tropicale à la crème brûlée classique en ajoutant des fruits de la passion.

Préparation

  1. Préchauffez le four à 120° C.
  2. Grattez les graines de la gousse de vanille et portez à ébullition avec le lait, la crème fouettée et 50 grammes de sucre. Laisser mijoter doucement pendant environ 3 minutes.
  3. Retirez la casserole du feu et laissez-la refroidir.
  4. Séparez les œufs et mettez les jaunes d’œufs avec les 50 autres grammes de sucre dans un bol. Battez-les bien.
  5. Ajoutez ensuite la crème chaude aux œufs et fouettez jusqu’à ce que le mélange épaississe.
  6. Couper le fruit de la passion en deux et évider la pulpe. Mélanger la pulpe avec l’épais mélange.
  7. Puis placez dans les bols
  8. Placez les bols dans un plat à four et remplissez ce plat avec de l’eau jusqu’à ce que les deux tiers des côtés des bols soient sous l’eau.
  9. Placez le plat au four et retirez-le après environ 60 minutes, puis laissez la crème brûlée refroidir au réfrigérateur pendant au moins une heure.
  10. Saupoudrez 1 cuillère à soupe de sucre sur chaque crème brûlée et utilisez une torche pour la caraméliser.

2. Smoothie aux fruits de la passion et à la mangue

Smoothie du fruit

Ingrédients

    2 tasses de mangue pelée en cubes de petites tailles

   2 tasses de glace pilé

    5 cuillères à soupe de jus de fruit de la passion (à partir de 8 fruits de la passion; les graines ne sont pas incluses)

    1/4 tasse d’eau de coco

    1 cuillère à café de miel

Préparation :

    Mélanger tous les ingrédients dans un malaxeur et mettre en marche jusqu’à obtenir une forme consistante lisse.

Le contenu du site Web AvoirLaSante.fr n’est ni destiné ni recommandé en lieu et place du conseil médical, du diagnostic ou du traitement. Demandez toujours conseil à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé qualifié pour toute question ou condition médicale.Le contenu du site est juste informatif. Tous droits réservés.


COMMENT FAIRE POUSSER UN FRUIT DE LA PASSION CHEZ VOUS

Source:

http://www.lefigaro.fr/jardin/questions-reponses/2015/06/01/30010-20150601ARTFIG00203-le-fruit-de-la-passiflore-est-il-comestible.php

https://fr.wiktionary.org/wiki/fruit_de_la_passion

https://www.rustica.fr/articles-jardin/planter-passiflore,6186.html

Cranberry ou canneberge

Cranberry (canneberge): bienfaits, jus, séchées, cystite, gélules, recettes…

Bienfaits de la cranberry (canneberge)

Cranberry (les canneberges), également appelées atoka chez les amérindiens, sont de petites baies acides qui poussent sur des arbustes à feuilles persistantes originaires d’Amérique du Nord. Elles ont d’abord été récoltés par les Amérindiens pour leurs vertus miraculeuses pour la santé, puis par les Européens qui sont arrivé après.

Depuis le XXIe siècle, les canneberges sont réputées être des super fruits en raison de leurs riches propriétés nutritives et antioxydantes. Les canneberges peuvent être transformées en jus, en confiture, en sauce ou en bonbons. Elles sont également disponibles sous forme séchée.

Le jus de canneberge est un jus rouge foncé non sucré généralement, fait principalement de canneberges entières.

La forme la plus pure de ce jus de cranberry ne contient ni conservateur, ni colorant, ni saveur. Il est très fort et acidulé et se consomme généralement après dilution dans de l’eau.

Les médecins recommandent généralement la variété non sucrée plutôt que les types emballés sucrés que l’on trouve sur les supermarchés et les boutiques spécialisées.

I- Nutriments

Une demi-tasse ou 55 grammes de canneberges hachées peut contenir :

25 calories

0,25 gramme (g) de protéine

0,07 g de graisse

5 milligrammes (mg) de calcium

2 g de fibres

0,12 mg de fer

44 mg de potassium

6 mg de phosphore

6,6 g de glucides, dont 2,35 g de sucre

3,5 mg de magnésium

1 mg de sodium

0,05 mg de zinc

7,7 mg de vitamine C

0,5 microgramme (µg) de DFE de folate

35 UI de vitamine A

2,75 mcg de vitamine K

0,72 mg de vitamine E

Les canneberges contiennent également les vitamines B, thiamine, riboflavine, niacine et vitamine B6.

Les baies de cranberry constituent une bonne source de vitamine C, de fibres et de vitamine E.

II- Comment incorporer des canneberges dans l’alimentation

Manger des canneberges entières dans leur forme naturelle est sans aucun doute le meilleur moyen d’absorber tous leurs puissants antioxydants et nutriments.

On peut aussi ajouter des canneberges à des smoothies, à un bol chaud à la farine d’avoine ou à des pains et des muffins faits maison.

Elles peuvent aussi être incorporées dans les bonnes salsas et les tartines.

Il est évident que ce qui dissuade beaucoup de gens d’incorporer des canneberges dans leurs recettes, c’est leur goût acidulé. C’est pourquoi tant de plats qui les contiennent sont chargés de sucre. Ce qui est très mauvais pour la santé en général.

La meilleure manière de les sucrer, à notre avis, est le miel naturel du terroir, et de les adoucir ainsi pour un meilleur gout.

Les suppléments de canneberge sont un autre moyen d’obtenir la dose nécessaire pour le corps. Cependant, ces suppléments en gélules sont recommandés principalement aux personnes sujettes aux infections urinaires fréquentes (cystite).

III- Les bienfaits de la cranberry (canneberge)

1- Infections des voies urinaires

La cranberry ou la canneberge est très célèbre pour son rôle dans la prévention des infections des voies urinaires, en particulier chez les personnes présentant des infections récurrentes et ceux qui ont la cystite.

Le niveau élevé de proanthocyanidines antioxydantes dans les canneberges contribue grandement à empêcher certaines bactéries d’adhérer aux parois des voies urinaires. De cette manière, les proanthocyanidines antioxydantes dans les canneberges aident à prévenir l’infection des voies urinaires.

Cependant, des chercheurs américains ont découvert dans une étude que, même si les gélules de cranberry pouvaient prévenir et guérir l’infection des voies urinaires, le jus de canneberge aurait peu de capacités et d’effets sur la cystite.

En effet, il faut une très forte concentration de canneberge pour empêcher l’adhésion bactérienne. Les jus que nous buvons ne contiennent pas de telles quantités de proanthocyanidines.

La cystite 

La cystite est une infection urinaire qui a pour cause les bactéries Escherichia coli. Elle touche majoritairement les femmes. Cette infection urinaire se manifeste par des douleurs en dégageant les urines de la vessie, un besoin fréquent d’uriner sans qu’il ait beaucoup de liquide à dégager du corps et des urines avec une odeur nauséabonde.

Parfois, dans les cas d’infection urinaire comme la cystite on en trouve du sang dans les urines.

2- Cranberry vs Prostate

Selon une étude la baie de cranberry pourrait contribuer à améliorer les symptômes du tractus urinaire inférieur chez les hommes atteints d’hyperplasie bénigne de la prostate.

Durant l’étude en question, des hommes de plus de 40 ans présentant des symptômes de la prostate, divisés en trois groupes, ont pris une dose faible de cranberry, une dose supérieure de cranberry ou un placebo par jour pendant six mois.

À la fin de l’étude, le constat est que ceux qui prenaient l’une ou l’autre dose de cranberry présentaient une réduction des symptômes des voies urinaires inférieures par rapport à ceux qui prenaient le placebo.

Une autre étude, publiée en 2016, a montré que les suppléments de cranberry pris quotidiennement pendant 2 mois réduisaient les symptômes de la maladie chez les hommes de plus de 65 ans atteints d’hyperplasie bénigne de la prostate.

3. Prévention du cancer

Les cranberrys peuvent aider à prévenir les cancers du sein, de la prostate, du côlon et des poumons. Notamment grâce aux vertus des éléments constitutifs des cranberrys qui possèdent des mécanismes anticancéreux.

Ces propriétés anticancéreuses incluent l’expression bloquée des métalloprotéinases matricielles, l’inhibition de l’enzymes ornithine décarboxylase et la stimulation des enzymes quinone réductase et des enzymes de détoxification de phase I.

Tous ces mécanismes, selon les spécialistes, déclenchement la mort cellulaire dans les cellules tumorales.

4- Diminuer l’inflammation

L’inflammation est connue pour être à la base de nombreuses maladies chroniques, notamment les maladies cardiaques, les maladies auto-immunes, le cancer, le diabète, etc.

Heureusement, les aliments anti-inflammatoires comme les canneberges peuvent aider à combattre naturellement l’inflammation grâce à leur riche contenu en antioxydants.

Les antioxydants sont des composés présents dans les aliments aux couleurs vives, tels que la couleur rouge foncé des canneberges ou la riche couleur bleue qui tire vers le violet des myrtilles.

Toutes les baies aident à combattre les radicaux libres grâce à leur teneur en antioxydants, mais les canneberges sont l’une des principales sources les plus riches.

L’inflammation peut se produire lorsque le système immunitaire du corps est surchargé, ce qui permet de débarrasser le corps des toxines pouvant provenir d’un régime alimentaire malsain, de la pollution ou d’autres facteurs.

Une alimentation pauvre en antioxydants et en aliments anti-inflammatoires entraîne une abondance de radicaux libres dans le corps.

Les radicaux libres sont un type de composé qui peut s’accumuler avec le temps, provoquant une inflammation et des lésions oxydatives des cellules.

De plus, cette accumulation des éléments nocifs dans le corps augmente le risque de maladie chronique.

Avoir l’habitude de faire le plein d’aliments riches en antioxydants comme les canneberges bio et fraîches est un moyen facile de combattre les effets des radicaux libres et de soulager l’inflammation.

Cranberry bio du canada
Cranberry du canada

5- La canneberge et les maladies cognitives

La maladie d’Alzheimer se caractérise par une altération de la fonction cérébrale due à des cellules souches du cerveau endommagées et malsaines. Cela conduit souvent à la démence, à une perte de mémoire et à amoindrir de manière irréversibles les capacités de communication de l’être humain.

La maladie d’Alzheimer se caractérise également par une inflammation accrue des tissus cérébraux, ce qui ralentit progressivement la fonction cognitive des patients atteints.

Une nouvelle étude centrée sur la restauration de la fonction cérébrale chez les patients atteints de maladie d’Alzheimer a montré que le resvératrol joue un rôle positif dans la restauration de la barrière hémato-encéphalique en diminuant considérablement l’inflammation neuronale.

Une accumulation anormale de protéines dans le cerveau provoque une inflammation qui crée une sorte de blocage entre la circulation sanguine et le cerveau. Par conséquent, les symptômes de la maladie sont exacerbés. Le resvératrol accroît la réponse immunitaire du cerveau, ce qui empêche les molécules immunitaires endommagées de tuer des neurones sains.

Les propriétés adaptatives et anti-inflammatoires des canneberges en raison de sa teneur élevée en resvératrol sont suffisamment convaincantes pour prouver que la consommation quotidienne de canneberges se caractérise par une réduction du stress inflammatoire dans le cerveau.

Enfin, le resvératrol est un composé important qui combat les infections bactériennes, la démence vasculaire et affecte également le taux de mortalité chez la plupart des individus. Il améliore le flux sanguin vers différentes parties du corps, en particulier le cerveau, combat les protéines du cancer et diminue la variabilité du rythme cardiaque.

6- Protéger les dents et les gencives des bactéries

L’un des bienfaits de la Cranberry est d’empêcher les différentes bactéries nocives qui pullulent dans la bouche de coller aux dents et aux gencives.

Des chercheurs, dans une de leur étude sur la cranberry, ont mis au point un bain de bouche spécial avec la cranberry et ont constaté à leur surprise qu’il était aussi efficace dans la lutte contre les bactéries buccales qu’un bain de bouche antibactérien puissant qu’on retrouve dans l’industrie chimique.

Mais il faut se rendre à l’évidence que ce type de rince-bouche à la cranberry est difficilement développable dans le commerce du fait du prix exorbitant qu’il risque de coûter et sans oublier de mentionner que le rinçage de la bouche avec du jus de canneberge n’est pas du tout recommandé car son acidité risque d’endommager à la longue l’émail des dents.

7- la canneberge nourrit la peau

Selon quelques-uns les canneberges auraient la vertu de nourrir la peau en la rendant plus souple. On peut pouvez mélanger un quart de tasse de miel avec deux cuillères à soupe de canneberges séchées et un quart de cuillère à soupe d’huile essentielle et l’appliquer sur votre peau pendant 10 minutes pour de meilleurs résultats.

Rien ne nous empêche d’essayer ce masque en application sur le visage ou une autre partie du corps pour voir si ça marche vraiment.

Ça serait très gentil pour ceux qui l’aurait essayé de nous écrire un petit commentaire sous l’article de avoirlasante.fr afin de rendre compte à nos lecteurs de la véracité et de l’efficacité de cette formule.

8- Les vibres de la canneberge pourrait aider à perdre du poids

Quand on sait qu’une petite tasse de canneberges contient 16% (environ 4 g) de la quantité quotidienne de fibre dont notre corps a besoin.

Cette fibre agit comme un coupe faim en donnant la sensation d’être rassasié et de le rester plus longtemps sans manger. Ainsi elle fait tache d’empêcher de grandes fluctuations du taux de glycémie dans le sang

Cette propriété a pour incidence d’aider à éviter de trop manger.

De plus, les fibres de la canneberge maintiennent généralement les aliments digérés en mouvement dans le tube digestif, ce qui aide à prévenir les ballonnements et la constipation.

9- Cranberry est bonne pour le cœur

Les canneberges sont vraiment bénéfiques pour le cœur, comme beaucoup de fruits et légumes naturels (banane, ail, gingembre…) car elles contiennent divers minéraux et enzymes puissants qui peuvent aider à réduire le mauvais cholestérol provenant de la muqueuse et du blocage des artères.

Les problèmes cardiaques sont fréquents en raison du manque d’exercice et d’autres pratiques malsaines comme la mal bouffe de chez Mc do et celles provenant de l’industrie alimentaires, surtout l’américaine qui est presque un poison pour le métabolisme humain en général.

Manger des canneberges entières ou boire du jus de canneberge tout en maintenant un mode de vie sain peut vraiment améliorer la santé du cœur.

10- Cranberry et amélioration de la santé cardiaque

Des études montrent que divers ingrédients du jus de canneberge peuvent améliorer la santé cardiaque.

Les canneberges sont riches en produits chimiques appelés polyphénols qui peuvent favoriser la santé cardiaque.

Une étude réalisée en 2011 sur des femmes atteintes du syndrome métabolique a révélé que le jus de cranberry augmentait les antioxydants dans le plasma sanguin.

Les personnes qui buvaient du jus de cranberry avaient également une lipoprotéine de basse densité (LDL) inférieure. Le LDL est connu comme le « mauvais » type de cholestérol.

Une autre étude réalisée en 2011 a révélé que le jus de canneberge pourrait améliorer la santé des personnes atteintes de coronaropathie. La vitesse moyenne des ondes de pouls artère fémorale-carotide, qui est un moyen de mesurer la rigidité des artères, a été réduite chez les personnes de l’étude ayant bu une préparation de laboratoire contenant du jus de cranberry à double concentration.

11- Canneberge et diabète

Selon une étude, le jus de canneberge pourrait aider les gens diabétiques. Notant que la consommation de fruits et de légumes est généralement faible pour les personnes atteintes de diabète de type 2, les auteurs de l’étude ont découvert que le jus de canneberge hypocalorique non sucré pouvait constituer un complément utile au menu des personnes diabétiques afin de maintenir un contrôle glycémique sain.

12- La cranberry est riche en fibre

Beaucoup de monde serait peut-être surpris d’apprendre que les canneberges sont une source puissante de fibres. Cela signifie qu’elles pourraient aider à résoudre les problèmes digestifs, tels que les gaz et les ballonnements.

Une digestion inconfortable peut être gênante ou perturber le programme d’une personne durant la journée.

Donc la consommation d’une bonne poignée de baies de cranberry peut aider grandement à garder sain le tube digestif avec une telle source saine de fibres, ce qui est un bon moyen d’éviter les diarrhées soudaines et intempestives.

IV- Contiennent des antioxydants puissants

Fruit de cranberry
fruit de cranberry

Les canneberges (cranberry) regorgent d’antioxydants, qui protègent le corps humain des dommages causés par les radicaux libres.

Notant que les radicaux libres sont, pour simplifier, une sorte de molécule dans la cellule vivante qui possède un électron libre. Cette dernière caractéristique d’instabilité lui permet de se lier avec d’autres molécules environnantes. Cette nouvelle molécule ainsi créée devient à son tour instable avec un électron libre et cherche à se lier avec d’autres nouvelles molécules avoisinantes, créant ainsi une réaction en chaîne, qui conduit à un stress et un vieillissement des cellules. Ce qui provoquent par la suite plusieurs maladies et inflammations dans le corps.

Les dommages des radicaux libres ont été associés, par exemple, à de nombreuses maladies chroniques, notamment les cardiopathies et le diabète.

Fait intéressant, les canneberges contiennent plus d’antioxydants que beaucoup d’autres fruits et baies couramment consommés.

Certains des composés présents dans les canneberges sont encore plus efficaces que la vitamine E, l’un des antioxydants les plus importants du corps, pour lutter contre les radicaux libres.

Comme les gélules de canneberge (cranberry) sont fabriquées à partir de canneberges séchées et réduites en poudre, elles contiennent une concentration d’antioxydants encore plus élevée que les fruits frais ou les produits préparés comme la sauce aux canneberges ou la gelée de canneberges.

Bien que les gélules de canneberge soient fabriquées à partir de canneberges séchées en poudre, leur teneur en antioxydants reste très active. En fait, il a été démontré que la prise de suppléments de canneberge tous les jours pendant 2 mois réduisait considérablement les marqueurs du stress oxydatif dans le corps humain, sans oublier les effets positifs de la canneberge dans le traitement de la cystite (infection urinaire).

V- Cranberry entières vs suppléments de cranberry

Il a été constaté que prendre des nutriments isolés à partir de cranberry sous forme de supplément ne semble pas avoir les mêmes avantages et vertus pour la santé que la baie entière.

Il semble exister un effet synergique de la combinaison de tous les nutriments constituants de la baie fraîche et, comme dans le cas de nombreux fruits naturels, il est préférable de manger toute la baie plutôt que de compléter avec un extrait ou un nutriment isolé.

Mais rien n’empêche qu’un concentré de cranberry en gélules ne puissent être plus efficaces dans un cas particulier de la santé.

VI- Effets secondaires de la cranberry

Les cranberrys, le jus de cranberry et les produits à base de canneberges sont généralement sans danger pour la plupart des gens s’ils sont consommés avec modération.

Cependant, une consommation excessive peut causer des maux d’estomac et des diarrhées – et peut également augmenter le risque de calculs rénaux chez les personnes prédisposées.

Calculs rénaux

Les calculs rénaux se forment lorsque certains minéraux dans votre urine atteignent des concentrations élevées, en devenant presque une sorte de cailloux qui est souvent très douloureux.

On peut minimiser les risques grâce à un régime alimentaire sain.

La plupart des calculs rénaux étant composés d’oxalate de calcium et la présence excessive d’oxalate dans l’urine constitue l’un des principaux facteurs de risque.

Les canneberges – en particulier les extraits concentrés de canneberges – peuvent contenir de fortes concentrations d’oxalates. Pour cette raison, ils sont considérés comme un facteur de risque de calculs rénaux lorsqu’ils sont consommés en grande quantité.

Cependant, les études sur les humaines ont donné des résultats contradictoires et la problématique nécessite des recherches supplémentaires.

La susceptibilité à développer des calculs rénaux varie selon les individus. Et notons que chez la plupart des gens, les canneberges n’ont probablement pas d’effet important sur la formation de calculs rénaux.

Néanmoins, si une personne est sujette aux calculs rénaux, il est alors plus judicieux de limiter la consommation de canneberges et d’autres aliments riches en oxalate.

VII- La meilleure façon de consommer de la cranberry

baies de canneberge
Baies de canneberge

Pour que la cranberry contienne le plus d’éléments nutritifs utiles, il est préférable de choisir des cranberrys fraîches.

La cranberry est récolté d’octobre à décembre. Donc, il est conseillé de la consommer comme baie fraîche durant cette période propice. On peut les acheter ainsi fraîches et les congeler en petite quantité dans plusieurs petits sachets afin de les consommer toute l’année. (A prendre à chaque fois un seul petit sachet, parce que une fois décongelée une cranberry ne doit plus être congelée une deuxième fois).

VIII- Quelques conseils pour la préparation et la cuisson

Conseils pour préparer les canneberges

Même si elles ne sont pas aussi fragiles que les bleuets, les canneberges fraîches doivent être traitées avec soin. Juste avant utilisation, placez les canneberges dans une passoire et rincez-les doucement à l’eau courante sans s’attarder trop sous le robinet.

Lorsque on utilise des baies congelées dans des recettes qui ne nécessitent pas de cuisson, Il faut les laisser se décongeler à leur aise et les égoutter ensuite avant de les utiliser.

Pour les recettes cuites, il vaut mieux d’utiliser des baies non décortiquées, car cela garantira un maximum de saveur. Dans le cas de baies congelées, il est conseillé de prolonger le temps de cuisson de quelques minutes pour donner plus de temps aux baies congelées de bien cuire.

Les canneberges conservent leur maximum d’éléments nutritifs et leur maximum de goût lorsqu’elles sont consommées fraîches et non préparées dans une recette cuite. En effet, leurs nutriments, y compris les vitamines, les antioxydants et les enzymes, sont incapables de résister au fortes températures utilisées dans la cuisson (plus de 175° généralement).

IX- Quelques recettes à base de cranberry

Recettes de canneberge pour les femmes enceintes

Les canneberges étant aigres et légèrement acides sont un régal pour les papilles pendant la grossesse, alors que la plupart des femmes enceintes souffrent de nausées.

Il est bon de savoir que les canneberges séchées pendant la grossesse sont aussi bonnes que les canneberges fraîches.

En sachant que les vertus de la cranberry durant la grossesse sont énormes. Vous trouverez ci-dessous quelques recettes pouvant être préparées à partir de ces fruits.

1. Cornichon aux canneberges

Ce cornichon, conseillé aux femmes enceintes, est un mélange de canneberges à l’huile de moutarde et d’épices indiennes. Il est facile à préparer et d’excellent goût avec du riz soufflé, des parathas (pain plat indien) ou un bol de riz chaud et des pois chiches.

Ingrédients

Canneberges : 500 g

Graines de cumin : 5 cuillères à soupe

Huile de moutarde : 500 ml

Graines de moutarde : 2 cuillères à soupe

Poudre de piment: 2 cuillères à soupe (ou plus si vous voulez qu’il soit plus épicé)

Graines de coriandre : 4 cuillères à soupe

Graines de fenugrec: 1 cuillère à soupe

Sel: au goût

Méthode

Lavez les canneberges et séchez-les soigneusement.

Couper toutes les baies en moitiés égales.

Mélangez-les avec la poudre de piment et le sel. Laissez le mélange au soleil après l’avoir recouvert d’une mousseline et remuez-le de temps en temps pour que les baies soient séchées pareillement.

Gardez-le au soleil pendant 5 à 7 jours jusqu’à ce qu’il ait l’air ratatiné et sec.

Rôtir à sec tous les graines (cumin, coriandre, moutarde et fenugrec) ensemble et les broyer grossièrement.

Dans un bocal en verre, versez les canneberges séchées, l’huile de moutarde et les graines moulu.

N’hésitez pas à le bien mélanger.

Prenez quelques cuillères quotidiennement.

2. jus de canneberge

jus de cranberry (canneberge)
Jus de cranberry

Le jus de canneberge est sans aucun doute bon pour la plupart des grossesses. Plusieurs diététiciens le recommandent, car Il prévient de nombreux maux et maladies associés à la grossesse.

Comment faire ce Jus de canneberge
Ingrédients

Canneberges

Eau

Sirop de sucre ou du miel (facultatif)

Méthode

Dans une grande casserole, ajouter l’eau et les canneberges. Amenez-le à ébullition.

Réduire la flamme et laissez cuire jusqu’à ce que les baies éclatent et ramollissent.

Filtrer le jus en utilisant un filtre ou un chiffon en mousseline.

Vous pouvez ajouter le sirop de sucre ou du miel liquide si vous trouvez le jus trop acide.

Vous pouvez également ajouter le jus d’un autre fruit, si c’est un jus 100% naturel.

3. Confiture de canneberges

Confiture de cranberry
confiture de cranberry

C’est l’une des recettes les plus faciles et les plus savoureuses que l’on puisse faire avec des canneberges.

Ingrédients

Canneberges fraîches : 250 g

Eau: 1 tasse

Jaggery (le gur): 2 tasses

Vinaigre : ½ tasse

Sucre: 1 tasse (personnellement je préfère du miel)

Cardamome (Elettaria cardamomum) : ½ c.

Méthode

Lavez les canneberges et faites-les cuire à l’eau jusqu’à ce que la peau se détache presque.

Faites une purée de canneberges à moitié cuites.

Prenez une casserole et ajoutez le sucre, le jaggery, le vinaigre, la poudre de cardamome et portez à ébullition.

Ajouter la purée et cuire jusqu’à l’obtention d’une consistance semblable à celle d’une confiture.

La canneberge peut être qualifiée de baie miraculeuse, car elle guérit de nombreuses affections qui semblent apparaître plus souvent lorsque le corps est faible, sensible et que le système immunitaire est faible pendant la grossesse.

Le jus de canneberge pour les infections urinaires pendant la grossesse est également un remède bien connu. Cependant, prendre plus qu’il en faut de la baie peut avoir ses inconvénients.

Par conséquent, il est conseillé de prendre des précautions et de consulter votre médecin avant de l’inclure dans votre alimentation quotidienne.

Le contenu du site Web AvoirLaSante.fr n’est ni destiné ni recommandé en lieu et place du conseil médical, du diagnostic ou du traitement. Demandez toujours conseil à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé qualifié pour toute question ou condition médicale.Le contenu du site est juste informatif. Tous droits réservés.

Tout savoir sur la canneberge (cranberry)

Source:

https://jardinage.lemonde.fr/dossier-921-canneberge-cranberry-sant.html

http://madame.lefigaro.fr/recettes/ingredients/cranberry-0

https://www.magicmaman.com/,la-cranberry-ce-petit-fruit-qui-fait-du-bien,2006465,2246784.asp

circoncision masculine

Circoncision masculine: ablation du prépuce [définition avantages hygiène]

prépuce coupé

Circoncision masculine: est l’ablation du prépuce de la verge. Elle se pratique généralement sur les bébés, même si parfois des adultes se font circoncire. En général, la circoncision c’est pour des raisons religieuses (juif et islam) et médicales. Nous allons faire dans cet article un petit voyage à travers cette pratique plusieurs fois millénaires, pour chercher ses bienfaits et peut-être ses méfaits, et se rendre compte pourquoi cette circoncision et pourquoi les gens se font coupé le prépuce.

I- Définition de la circoncision

La circoncision vient du mot latin « circumcision » qui veut dire couper le pourtour, est une procédure couramment pratiquée en chirurgie. Cette pratique, qui a probablement une origine religieuse, est aussi ancienne que l’humanité. Elle consiste à enlever la partie de la peau qui recouvre le gland du sexe des garçons afin que ce dernier soit pour toujours hors de la calotte cutanée.

Définition de la circoncision

II- La circoncision vs l’excision :

L’excision, même si elle reste encore pratiquée marginalement à travers le monde, est considérée par la majorité comme une pratique barbare contraire au principe d’humanité, sans aucun avantage notable.

Elle n’est aucunement l’équivalent de la circoncision masculine qui est plutôt vue comme une sorte de pratique hygiénique par beaucoup de médecins.

Le vrai équivalent de l’excision chez les hommes est la coupure nette du gland, ce qui est une mutilation grave du corps.

III- Combien de prépuce faudrait-il enlevé ?

La circoncision masculine est définie comme l’ablation chirurgicale du prépuce. La quantité de peau prépuce à enlever continue à ce jour de générer beaucoup de discussions parmi les experts dans ce domaine.

Même si la plupart des chirurgiens croient en la coupe de l’ensemble du prépuce, certains préféreraient en laisser une partie.

Et même avec ceux qui optent pour laisser une partie du prépuce, la question qui demeure est de savoir combien de prépuce devrait être épargner ?

Pour beaucoup de gens l’argument principale et le principe directeur de leur choix est d’avoir un gland d’aspect esthétique à la fin de l’opération de circoncision.

Il est donc essentiel de noter que les mesures et les repères appropriés effectués sur le prépuce et la peau du pénis avant le retrait contribueront grandement à la réussite du traitement cosmétique.

IV- Anesthésie

Les bébés nouveau-nés sont traditionnellement circoncis sans anesthésie, en raison de la croyance erronée que les nouveau-nés ne ressentent pas de douleur pendant la circoncision parce qu’ils ne pleurent pas.

Des études scientifiques ont démontré que cette croyance était erronée du fait que même les bébés nouveau-nés ont une mémoire corporelle des traumatismes. Mais cela a besoin de plus d’études et preuves scientifiques pour l’affirmer catégoriquement.

Il est à noter qu’en France que presque toutes les circoncisions sont pratiquées alors que le patient est sous anesthésie.

La circoncision peut être réalisée sous anesthésie générale (corps entier), locale (site de la circoncision uniquement) ou régionale (système génital complet). A signaler que l’anesthésie générale est vraiment rare.

V- Quels problèmes peuvent survenir si votre fils est circoncis ?

Les problèmes de la circoncision masculine ne sont pas communs pour ne pas dire qu’ils sont rares. Et dans le cas où ils se produisent, ils sont généralement mineurs.

On peut donner ici les problèmes de circoncision les plus courants sont:

Saignement.

Blocage de l’ouverture de l’urètre (sténose méat).

Infection du site de circoncision.

Irritation de la pointe exposée du pénis.

Les problèmes plus graves sont vraiment rares. Ils incluent des dommages à l’ouverture de l’urètre, des saignements abondants qui nécessitent des points de suture, une infection grave et parfois il en reste des cicatrices. Mais il faut se le rappeler qu’ils sont presque inexistants comparativement au nombre important des chirurgies de circoncision dans le monde.

VI- Raisons médicales de la circoncision

Ablation du prépuce

Des recherches récentes menées dans les différents coins du globe suggèrent dans l’ensemble que la circoncision masculine peut apporter des avantages médicaux tels que:

Un risque 10 fois plus faible qu’un bébé circoncis contracte une infection des voies urinaires au cours de sa première année de vie comparativement à une bébé non concis (en se rappelant bien sûr que seulement 1% des bébés courent le risque d’une infection urinaire, il faut donc approximativement 1 000 circoncisions pour éviter une infection urinaire)

Presque aucun risque d’infection du prépuce chez les nourrissons et les enfants

Une hygiène génitale plus facile au bébé circoncis

Un risque beaucoup plus faible de contracter le cancer du pénis (bien qu’il s’agisse également d’une maladie très rare). Et le bienfait de la circoncision dans ce cas précis sera d’autant plus grand s’il est conjugué avec une bonne hygiène génitale. Le risque est drastiquement réduit pour contacter ce cancer. Il faut comme même plus de 10 000 circoncisions pour prévenir un cas de cancer du pénis

Un risque plus faible d’infection sexuellement transmissible (IST) chez les hommes circoncis que chez ceux qui ne le sont pas (bien que ces études n’aient pas été confirmées scientifiquement et que les pratiques sexuelles sans risque soient beaucoup plus efficaces pour prévenir ces infections).

VII- La circoncision et douleur ?

Malgré tous les soins du monde et toutes les anesthésies possibles, la circoncision demeure une opération de chirurgie, qui, évidemment, est relativement douloureuse.

Plusieurs témoignages, que j’ai entendu moi-même, d’adultes et jeunes enfants, musulmans et juifs de France, qui ont été circoncis, m’ont confirmé une certaine douleur après la disparition de l’effet de l’anesthésie.

Cependant, il existe des analgésiques sûrs et efficaces qui diminueront d’une manière certaine la douleur qui se sent suite à la circoncision. Beaucoup de médecins en France recommandent leur utilisation pour réduire la douleur provoquée par la circoncision.

VIII- L’opération de circoncision

En France, la circoncision est généralement effectuée le jour même d’admission à l’hôpital sans passer la nuit.

Dans le cas de l’adulte circoncis, c’est de lui-même qu’il rentre chez lui sans presque aucune aide, sauf peut-être la conduite de sa voiture par un autre ou avec l’option de prendre simplement un taxi.

Dans le cas d’une anesthésie générale (très rare), il sera exigé du patient de ne pas manger ni boire pendant les six heures précédant l’opération de circoncision.

Il lui sera demandé de signer un formulaire de consentement pour confirmer l’acceptation de l’opération de concision.

L’anesthésie est soit générale, ce qui signifie que le patient sera inconscient tout au long de la procédure, soit une injection anesthésique locale, qui engourdira la verge et ses environs.

Dans certains cas rares, il y a une anesthésie de la colonne vertébrale, dans laquelle le patient ne pourra rien ressentir sous sa taille.

La circoncision est une procédure relativement simple. Le prépuce est retiré juste derrière la tête du pénis à l’aide d’un scalpel ou de ciseaux chirurgicaux.

Tout saignement peut être stoppé à l’aide de la cautérisation, et les bords restants de la peau seront cousus ensemble à l’aide de points de sutures.

IX- Y a-t-il vraiment de lien entre les maladies sexuellement transmissibles et la circoncision

Pourquoi la circoncision

Il existe des rapports contradictoires sur les effets de la circoncision sur l’incidence des infections sexuellement transmissibles (IST).

Une méta-analyse de 26 études sur la concision dans le monde a révélé que la circoncision était associée à des taux plus faibles de syphilis, d’herpès du chancre et génital.

La circoncision peut protéger contre les IST bactériennes et virales, car la zone chaude et humide sous le prépuce fournit un emplacement approprié pour la réplication des agents pathogènes.

De plus, les hommes non circoncis peuvent être exposés à un risque accru en raison de la pénétration d’agents pathogènes à travers la surface interne du prépuce.

Le chancre se produit fréquemment sur les surfaces externe et interne du prépuce. La circoncision peut donc être plus protectrice contre le chancre que contre la syphilis et l’herpès, où les lésions ont tendance à se retrouver davantage sur les organes génitaux masculins.

Les compagnes de circoncision masculine visant à réduire le VIH dans les populations à haut risque peuvent offrir des avantages supplémentaires en protégeant contre les autres IST.

Des études sur l’efficacité de cette pratique à travers le monde ont abouti à des résultats contradictoires. Toutefois, il est à signaler qu’aucune n’a incriminé la dangerosité de la circoncision.

X- Soin après circoncision à la maison

1. Activité

Il est recommandé un repos total durant les premiers jours après l’opération de circoncision pour éviter de se sentir fatigué. Obtenir suffisamment de sommeil l’aidera à récupérer plus rapidement.

Il est bien conseillé de marcher chaque jour. Commencer par marcher un peu plus que le jour d’avant. Peu à peu, le circoncis augmentera la durée de la marche.

Il peut se doucher après l’enlèvement des pansements mais sans toutefois passer le jet d’eau sur le haut pourtour du gland, là où il y a eu l’incision.

Éviter les activités pénibles, telles que la bicyclette, le jogging, l’haltérophilie ou les exercices d’aérobic, pendant minimum un mois ou jusqu’à ce que l’obtention de l’avis favorable du médecin.

2- Régime

Vous pouvez manger votre régime alimentaire normal. Si votre estomac est bouleversé, essayez des aliments fades et faibles en gras comme du riz, du poulet grillé, du pain grillé et du yaourt.

Buvez beaucoup de liquides (sauf si votre médecin vous dit de ne pas le faire).

3- Des médicaments

Le médecin prescrira les médicaments nécessaires pour atténuer la douleur du circoncis et accélérer la coagulation de l’incision

Ne pas prendre deux analgésiques ou plus en même temps, sauf sur l’avis du médecin.

Si le médecin prescrit des antibiotiques, alors il faut les prendre comme indiqués sur la notice. Ne pas cessez pas de les prendre simplement parce que le patient se sent. Il est impératif de terminer le traitement complet aux antibiotiques.

4- Soins de l’incision

C’est au médecin ou à l’infirmière spécialisée de retirer le pansement fait lors d’une circoncision masculine.

Il est généralement conseillé de le faire tremper dans un bain chaud pour faciliter l’enlèvement des pansements.

Puis porter des sous-vêtements confortables.

5- Autres instructions

Pour les adultes circoncis récemment, aucun rapport sexuel n’est toléré, et surtout pas la masturbation, pendant au moins 6 semaines.

Dans l’éventualité qu’il y a érection de la verge, il vaut mieux penser à autre chose comme le prochain match OM vs PSG.

L’érection en soi n’est pas du tout nocive lorsqu’elle est naturelle. Le danger d’infection et de déchirure du prépuce cousu est la stimulation volontaire du pénis.

XI- Prendre soin d’un pénis non circoncis

Le prépuce recouvre la tête (gland) du pénis d’un garçon. Pendant les premières années de la vie d’un garçon, le prépuce commence à se séparer du gland, mais peut ne pas être complètement rétractable (c’est-à-dire qu’il peut être retiré) jusqu’à ce que le garçon ait entre 3 et 5 ans, voire dans des cas rares après la puberté.

Cela est un processus naturel qui se produit avec le temps. Il n’y a rien à faire de particulier pour y arriver.

Un pénis non circoncis est facile à nettoyer et ne nécessite aucun entretien particulier :

Pour garder propre le pénis d’un bébé, il suffit seulement de laver doucement la région pendant le bain. Ne jamais essayer de retirer en arrière le prépuce en le forçant. C’est processus naturel qu’il faut laisser se faire de soi-même.

Il faut alors apprendre au garçon un peu plus grand de garder leur pénis propre, notamment en utilisant l’eau et le savon pour le nettoyage extérieur.

Il est aussi bon de savoir que lorsque le prépuce se sépare du gland, les cellules de la peau disparaissent et de nouvelles cellules se développent pour les remplacer. Ces cellules mortes de la peau pénètrent dans le pénis par le bout du prépuce et peuvent ressembler à des mottes blanches et au fromage. Celles-ci s’appellent smegma. Ce n’est vraiment pas la peine d’essayer de les forcer à sortir de sous la peau. Il suffit de prendre son mal en patience et de les essuyer une fois qu’ils sortent.

Lorsque le prépuce est complètement rétractable, il faut apprendre au garçon à se laver dessous chaque jour.

XII- Récupération après une circoncision médicale pour les enfants

Après la procédure de circoncision, le bébé risque de devenir un peu difficile. Le médecin à l’hôpital ou l’infirmière qui s’est occupé de lui donne en général de très précieuses explications pour diminuer la douleur et l’inconfort suite à l’opération de circoncision.

Le temps de guérison pour la circoncision du nouveau-né est d’environ 7 à 10 jours.

Il est tout à fait normal que le pénis soit légèrement rougeâtre ou meurtri pendant quelques jours après la circoncision.

Il est conseiller au maman de laver le pénis de leur enfants et bébés, et de changer les pansements à chaque changement de couche. C’est bien de garder la couche légèrement lâche, sans la serrer, pour aider la pointe du pénis à guérir.

Il existe des situations particulières, qui n’arrive pas souvent bien sûr, ou il faut impérativement contacter le médecin traitant où aller directement à l’hôpital le plus proche. Voici quelques symptômes de ces situations :

Agitation continue (chez les bébés)

Augmentation de la douleur (chez les enfants), accompagné des fois de pleurs et de cris continus

Augmentation de la rougeur ou de l’enflure du pénis de l’enfant ou d’une partie.

Saignements persistants

Fièvre

Drainage nauséabond

XIII- Récupération de l’adulte après la circoncision

La circoncision de l’adulte reste relativement facile en comparaison à celle du bébé. Encore plus pour le qui a pour charge d’expliquer à l’adulte circoncis comment prendre soin de l’incision résulté de du prépuce coupé et atténuer sa douleur.

En général, l’adulte circoncis doit reprendre son travail et aux activités quotidiennes lorsqu’il se sentira tout à fait à l’aise dans ses mouvements.

Éviter les exercices ardus, tels que le jogging ou l’haltérophilie, pendant les quatre premières semaines de la période de rétablissement.

La marche est la meilleure façon de faire de l’exercice pendant sa convalescence. Marcher chaque jour un peu plus reste la meilleure manière de reprendre ses forces.

Normalement ce n’est pas la peine de le rappeler qu’il est préférable d’éviter toute activité sexuelle pendant six semaines après la concision de l’adulte.

Comme chez l’enfant, il faut appeler le médecin si il y a lieu l’un des symptômes suivants:

Augmentation de la douleur de la circoncision

Peine à uriner

Saignement abondant qui ne s’arrête pas

Signes d’infection, y compris fièvre, rougeur accrue, gonflement ou drainage nauséabond

XIV- Des risques après une circoncision médicale

Tout d’abord il est évident que rares sont les complications suite à une circoncision médicale comparativement au grand nombre d’hommes et d’enfants qui se sont fait circoncire.

Les complications les plus courantes associées à la circoncision sont les saignements et les infections. Les effets secondaires liés à l’anesthésie sont également possibles.

Rarement, la circoncision peut entraîner des problèmes de prépuce. Par exemple :

Le prépuce coupé peut être trop court ou trop long

Le prépuce pourrait ne pas guérir correctement et rapidement

Le prépuce restant pourrait se rattacher à la fin du gland, nécessitant une réparation chirurgicale mineure.

XV- Quelques points clés à retenir à propos de la circoncision

La circoncision est l’opération qui consiste à retirer le prépuce (le lambeau de peau recouvrant naturellement l’extrémité du pénis)

Il existe des points de vue divergents sur les risques et les bienfaits de la circoncision.

La circoncision masculine a pour fondement la religion (islam, judaïsme, animisme africain et indien) et quelques des raisons médicales comme l’hygiène et la prévention contre les maladies sexuellement transmissibles.

La circoncision doit être impérativement pratiquée dans un environnement sûr et adapté aux enfants, par un praticien compétent et spécialisé, capable de faire face aux diverses complications.

D’après la majorité des médecins les avantages de la circoncision masculine l’emporte largement sur ses risques

XVI- Le débat sur la circoncision

1. Le contre :

Ceux qui sont contre la circoncision avancent comme arguments que le prépuce est une partie naturelle du corps d’un garçon, aucune raison médicale valable ne le justifie selon eux. Toutes les preuves tirées des diverses études fournies par les gens du camp d’en face sont balayées d’un revers de la main pour le manque de preuves vraiment scientifiques.

Eux aussi ont produit des résultats contraires fournis par d’autres études.

La circoncision systématique des bébés et des garçons, selon eux, comporte un risque inutile. Car il s’agit malgré tout d’une intervention.

Selon eux, la plupart des problèmes de santé causés par le prépuce peuvent être facilement traités de nos jours.

Ils considèrent la circoncision masculine et l’ablation du prépuce comme une mutilation et une dégradation du corps de l’être humain.

2. Le pour :

Les gens excisent les garçons pour des raisons religieuses, culturelles et médicales. Il est courant de se faire circoncire chez les personnes de confession juive et musulmane et plusieurs autres groupes de cultures différentes.

La circoncision, selon une majorité de médecins, réduit considérablement le risque qu’un bébé/garçon contracte une infection des voies urinaires et le risque d’infections sous le prépuce est réellement minime. En ayant en vue que les infections urinaires chez les hommes ne sont pas courantes.

La circoncision peut également prévenir le problème d’avoir un prépuce enflammé ou trop serré.

La circoncision n’est pas connue pour avoir d’autres avantages pour les garçons avant la puberté.

Beaucoup d’études à travers le monde, notamment en Afrique, Les hommes circoncis, adultes ou enfants, se sont montrés en partie protégés contre l’infection à VIH (SIDA) dans les régions à haut risque.

Ils courent également moins de risques de contracter des verrues génitales dans les pays où il n’y a pas de vaccination contre les verrues génitales.

La circoncision élimine aussi presque le risque de cancer du pénis, qui survient principalement chez les hommes âgés qui ont un prépuce serré qui ne peut pas être retiré.

Elle est une prévention de la maladie du phimosis physiologique qui est le phénomène d’adhérence du prépuce au gland, même après l’âge de cinq.

XVII- La circoncision dans les religions :

1. La religion juive et la circoncision :

La coupure du prépuce se fait au huitième jour après la naissance du bébé de confession devant 10 hommes d’âge adulte, de préférence religieux.

La circoncision chez le juif est un rite fondateur qu’on appelle le brit milah (alliance de la coupure).

Certaines pratiques durant la circoncision d’un bébé juif, comme sucer la verge du bébé juste après la circoncision, est plutôt décriées par les progressistes de la communauté pour ses risques d’infections qui se produisent parfois.

2. La circoncision en Islam :

En islam la circoncision s’appelle la Tahara ou le Khitan. Il est de préférence de la faire jeune, mais elle peut aller jusqu’à l’âge de 11 ans, voire plus.

La circoncision n’est citée aucune fois dans le coran, la loi fondamentale des musulmans, ou est tirés la plupart des préceptes islamiques.

La circoncision est considérée par plusieurs exégètes musulmans comme un rééquilibrage des instincts sexuelles, afin d’éviter à l’homme le surplus du désir qui pousse vers le péché.

3. La circoncision en Chrétienté :

La circoncision est rarement pratiquée par les chrétiens pour des raisons religieuses. Le premier à lui enlever son caractère obligatoire est Paul de tarse, un des fondateurs de la chrétienté.

Les chrétiens qui pratiquent la circoncision aujourd’hui sont les Éthiopiens, les coptes d’Egypte et les philippins et d’autres groupes minoritaires dans le monde.

Le contenu du site Web AvoirLaSante.fr n’est ni destiné ni recommandé en lieu et place du conseil médical, du diagnostic ou du traitement. Demandez toujours conseil à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé qualifié pour toute question ou condition médicale.Le contenu du site est juste informatif. Tous droits réservés.

La circoncision: Tout savoir

Source:

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/faut-il-encourager-la-circoncision-pour-des-raisons-medicales_1628725.html

circoncision-paris.com/accueil

https://www.enfant.com/votreenfant-1-3ans/sante/la-circoncision-ca-se-passe-comment.htmlh

Les bienfaits de l'ail

19 Bienfaits de l’ail & incroyables vertus dans une gousse d’ail [+ 1 recette]

Bienfaits de l'ail et ses vertus

Les bienfaits de l’ail sont connus depuis les temps anciens, et ce dans toutes les civilisations à travers le monde. Une gousse d’ail est une bombe antibactérienne par la contenance en composés chimiques très bon pour la santé. Les vertus de l’ail recouvrent un large spectre des traitements de différentes maladie et infections. Que ça soit en poudre, cru ou cuite les bienfaits de l’ail sont énormes. La conservation de l’ail est très facile et les recettes dont la gousse d’ail est l’un des ingrédients font légion.

Nous allons voir dans cet article quelques informations générales sur l’ail et énumérer 19 bienfaits de l’ail dont nous avons trouvé des preuves évidentes sur internet.

I- Définition de l’ail

L’ail, nom latin Allium sativum, appartient à la famille des oignons Alliacés, à l’exemple des échalotes et du poireau. L’ail a été utilisé tout au long de l’histoire à des fins médicinales et culinaires pour ses bienfaits. Le bulbe d’ail est divisé en plusieurs sections, chacune appelée gousse d’ail.

L’ail est une ancienne plante médicinale, appelé également l’herbe magique. Cette plante, originaire d’Asie centrale, a été découverte il y a plus de 3000 ans. Elle est hautement équipé avec des propriétés antibactériennes.

Aujourd’hui l’ail est cultivé dans plusieurs parties du monde et importé dans le monde entier. Largement utilisés dans les cuisines française et européennes, de nombreux plats culinaires ne peuvent se passer du goût et de l’odeur uniques de l’ail.

Il y en a plusieurs variétés d’ails sauvages connues, on retrouve parmi elles la plus célèbre qui a pour nom l’ail d’ours. Les bienfaits de l’ail d’ours sont principalement culinaires. De nombrables recettes exquises sont à base de cet ail d’ours.

II- Ail cru et cuit

Le fait d’écraser, de couper ou de mâcher une gousse d’ail cru libère de l’allicine, un composé organo-sulfuré qui est considérée comme l’antibiotique naturel par excellence, un antiviral et un antifongique des plus efficaces. Ce qui conduit à la croyance selon laquelle l’ail cru peut être plus bénéfique pour la santé que cuit.

Une étude scientifique a montré que l’ail perd beaucoup de ses propriétés antioxydantes lorsqu’il est cuit. Cependant, une autre étude récente a démontré que l’ail cuit, notamment cuit rapidement dans des sautés, préservait son pouvoir antioxydant. Ils ont également confirmé une forte activité antioxydante dans l’ail cru.

III- Comment augmenter les bienfaits de l’ail

D’abord choisir les bulbes les plus fraîches. Ces bulbes dodus à la peau tendue qui ne sont pas effilochés, desserrés, desséchés ou moisis sont les plus recherchées.

La germination est aussi un signe d’avancé dans l’âge. Plus l’ail est frais, plus la concentration de ses principes actifs est élevée.

Bien qu’il puisse se conserver pendant des mois, en utilisant les techniques de conservation, il vaut mieux manger l’ail juste après sa cueillette.

De plus en plus, qu’il avance dans l’âge, il perdra de ses qualités antioxydantes.

Il faut bien le ranger. Car pour conserver les bienfaits de l’ail, il est préférable de le mettre dans un endroit sombre et frais avec une bonne ventilation pour l’empêcher de moisir ou de germer.

Alors…

Couper, trancher ou écraser de l’ail déclenche une réaction enzymatique interne qui augmente ses composés sains. A noter que la chaleur empêche cette réaction chimique de se produire, alors laissez l’ail reposer sur la planche à découper au moins 10 minutes avant la cuisson.

Pour minimiser l’haleine d’ail, il existe plusieurs astuces de grand-mère. Car l’odeur de l’ail est très persistante ; elle peut rester dans le souffle et peut même être excrétée par les poumons pendant un jour ou deux après avoir mangée l’ail.

Parmi ces astuces, on pourrait citer celles de mâcher des feuilles de menthe fraîches, de manger une pomme bien juteuse, de boire une tasse de thé vert ou de manger la laitue crue après un repas à l’ail. Cela peut aider à neutraliser les composés soufrés de l’ail responsables de son odeur.

Bienfaits et vertus de l'ail
La bonne humeur est un des bienfaits de l’ail

IV- Posologie de 100g d’ail

Nutriments Valeur
Eau [g] 58.58
Energie [kcal] 149
Protéines [g] 6.36
lipides [g] 0.5
Carbohydrate [g] 33.06
Fibres [g] 2.1
Sucre[g] 1
Calcium [mg] 181
Fer [mg] 1.7
Magnésium, Mg [mg] 25
Phosphores, P [mg] 153
Potassium, K [mg] 401
Sodium, Na [mg] 17

V- Les bienfaits de l’ail

Il est indéniable que l’ail est l’un des produits naturels qui ont une grande importance non moins méritée chez les humains pour ces multiples usages et vertus. Nous allons explorer dans ce qui reste de l’article les principaux bienfaits de l’ail.

  1. Mangez de l’ail pour soigner les maux, y compris le rhume

L’ail est très bénéfique pour renforcer le système immunitaire de votre corps. Dans une étude de 12 semaines, les personnes qui prenaient un supplément d’ail ressentaient une réduction du froid de 63% par rapport au placebo.

La réduction moyenne des symptômes du rhume était de 70% par rapport au placebo en l’espace de 5 jours et les symptômes ont diminués considérablement dans le groupe qui prenait ail en seulement 1,5 jour.

Donc, si vous avez tendance à attraper trop souvent le rhume et la grippe, vous devez alors incorporer de l’ail dans votre alimentation.

Nous vous donnons à la fin une petite recette que vous pourriez prendre lorsque vous aurez un rhum ou une grippe.

2. Empêche l’intoxication par les métaux lourds

De fortes doses d’ail peuvent prévenir les dommages aux organes causés par les métaux lourds.

L’un des bienfaits de l’ail est que ses composés soufrés réduisent considérablement les concentrations de plomb dans le sang. Ils agissent comme un nettoyant de ses substances néfastes pour le corps.

En outre, L’une des vertus de l’ail est de prévenir également les signes de toxicité tels que les maux de tête et la pression artérielle.

Le soufre contribue également à une meilleure absorption du fer et du zinc dans le sang.

3. Réduction du risque de cancer du poumon

Une étude chinoise sur les bienfaits de l’ail a conclu que les personnes qui mangeaient de l’ail cru au moins deux fois par semaine au cours de la période d’étude de 7 ans couraient 44% moins de risques de développer un cancer du poumon.

Les chercheurs ont mené des entretiens individuels avec 1 424 patients atteints de cancer du poumon et 4 543 personnes en bonne santé. On leur a posé des questions sur leur régime alimentaire et leur mode de vie, y compris des questions sur le tabagisme et la fréquence à laquelle ils mangeaient de l’ail.

Ils ont observé une corrélation évidente entre la consommation d’ail cru et le cancer du poumon, en suggérant que l’ail pourrait potentiellement servir d’agent chimio-préventif pour le cancer du poumon.

 4. Défense contre Tous les cancers

D’autres études non moins importante suggèrent que parmi les bienfaits de l’ail et des autres légumes de la famille Allium, notamment les oignons, les poireaux et les échalotes, qu’ils pourraient aider de beaucoup à prévenir plusieurs formes de cancer, notamment l’œsophage, le sein, les ovaires et la prostate.

Il est à noter que selon ses études des preuves les plus solides peuvent être observées avec les cancers du tube digestif.

Dans une méta-analyse de 21 études, ceux qui mangeaient le plus de légumes Allium présentaient un risque de cancer gastrique considérablement réduit par rapport à ceux qui mangeaient peu ou pas du tout.

Et il n’a pas fallu grand-chose pour constater des effets positifs : 20 grammes par jour, soit l’équivalent d’une gousse d’ail.

5. Une gousse d’ail pour abaisser la pression artérielle

Une gousse d’ail par jour peut aider à maintenir votre tension artérielle dans les bons termes. Ses composés actifs peuvent réduire de manière significative la pression artérielle comparable aux effets des médicaments prescrits.

Selon une étude Pakistanaise de 2013, l’extrait d’une gousse d’ail qui a pèse entre 600 et 1 500 milligrammes (mg) s’est avéré aussi efficace que le médicament prescrit habituellement pour le traitement de l’hypertension artérielle sur une période de 5 mois.

Selon eux cette vertu de l’ail vient du fait qu’il active la production du facteur de relaxation dérivé de l’endothélium, en raison de la grande quantité de la molécule polysulfures qui y sont contenues.

Cela conduit à la relaxation des muscles lisses et à la vasodilatation (élargissement des vaisseaux sanguins).

6. Bienfaits de l’ail pour la santé du cœur

Les vertus de l’ail ne se limitent pas à être un simple combattant des infections, car le petit élément de la gousse d’ail a de nombreux autres avantages pour la santé.

Plusieurs études ont montré que grâce aux composés actifs de cette plante, les personnes qui ont l’habitude de manger l’ail plus souvent ont moins de risque de subir une crise cardiaque (infarctus du myocarde). Toutefois ces conclusions doivent être étayer par plus d’études poussées pour confirmer ces bienfaits de l’ail.

7. l’ail combat les allergies

L’ail est connu pour être un aliment anti-inflammatoire puissant. Cela peut aider le corps à lutter contre les allergies. La propriété antiarthritique de l’ail est due au sulfure de diallyle et au thiacremonone.

Il a été démontré que l’ail améliorait les symptômes de l’inflammation allergique des voies respiratoires (rhinite allergique).

Et également on trouve parmi les bienfaits de l’ail contre les allergies, l’usage de son jus qui peut être utilisé pour arrêter immédiatement les démangeaisons dues aux éruptions cutanées et aux piqûres d’insectes. Son utilisation se fait en pressant plusieurs gousses d’ail jusqu’à en avoir assez de jus, qu’on étalera soigneusement sur la partie du corps atteinte.

8. L’ail prévient la carie dentaire et traite les infections buccales

Notons que l’un des bienfaits de l’ail est ses effets antibactériens sur les bactéries de la plaque dentaire qui causent la carie dentaire si elles ne sont pas traitées.

L’ail traite également les infections buccales comme la parodontite, le muguet buccal et les maux de bouche causés par les prothèses.

L’ail peut être utilisé en association avec des antibiotiques ou pour traiter des bactéries multi-résistantes.

L’allicine, l’un des composants actifs qui se trouve dans l’ail, combat les bactéries en inhibant les enzymes contenant du soufre nécessaire à la survie des bactéries.

9. L’ail pour prévenir la maladie d’Alzheimer et la démence

Il est maintenant tout à fait certain que les dommages oxydatifs causés par les radicaux libres contribuent au processus de vieillissement, notamment au niveau du cerveau.

Il est légitime de penser que l’un des bienfaits de l’ail est sa protection de l’organisme contre les dommages oxydatifs grâce aux éléments antioxydants qu’il contient.

Il a été démontré que des doses élevées de suppléments d’ail augmentaient les enzymes antioxydantes chez l’homme et réduisaient considérablement le stress oxydatif chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle.

Les effets combinés sur la réduction du cholestérol et de la pression artérielle, ainsi que sur les propriétés antioxydantes, peuvent réduire le risque de maladies cérébrales courantes telles que la maladie d’Alzheimer et la démence.

10. Aliment anti-inflammatoire puissant

Une étude a identifié quatre composés sulfuriques dans l’ail qui ont une grande capacité à réduire l’inflammation. Donc les personnes souffrant de maladies auto-immunes pourraient être aidées en incluant l’ail dans leur régime alimentaire.

De même, si une personne souffre de psoriasis ou toute autre affection cutanée liée à une inflammation, nous vous conseillons d’essayer pour un certain temps de frotter l’huile d’ail directement sur la zone touchée pour obtenir un soulagement. Et au cas où il y aurait des effets secondaires notables, il vous suffit seulement d’arrêter ce frottement avec l’huile d’ail ou son jus.

11. L’ail est antiparasitaire

Les vertus de l’ail sont considérées par plusieurs peuples traditionnels comme des trésors médicinaux les mieux conservés depuis les époques les plus reculées.

Il est utilisé comme antibiotique pour traiter les infections bactériennes, fongiques et parasitaires depuis 7 000 ans.

Des études des plus respectables suggèrent que l’extrait d’ail dilué aide les enfants atteints d’infections causées par le ténia.

Aussi comme on l’a signalé plus haut, l’un des bienfaits de l’ail est son emploi comme un rince-bouche à base d’ail ; c’est vrai que ce liquide ne ressemble pas trop aux autres produits mentholés qui donne une haleine fraîche et agréable, mais une toute petite quantité de ses extraits suffit à éloigner les bactéries de la bouche qui causent la carie.

12. la perte de cheveux des hommes et des femmes (alopécie)

Une étude menée en Turquie a révélé que les extraits d’ail ont des bienfaits évidents dans la lutte contre la chute de cheveux en général et de l’alopécie en particulier.

L’alopécie est une maladie de la peau auto-immune courante qui entraîne la chute des cheveux sur le cuir chevelu, le visage et parfois sur d’autres parties du corps. Différents traitements sont actuellement disponibles, mais aucun autre traitement naturel n’est encore connu pour cette maladie.

Des chercheurs Iraniens ont découvert que l’utilisation du gel à base d’ail ajoutait une contribution importante à l’efficacité thérapeutique du corticostéroïde topique dans le traitement de l’alopécie.

13. Réduire le cholestérol LDL

Des scientifiques américains ont découvert qu’un supplément d’extrait d’ail vieilli pouvait aider à réduire le taux du cholestérol LDL de 10% chez les hommes atteints d’hypercholestérolémie.

Ils ont constaté que chez le rat, l’ail inhibe la synthèse du cholestérol dans les cellules du foie.

Les chercheurs ont ensuite expérimenté des composés de l’ail solubles dans l’eau et dans les lipides et ont découvert que les composés solubles dans l’eau présents dans l’ail inhibaient la synthèse du cholestérol de 20 à 60% selon les cas.

14. L’ail peut traiter les plaies infectées

Du fait de la richesse de l’ail avec des composés qui possèdent des propriétés antimicrobiennes, il a été constaté qu’il peut aider à traiter les plaies infectées chez les enfants.

Les plaies infectées contiennent souvent des microbes nocifs qui peuvent nuire à la santé de votre enfant en infectant la plaie qui risque de gangrener surtout si on se trouve à un endroit où il n’y a pas de médicaments, comme en Afrique ou Amazonie.

L’application de jus d’ail dilué sur la plaie infectée de votre enfant aide à tuer les microbes nocifs et à prévenir les risques d’infection.

Utilisez du jus d’ail dilué, car non dilué peut irriter la peau de votre enfant.

Les bienfaits de l’ail dans ce cas sont inestimables pour beaucoup de population dans le monde.

L'ail éloigne les moustiques
L’ail éloigne les moustiques

15. Éloignez les moustiques avec de l’ail.

Personnes ne sait pourquoi les moustiques semblent ne pas aimer l’ail. Il existe une étude menée en Inde et qui a révélé que les personnes qui se frottaient les bras et les jambes avec un mélange à l’ail n’étaient pas gênées par les petites bébêtes nocturnes.

Par ailleurs, vous pouvez préparer vous-même une solution d’huile d’ail, de vaseline et de cire d’abeille pour faire un produit répulsif naturel ou simplement placez des gousses d’ail à proximité de votre lit pour éloigner ces hôtes indésirables.

16. L’ail améliore la performance sportive

Dans la Grèce antique, l’un des bienfaits de l’ail les plus répandus est sa capacité à améliorer les performances des athlètes olympiques. Il est permis d’imaginer les sportifs cachant sous leurs toiles une gousse d’ail, comparativement à nos sportifs des temps modernes qui roulent malheureusement avec des seringues.

Notons également que durant l’époque médiévale, on donnait des gousses d’ail aux ouvriers pour les manger afin de lutter contre la fatigue.

17. L’ail et les grippes intestinales

Parmi les bienfaits de l’ail est son aide au bon fonctionnement du foie et de la vessie et son efficacité à lutter contre les problèmes d’estomac tels que la diarrhée et la grippe intestinale. Il stimule la digestion et l’appétit.

Il aide également à contrôler le stress, ce qui empêche la formation des acides de l’estomac qui est généralement produit lorsqu’une personne s’énerve.

18. L’ail rehausse l’humeur

Selon la naturopathie, l’une des utilisations traditionnelles de l’ail consiste à améliorer l’humeur des individus qui en mangent. Cette herbe puissante améliore la production de sérotonine, un neurotransmetteur important pour le sentiment de bonheur.

Comme on l’a vu plus haut, des études sur des animaux de laboratoire confirment les effets antidépresseurs de l’ail.

Si une personne souffre d’une maladie mentale telle que la dépression, l’utilisation de l’ail en plus de la psychothérapie et de tout médicament prescrit en psychiatrie peut aider à accélérer son rétablissement.

19. L’ail est aphrodisiaque

L'ail est un aphrodisiaque
L’ail est un aphrodisiaque

Plusieurs aphrodisiaques naturels qui sont renommés en Afrique, on retrouve l’ail comme l’un des ingrédients de ces différentes mixtures qui ont fait leurs preuves dans l’amélioration des performances sexuels.

Nous vous conseillons, au cas où vous optez pour ce bienfaits de l’ail, de vous assurer que votre partenaire en mange aussi.

Il se peut que le secret de ces vertus de l’ail dans l’amélioration des performances sexuels est son aide dans le bon fonctionnement de la circulation sanguine, ce qui pourrait améliorer la fonction sexuelle.

Alors n’hésitez pas à préparer un bon repas italien à l’ail et voyez vous-même si cela donne vraiment des résultats et n’hésitez pas à mettre un commentaire au-dessous de l’article.

VI- Comment faire la recette de l’ail et du miel ?

Recette de l'ail avec du miel
Les bienfaits de l’ail avec du miel

1. Choses dont on a besoin :

12-13 gousses d’ail épluchés, plus une tasse de miel (environ 335g) et un petit pot avec un couvercle bien ajusté.

2. Préparation :

Placez les gousses d’ail dans un pot propre en laissant un peu de place en haut (5cm, c’est amplement suffisant).

Versez le miel dans le pot en vous assurant que chaque gousse d’ail soit bien enrobés de miel.

Couvrez le pot (il n’est pas nécessaire de le fermer complètement à l’air, un peu d’air est bon dans ce cas) et laissez-le dans un placard sombre.

Au bout de quelques jours, vous remarquerez peut-être des bulles d’air dans votre mélange de miel et d’ail, ce qui est un signe de processus de fermentation.

Relâchez le couvercle pour évacuer les gaz tous les deux ou trois jours, afin d’éviter que tout ne se répande.

Avec le temps, le processus de fermentation s’installera, l’ail deviendra un peu plus foncé et le miel deviendra un peu plus liquide.

Les meilleurs résultats de goût sont obtenus après environ 4 semaines.

Après cette période, vos gousses d’ail infusé au miel sont à presque prêtes et peuvent être rangées dans votre garde-manger.

Vous pouvez également placer le pot dans un réfrigérateur, car le miel froid et coulant est agréable et apaisant pour les maux de gorge.

N’oubliez pas de tester le pH de votre ferment de miel avant de le consommer !

Le contenu du site Web AvoirLaSante.fr n’est ni destiné ni recommandé en lieu et place du conseil médical, du diagnostic ou du traitement. Demandez toujours conseil à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé qualifié pour toute question ou condition médicale.Le contenu du site est juste informatif. Tous droits réservés.

Bienfaits de l’ail

Source:

https://www.lepoint.fr/sante/idee-recue-sur-la-sante-n-19-l-ail-est-bon-pour-le-coeur-25-02-2013-1632075_40.php

http://www.topito.com/top-bienfaits-ail-sante

/lail-noir-vertus-incroyables

les bienfaits de la bananes

20 bienfaits de la banane [ calories, plantain, recettes & valeur nutritive]

la banane et ses bienfaits

Les bienfaits de la banane sont innombrables. Délicieuse et pas trop chère en général, la banane est pleine de calorie et a une valeur nutritionnelle des plus intéressantes du fait de sa contenance d’une grande quantité de potassium, de magnésium et d’autres valeurs nutritives. Nous allons explorer dans cet articles quelques facettes de ce fruit venu d’ailleurs en énumérant 20 bienfaits de la banane et en donnant quelques recettes bananes à la fin, ainsi que quelques renseignements sur ce doux fruit du paradis.

I- Définition

La banane est un fruit délicieux très prisé sur le marché mondial des fruits et, dans de nombreux pays du monde, est consommée comme aliment de base.

La banane est cultivé partout au monde. Les bienfaits de la banane sont connus partout.

Sa forme oblongue, légèrement courbée lui donne un air de fruit venu du paradis. De couleur verte avant la maturation et jaune vif après, pour enfin virer vers le brun.

Elle peut être consommée cru ou cuite, et peut également être transformée en tant qu’ingrédient dans divers produits alimentaires.

La banane contient plusieurs composés bioactifs, tels que les composés phénoliques, les caroténoïdes, les amines biogènes et les phytostérols, qui sont hautement apprécies dans le régime alimentaire car ils exercent de nombreux effets positifs sur la santé et le bien-être humain.

L’un des bienfaits de la banane est le bon nombre de ces composés qui ont des activités anti-oxydantes et sont efficaces pour protéger le corps contre divers stress oxydatifs.

Dans beaucoup de cas, les bananes sont utilisées de manière efficace dans le traitement de diverses maladies, notamment pour réduire le risque de nombreuses maladies dégénératives chroniques.

bananes et calories
la banane source de calories

Valeurs nutritionnelles Pour 100 grammes

Calories : 89 kcal.

Protéines : 1 g. Les sucres : 15 g. les acides organiques : 0.50 g. Les fibres : 2 g. Glucides : 20 g. Les lipides : 0.24 g. Eau : environ 70 g. Les acides gras saturés : 0.1 g.

Vitamines : B1, B2, B3, B5, B6, B9, vitamine C, vitamine E et provitamine A.

Minéraux et oligo-éléments : Iode, fer, cuivre, magnésium, phosphore, sélénium, Zinc, sodium et calcium.

Les types de bananes

banane plantain
banane plantain

1. Banane plantain (banane verte)

Elle est généralement utilisée en cuisine, moins gourmande et moins sucrée.

Lorsqu’elle est verte, la banane plantain n’est pas mûre, sa saveur est neutre et sa chair ferme.

Dans certaines régions du monde, la banane plantain est une source majeure de glucides frits, bouillis ou cuits au four dans une grande variété de plats.

Si on laisse la banane plantain mûrir, la peau jaunira et développera une saveur légèrement sucrée pouvant être consommée crue ou cuite. Les bienfaits de la banane plantain sont nombreux autant qu’elle est verte ou mûre.

2. La Banane cavendish

banane cavendish

Elle est plutôt classée dans la catégorie «banane dessert» et légèrement sucré à maturité.

Il est préférable de les choisir à pelure verte ou jaune clair sans meurtrissure. Car le processus de maturation fera passer la peau épaisse et raide à fine et plus flexible, avec des taches brunes apparaissant jusqu’à ce que la peau soit entièrement foncée.

3. La banane figue-pomme

Sa chair est délicieuse lorsqu’elle est arrivée à maturité. Elle est généralement consommée crue, mais peut être aussi utilisée dans une recette de confiture ou de marmelade. Dans quelques régions du monde, les gens la font sécher pour une consommation ultérieure. Les bienfaits de la banane sont surtout économiques dans ce cas.

4. Banane lady Finger

Plus fines et légèrement plus courtes que les bananes Cavendish, elles sont plus sucrées et se mangent crues ou en dessert.

Ils existent aussi de très nombreuses variétés de bananes à travers le vaste monde, nous nous pouvons les citer toutes ici. Nous donnons en exemples : banane Lacatan, banane pomme, banane rose, banane Pisang lilin, banane Poyo, la banane Mysore et d’autres encore.

II- Nourrir un enfant ou un bébé avec des bananes

Bienfaits de la banane pour les bébés
Bienfaits de la banane pour les bébés

L’un des bienfaits de la banane est sa facilité à nourrir les enfants et les bébés qui préférent généralement les aliments sucrés.

Lorsque vous achetez des bananes en vue de nourrir votre enfant, choisissez toujours des fruits entièrement jaunes et qui se séparent facilement les uns des autres au niveau de la tige ( les deux signes de maturité.)

Bien sûr, vous pouvez également acheter des bananes un peu vertes et leur permettre de mûrir dans un bol (à l’extérieur du réfrigérateur) en vue d’un usage ultérieur.

Il est primordial de conserver les bananes non pelées à la température ambiante, pas au réfrigérateur pour garder toutes leurs valeurs nutritives.

Vous pouvez aussi faire des grandes quantités de purée de bananes et les diviser en portions avant de les conserver séparément pour un usage plus lent dans un congélateur.

Vous remarquerez certainement que la purée a viré au brun ; ne vous inquiétez pas, cela est naturel et ne signifie pas qu’il est dangereux pour votre bébé de les manger.

Si cela vous dérange, trempez des tranches de banane dans un jus de citron vert ou jus de pomme; car l’acide ascorbique dans les agrumes contrera le processus conduisant au brunissement et ne devrait pas affecter le goût du fruit..

À mesure que votre enfant grandit, vous pouvez continuer à faire de la banane un élément essentiel de son régime alimentaire.

Il vaut mieux les lui donner en purée jusqu’à l’âge de 9 mois environ.

Vous pouvez ensuite les proposer en petit morceaux coupés jusqu’à l’âge d’un an. Ensuite vous pouvez lui donner une banane pelée entière sans soucis.

III- Les bienfaits de la banane

1. Riche en potassium

Les bananes sont connues pour leur teneur élevée en potassium, avec plus de 400 mg de potassium dans une seule banane de taille moyenne.

Selon les spécialistes de la nutrition, le potassium est nécessaire au bon fonctionnement des nerfs et des muscles, ainsi qu’au maintien d’un bon équilibre des fluides dans le corps.

les bienfaits de la banane dans ce cas précis est que le potassium contenu dans ce savoureux fruit peut aider à prévenir les crampes musculaires après les efforts physiques.

2. Utilisation de la banane dans le traitement de la dépendance au tabac

La banane est très utile pour contrôler le tabagisme car elle contient de la vitamine B6, de la vitamine B12, du potassium et du magnésium. Il soulage les symptômes de l’arrêt soudain de la nicotine, une substance nocive du tabac.

3. Les bananes aident à réduire les effets de la dépendance au tabac

Les bananes peuvent également aider les personnes qui essaient de cesser de fumer en leur procurant des éléments nutritifs qui peuvent réduire les effets de la dépendance au tabac.

En effet, les vitamines B6, B12 qu’elles contiennent, ainsi que le potassium et le magnésium, aident le corps à se remettre des effets du sevrage à la nicotine.

4. Améliore la digestion

En plus d’augmenter l’énergie, les bananes améliorent toujours la digestion en raison de sa teneur en fibres.

Les bananes contiennent un type de fibre appelée pectine. Cette fibre est soluble dans l’eau et facilite la digestion en convertissant les glucides en sucres simples qui sont libérés.

La consommation régulière de bananes régule le transit intestinal de votre enfant et prévient les problèmes gastro-intestinaux.

5. Les bananes contiennent des niveaux élevés de vitamine B6

La sérotonine est le composant chimique présent dans le cerveau pour améliorer l’humeur et la diminution de la sérotonine conduira inévitablement à la dépression.

Afin de synthétiser cette substance dans le cerveau, ce dernier utilise la vitamine B6 pour compléter le processus, et les bananes contiennent un taux élevé de vitamines B6.

En fait, une banane contient un cinquième des besoins quotidiens en vitamines.

Les bananes peuvent vous aider à maintenir des niveaux normaux de sérotonine chez les personnes d’humeur moyenne, mais si vous souffrez vraiment de dépression, vous aurez besoin de plus que cela.

6. Amélioration du Sommeil

Si vous n’arrivez pas à vous endormir la nuit et vous êtes un peu agité, une banane vous fera un grand bien pour avoir un bon sommeil. Comme déjà souligné plus haut, le fruit contient l’acide aminé L-tryptophane, qui est facilement convertible par l’organisme en sérotonine.

Ce neurotransmetteur joue un rôle primordial dans l’augmentation de la sensation de bonne humeur ainsi que dans la régulation des cycles veille-sommeil.

Dans une étude, On a constaté une augmentation de la quantité de la mélatonine dans le système sanguin des participants à l’expérience après juste quelques heures après avoir mangé une banane.

Rappelons seulement que la mélatonine, connue sous le nom d’hormone du sommeil, aide également à réguler les rythmes circadiens.

De là on déduit que l’un des bienfaits de la banane est son aide à réguler et améliorer le sommeil.

7. Les bananes peuvent prévenir la leucémie.

Une étude publiée au états-unis montre un lien entre la consommation régulière de bananes et d’oranges chez les enfants de 0 à 2 ans et une réduction de la leucémie chez ces enfants.

Les résultats suggèrent que l’un des bienfaits de la banane est, avec les jus de fruits bio contenant de la vitamine C et du potassium, peuvent réduire le risque de leucémie infantile, en particulier s’ils sont consommés à un jeune âge.

8. Traite les nausées matinales

Les nausées matinales sont courantes au cours des trois premiers mois de la grossesse. Les bananes sont riches en vitamine B6, une vitamine qui peut aider à réduire ce symptôme de manière significative, en particulier lorsqu’elle est associée à la doxylamine, un antihistaminique.

La réduction des nausées matinales est donc l’un des bienfaits de la banane les plus utiles pour les femmes récemment tombées enceintes.

9. Les bananes peuvent réduire le risque de maladie cardiaque.

La combinaison de potassium et d’amidon résistant (également appelé fibre non digestible) dans la banane en fait un excellent moyen de contrôle de la pression artérielle et de la glycémie, deux facteurs des maladies cardiaques et des autres troubles métaboliques.

De nombreuses études ont montré que la consommation d’amidon résistant peut également augmenter la satiété, réduire l’inflammation et améliorer la sensibilité à l’insuline.

Une banane verte (semi-mûre) de taille moyenne fournit près de cinq grammes d’amidon résistant.

10. Soulager les ulcères par la banane

Les bananes sont utilisées comme remèdes naturels pour les problèmes intestinaux, principalement en raison de leur texture lisse et douce. La chaire de la banane a la capacité de recouvrir la muqueuse de l’estomac et réduit ainsi les irritations et la sur-acidité.

11. Une banane entièrement brune est pleine d’antioxydants

Lorsqu’une banane est presque entièrement brune, tout l’amidon est en fait transformé en sucre, elle devient plus sucrée.

C’est pourquoi les gens utilisent souvent des bananes moelleuses pour les cuire, car la chlorophylle contenue avant maturation s’est transformée complètement.

Cette dégradation de la chlorophylle est la raison pour laquelle les niveaux d’antioxydants augmentent avec l’âge des bananes.

Une banane entièrement brune est donc un puissant antioxydant.

12. La banane : valeur nutritive pour les sportifs

Du fait de la grande richesse des bananes en valeur nutritionnelle, des études suggèrent qu’elles sont plus bénéfiques pour les sportifs d’endurance que les boissons dites sportives.

Car les bananes sont préemballées avec des fibres, des nutriments et des antioxydants, ainsi qu’un bon mélange de glucides.

Il faut seulement savoir que les glucides sont considérés comme le must pour les grands athlètes qui s’exercent intensément.

13. Bananes pour améliorer la santé de la peau.

La banane contient de nombreux acides aminés producteurs de kératine qui aident à garder la peau douce et souple.

Vous pouvez également en faire une purée et l’appliquer comme masque directement sur la peau.

Mélangez une cuillère à soupe de miel, une cuillère à soupe de jus de citron et une purée de banane et appliquez-la sur votre peau.

Évitez d’appliquer près des yeux, du nez, de la bouche, des zones internes et de tout autre orifice. En une semaine, vous constaterez des améliorations notables sur la peau qui deviendra plus souple et lisse.

Vous pouvez utiliser cette formule régulièrement.

14. Combattre l’anémie

Étant donné que les bananes sont riches en fer, leur consommation peut stimuler la production d’hémoglobine dans le sang et aider à lutter contre l’anémie.

L’anémie est une affection caractérisée par une diminution du nombre de globules rouges ou d’hémoglobine dans le sang, entraînant fatigue, pâleur et essoufflement.

De plus, la vitamine B6 présente dans la banane régule la glycémie, ce qui peut également aider les personnes souffrant d’anémie.

15. Réguler la pression artérielle

La banane verte est un fruit très riche en potassium, ce qui peut aider à réduire l’hypertension artérielle en réduisant le stress sur les vaisseaux sanguins et les artères.

Ainsi, ils peuvent aider à prévenir des maladies telles que les crises cardiaques, l’athérosclérose et les accidents vasculaires cérébraux.

16. Les bananes sont pleines de tryptophane.

Les bananes sont également considérées comme une excellente source de tryptophane, qui se transforme en 5-HTP – l’acide aminé dont votre corps a besoin pour créer la sérotonine, un régulateur de l’humeur très apprécié, comme on l’a vu plus haut, qui améliore l’humeur, réduit le stress et aide à améliorer le sommeil.

Nous savons déjà que les bananes nourrissent vos bactéries intestinales et maintiennent un équilibre intestinal.

Il s’avère que la grande majorité de votre sérotonine circulante n’est en réalité pas synthétisée dans le cerveau ou le système nerveux, mais plutôt dans l’intestin, jusqu’à 90%.

C’est vrai que la banane n’est pas la source de tryptophane, un acide aminé essentiel pour l’organisme, la moins chère sur le marché, mais elle reste certainement le moyen le plus délicieux pour l’obtenir.

17. C’est bon pour la santé cardiovasculaire

Les bananes qui sont riches en potassium, surtout lorsqu’elles sont arrivées à maturité. Cela nous permet de dire que manger des bananes trop mûres aidera à contrôler le taux de cholestérol.

La fibre d’une banane, en revanche, peut réduire le risque de maladie cardiaque. Le fer et le cuivre contenus dans les bananes sont nécessaires pour une bonne numération sanguine et des taux d’hémoglobine.

Ainsi, nous vous conseillons, de ne plus jeter les bananes qui virent au brun.

18. Absorption des nutriments

Les bananes peuvent également aider votre corps à mieux absorber les nutriments. En effet, les bananes constituent une riche source de fructo-oligosaccharide (oligofructoses), un prébiotique qui fournit de la nourriture aux bactéries bénéfiques de notre intestin.

Les bienfaits de la banane est que ces bactéries probiotiques sont impliquées dans la production de certaines vitamines et enzymes digestives qui stimulent l’absorption des nutriments.

19. Les bananes aident à perdre du poids

L’un des bienfaits de la banane est de nous aide à nous sentir rassasiés rapidement, car elles sont consistantes et contiennent des fibres. En outre, ils contiennent beaucoup de vitamines et de minéraux, une autre grande victoire.

Selon une étude récente, rien que ressentir l’odeur d’une banane peut contribuer à consommer moins de nourritures. Ce qui implique à une perte de poids graduelle sans grands efforts. Mais tout ça reste à vérifier !

20. Soulage la constipation

Les bananes contiennent une grande quantité de fibres alimentaires, qui aident à stimuler les selles et réduisent les ballonnements dans l’estomac dus aux gaz.

Une banane de taille moyenne contient environ 6 grammes de fibres.

Aussi la constipation est l’un des effets secondaires fréquent de la grossesse, car des taux élevés d’hormone progestérone entraînent le relâchement des muscles de l’intestin.

L’un des bienfaits de la banane est son pouvoir d’aider à combattre ce problème très fréquent et à améliorer les mouvements de l’intestin, soulageant ainsi la constipation.

IV- Effets secondaires et allergies de la banane

une femme portant un régime de bananes
femme portant des bananes

Je n’ai pas trouvé dans ma recherche pour écrire cet article un effet secondaire majeur de la banane, mais il est évident qu’une surconsommation de bananes, comme toute surconsommation d’aliments, peut parfois s’avérer très mauvaise pour le corps.

Si une personne souffre de crises de migraine régulières, il est préférable pour elle d’éviter de consommer des bananes.

Il faut savoir que ce délicieux fruit contient une substance appelée Tyramine qui peut parfois être susceptible de déclencher des migraines.

Étant donné que les bananes contiennent une grande quantité de potassium, qui est par ailleurs très bénéfique comme on vient de le voir plus haut, une surconsommation peut entraîner une présence excessive de potassium dans le sang, entraînant une hyperkaliémie.

Cette état rare peut, lorsqu’il se produit, entraîner des crises cardiaques dans certains cas.

Aussi, comme la banane est extrêmement riche en amidon, la carie dentaire peut être courante en raison de la consommation de bananes.

V- Quelques recettes avec bananes

 1. Smoothie à la banane et aux fraises

Ce smoothie contient des antioxydants et des fibres qui peuvent aider à la digestion.

De quoi as-tu besoin

2 bananes mûres entières (pelées et hachées) + 1 tasse de fraises fraîches+ Lait

Comment faire

Mélangez le tout et servez-le immédiatement.

2. Bouillie de Ragi et de banane pour bébé

C’est idéal si vous voulez donner à votre bébé quelque chose qui ne contient ni gluten ni lactose.

De quoi a-t-on besoin

1 petite banane

1 cuillère à soupe. Farine de ragi (millet ou Kurakkan)

Comment le faire :

Dans une casserole, faites bouillir ¼ de tasse d’eau. Baisser le feu une fois qu’il commence à bouillir et ajouter la poudre de Ragi.

Continuez à remuer jusqu’à ce que la bouillie devienne légèrement épaisse.

Sortez le mélange de la flamme et laissez la bouillie refroidir. Ajoutez la purée de banane à la bouillie et mélangez bien.

Une fois que cela est fait, vous pouvez le servir à votre bébé. Cet usage est considéré par les mamans comme l’un des bienfaits de la banane les plus pratiques.

3. Pancake (crêpe ) aux bananes

Crêpe à la banane
Crêpe à la banane

Portions : six personnes

1/2 tasse de flocons d’avoine

2 cuillères à soupe d’huile de canola

1/2 tasse de farine de blé entier

2 cuillères à soupe de sucre brun

1/2 tasse de farine blanche

1/2 tasse de lait écrémé

1/2 cuillère à café de levure

1/4 cuillère à café de cannelle moulue

1/4 cuillère à café de bicarbonate de soude

1 œuf

1/4 tasse de yaourt nature sans gras

1/4 cuillère à café de sel

1 tasse d’eau chaude

1 purée de banane

Préparation

Mélangez d’abord, dans un grand bol, l’avoine et l’eau chaude. Laisser reposer pendant une à deux minutes jusqu’à ce que l’avoine soit crémeuse et tendre. Rajouter l’huile de canola et le sucre ; mettre de côté pour refroidir légèrement.

Dans un bol de taille moyenne, mélanger les farines, la levure, le bicarbonate de soude, le sel et la cannelle moulue. Faites-les bien mélanger.

Ajoutez le lait, le yaourt et la banane au mélange avec l’avoine et remuez jusqu’à ce que le tout soit bien mélangé. Ensuite Battre l’œuf et verser dans le mélange.

Ajouter le mélange de farine au mélange d’avoine et mélanger jusqu’à ce qu’il soit juste humidifié.

Placez une poêle antiadhésive ou une plaque chauffante à feu moyen. Une fois chaud, verser 1/4 tasse de pâte à crêpes dans la poêle.

Cuire environ 2 minutes, jusqu’à ce que la surface supérieure de la crêpe soit couverte de bulles et que les bords soient légèrement dorés.

Retournez la crêpe à l’aide d’une spatule et laissez cuire encore deux ou trois minutes.

Répéter l’opération avec le reste de la pâte à crêpes.

Valeurs nutritionnelles pour une seule crêpe du pancake aux bananes : 95 calories, 3 grammes de matières grasses, 0 gramme de graisses saturées, 0 gramme de graisses trans, 2 grammes de graisses mono-insaturées, 150 milligrammes de sodium, 15 grammes de glucides, 1 grammes de fibres alimentaires, 3 grammes de protéines.

Gâteau à la banane
Gâteau à la banane

4. Gâteau à la banane avec glaçage au chocolat

Prenez cette recette classique de gâteau à la banane et ajoutez du glaçage au chocolat pour le rendre irrésistible. L’un des meilleurs bienfaits de la banane, n’est-ce pas?

Ingrédients

1 tasse de purée de banane (environ 2 grosses bananes)

2 œufs

1.25 tasse de farine blanche

1 cuillère à thé de vanille

125 g de beurre ramolli

2 cuillères à soupe de lait chaud

Tasse de sucre en poudre marron

1 cuillère à café de bicarbonate de soude

1 cuillère à café de levure

Glaçage:

1.25 tasse de glaçage au chocolat

1 cuillère à soupe de beurre (ramolli)

1-2 cuillère à soupe d’eau bouillante

Préparation

Préchauffez le four à 180 ° C . Beurrer un moule à gâteau rond et profond de 20 cm et tapisser la base de papier sulfurisé.

Battre le beurre et le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange léger et mousseux.

Battez les œufs un à la fois. Rajouter les bananes et la vanille jusqu’à l’obtention d’une homogénéité.

Mélangez le bicarbonate de soude et le lait avant de mélanger au mélange de bananes. Tamiser la farine et la levure chimique pour éviter les grosses boules, incorporer au mélange.

Verser le mélange dans le moule préparé et lisser le dessus. Cuire au four pendant 40 à 45 minutes jusqu’à cuisson complète (insérer une brochette propre, si elle en sort propre, le gâteau est cuit).

Laisser reposer 5 à 10 minutes avant de passer sur une grille pour refroidir. Mettez au dessus le glaçage au chocolat à froid.

Le glaçage:

Mélanger le sucre à glacer au chocolat, le beurre et 1 cuillère à soupe d’eau bouillante à la fois jusqu’à ce que le tout soit mélangé, en ajoutant plus d’eau chaude jusqu’à ce que le glaçage soit d’une consistance bonne pour être du tartinage. Lisser le glaçage sur le dessus du gâteau.

Les bienfaits de la banane

Quelques liens utiles:

lien sur les bienfaits de la banane

http://banane.info/actualites/banane-lhypertension-arterielle-vraiment-conseille/

http://www.pageshalal.fr/actualites/7_bienfaits_des_bananes_vertes_sur_la_sante-fr-24802.html

Bailler et pourquoi bâille-t-on?

Bailler, c’est quoi ? Pourquoi bâille-t-on? Pourquoi le bâillement excessif?

Bailler. un enfant

Bailler, est-il normal ? Pourquoi bâille-t-on ? Pourquoi bailler est contagieux ? Et que signifie le bâillement excessif ou le bâillement incessant ? Nous allons essayer dans cet article d’explorer ce phénomène physiologique pour répondre à toutes ces questions.

Définition

Bailler. Bébé qui bâille.
Bébé qui bâille

Le bâillement est la respiration et l’expiration presque incontrôlée par la bouche grande ouverte, et qui est relativement long, accompagné généralement d’un mouvement d’étirement des bras vers l’arrière.

Les yeux s’humidifient légèrement presque toujours à la fin du bâillement que nous ressentons comme une sorte de soulagement des muscles.

Aussi d’autres organes rentrent en jeu lorsque nous bâillons comme les poumons qui se gonflent à fond pour recevoir de grande quantité d’oxygène et les muscles faciaux et ceux des bras qui se décontractent excessivement, sans oublier la grande participation du cœur qui fournit le sang nécessaire pour l’acheminement vers le cerveau et les autres organes ces exceptionnelles quantité d’air mise en jeu.

Un peu d’histoire du bâillement

Selon le grand Hippocrate, l’un des savants de l’antiquité, le fait de bailler permet l’oxygénation du cerveau et l’expulsion du mauvais air de nos poumons.

Mais cette théorie, longtemps admise par tout le monde, est battue en brèche par les études scientifiques modernes jusqu’à la réfuter complètement.

Malgré tout, il restera toujours des gens qui vont nous la répéter en guise d’explication exclusive du bâillement.

Pourquoi bâille-t-on?

Des chercheurs ont découvert que l’une des principales causes du bâillement est le refroidissement du cerveau. Il agit comme une sorte de régulateur thermique de la boite crânienne.

Pendant un bâillement, la bouche est généralement grande ouverte et les poumons aspire de grande quantité d’air. Les tympans s’étirent et les yeux pourraient se fermer, provoquant de très légers larmoiements.

Ces mouvements activent une augmentation de la fréquence cardiaque et du flux sanguin dans les muscles faciaux. Chacun de ces facteurs est essentiel à la capacité du corps à refroidir le cerveau qui consomment 40% de l’énergie du corps, malgré sa petite taille de pamplemousse comparativement aux autres organes du corps.

Cependant, il faut seulement noter que le refroidissement du cerveau n’est qu’une explication possible. Car les scientifiques n’ont pas encore trouvé de réponse définitive.

Une autre théorie est que le corps, lorsque nous bâillons, est en train de changer d’états. Le bâillement se produit plus fréquemment lorsque nous nous ennuyons, que nous somnolons ou après une activité physique intense.

bailler est-il contagieux vraiment?
Bailler en regardant un chat bailler

D’autres théories du pourquoi bâille-t-on

Dioxyde de carbone

Une théorie assez répandue (une variante de celle d’Hippocrate) que le bâillement est une sorte de mécanisme involontaire qui absorbe un grand volume d’oxygène après avoir accumulé du dioxyde de carbone dans le corps, en particulier dans le cerveau.

Bien qu’aucune preuve concluante ne puisse réfuter cette théorie, les résultats expérimentaux, ainsi que les observations courantes, suggèrent que d’autres facteurs sont impliqués.

Par exemple, une expérience dans laquelle des sujets ont été exposés à des pièces contenant des environnements riches en dioxyde de carbone et pauvre en oxygène n’ont pas modifié les schémas habituels de bâillement ni leur fréquence.

Comme on pourrait aisément le prédire, les sujets ont simplement commencé à respirer rapidement pour compenser le manque d’oxygène dans l’environnement, réaction naturelle et involontaire du corps qui tente d’échanger rapidement le dioxyde de carbone en oxygène.

De la même façon, subir un exercice physique intense ou se trouver à une haute altitude, ce qui provoque une accumulation de dioxyde de carbone et une faible teneur en oxygène, ne provoque pas davantage de bâillements.

Compte tenu de certaines de ces observations, la cause des bâillements et sa fonction biologique ne peuvent être simplement liés aux niveaux de dioxyde de carbone et d’oxygène dans le corps et dans l’atmosphère.

Le bâillement nous aide à nous réveiller

C’est vrai que le bâillement est connu pour augmenter avec la somnolence. Cela a conduit quelques-uns à suggérer l’hypothèse que le bâillement est une excitation involontaire du corps. Car le bâillement est associé à une augmentation du mouvement des muscles faciaux et de l’étirement des membres supérieurs.

Cette agitation accrue, selon les défenseurs de cette hypothèse, peut aider à rester vigilant alors que la pression du besoin de sommeil augmente.

En outre, Il ne faut pas oublier que des muscles spécifiques dans l’oreille (les muscles tenseurs du tympan) sont activés pendant le bâillement.

Ce qui provoque comme résultat une réinitialisation de l’amplitude de mouvement et de la sensibilité du tympan et de l’audition. Cela fera augmenter la capacité à surveiller le monde environnant.

De plus, l’ouverture et le rinçage des yeux entraîneront probablement une augmentation de la vigilance visuelle.

Le corps veut communiquer

Ce n’est pas courant, mais dans certains cas, comme chez les personnes atteintes d’épilepsie, le bâillement peut signaler un épisode à venir.

Dans de rares cas, un bâillement excessif peut être un symptôme secondaire d’une maladie telle que la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques.

Cependant, la maladie sous-jacente n’est pas obligatoirement une cause fréquente de ce mouvement physiologique du corps qu’est le bâillement.

L’altitude

Un changement d’altitude peut également déclencher un bâillement, car le passage d’une pression élevée à basse pression peut entraîner une accumulation d’air derrière les tympans.

Le bâillement étire le tympan et élargit les trompes d’Eustache, aidant ainsi à équilibrer la pression derrière vos tympans et à soulager la douleur ou l’inconfort provoqué par l’altitude.

C’est ce qu’on appelle aussi le barotraumatisme de l’oreille et peut être soulagé également en mâchant du chewing-gum, en suçant des bonbons ou simplement en bâillant pour ouvrir les trompes d’Eustache.

L’ennui

Tout le monde peut probablement constater que lorsque quelqu’un s’ennuie il aura tendance à bailler plus souvent.

La théorie derrière cette affirmation est que lorsqu’une personne s’ennuie, elle ne respire pas aussi profondément que d’habitude et que sa respiration devient lente et superficielle. Le corps dans cet état absorbe moins d’oxygène, ce qui augmente les niveaux de dioxyde de carbone dans le sang.

Donc lorsque nous bâillons, nous aspirons plus d’oxygène et dégageons plus de dioxyde de carbone.

Comment arrêter de bailler?
Arrêtez de bailler svp!

Comment arrêter de bailler ?

Si on se trouve dans une classe d’étude et on n’arrive pas à se concentrer sur ce que dit notre cher vieux professeur, ou que quelqu’un nous parle et on veut pas le froisser par notre besoin de bailler urgemment. Alors il nous faut trouver une petite astuce pour réprimer ce délicieux besoin physiologique.

Donc pour arrêter de bailler, selon la théorie du refroidissement du cerveau, un sac de glace sur la tête ou un petit passage dans une pièce plus fraîche pourrait très bien contribuer à enrayer notre problème, selon Gallup, un des grands chercheurs sur l’origine du bâillement.

Et si un sac de glace n’est pas à notre portée et on a peur de paraitre un peu bizarre, alors changeons simplement notre façon de respirer.

Selon une étude menée par des chercheurs américains, ou on a demandé à des participants qui ont été exposés à de très fort stimuli de bâillement de changer leur façon de respirer. En effet on a juste demandé aux bâilleurs de respirer et d’expirer exclusivement par le nez.

Le miracle s’est produit presque instantanément, puisqu’il a été constaté que presque la majorité des participants qui bâillait ont arrêté immédiatement de le faire.

La raison, selon eux, en est que la respiration nasale répétitive refroidit réellement les zones du cortex frontal.

Donc, respirer et expirer plusieurs fois par le nez peut refroidir le cerveau et empêcher de bâiller complètement. Et si cela ne fonctionne pas pour vous, essayez au moins de profiter de cet état pour faire un petit somme réparateur.

Pouquoi le bâillement est contagieux
Un chat qui bâille

Pourquoi bailler est contagieux

Le bâillement contagieux provient du fait d’être témoin ou de penser à une autre personne qui bâille. Selon des études presque la moitié des adultes bâilleront pendant ou après le visionnage d’une vidéo montrant une autre personne bâillant à plusieurs reprises.

Cela se produit généralement chez des êtres humains normaux plus âgés.

Normalement, on ne le voit pas chez les humains de moins de cinq ans et chez les personnes atteintes d’autisme.

Gordon Gallup, psychologue évolutionniste, c’est lui qui décrit le mieux le bâillement contagieux. Il le voit comme un « mécanisme empathique primitif lié à un état mental spécifique ».

Pour lui, le bâillement active les parties de l’imitation motrice (neurones miroir), de l’empathie et du comportement social du cerveau. Ces neurones miroir de l’arrière du cerveau réagissent en faisant ressentir ce que l’autre personne est en train de vivre et vous ordonnant de réaliser l’action du bâillement même si on n’en ressent pas le besoin.

Devrait-on m’inquiéter du bâillement excessif ?

Cela ne tue surement pas, mais cela peut indiquer un problème physiologique sous-jacent. Il faut alors se demander si on a assez de temps de sommeil. Car si quelqu’un manque de sommeil, il est évident qu’il ressentira plus souvent le besoin de bailler.

Parfois, c’est des médicaments qui sont en cause, car l’un de leurs effets secondaires pourrait inclure la somnolence. Les antidépresseurs, les antihistaminiques et une poignée de médicaments contre la douleur peuvent provoquer une certaine fatigue, ce qui peut conduire à ce réflexe involontaire.

Si un bâillement est accompagné par d’autres symptômes tels qu’un brouillard cérébral ou une douleur isolée, ceux-ci peuvent indiquer un problème de santé sous-jacent tel qu’un grand trouble du sommeil, une maladie du cerveau ou des problèmes cardiaques.

Sans entrer dans trop de détails, la cause fondamentale peut avoir un lien étroit le dixième nerf crânien (le nerf vague).

Si une personne présente d’autres symptômes inhabituels, Nous lui conseillons de consulter son médecin traitant.

Comment déclencher un bâillement

Bâillement excessif
Chien qui bâille

Première méthode

Il nous faut seulement penser au bâillement pour avoir envie de le faire. Et avec un peu d’imagination de nous-même entrain de le faire, ça va surement aider à nous faire bailler.

Ensuite mettre notre tête légèrement en arrière et serrer les muscles de la nuque.

En ouvrant au maximum notre bouche et en fermant aussi légèrement les yeux, pour aspirer le maximum d’oxygène dans les poumons. Cela sans aucun doute déclenchera la bonne réaction que nous espérons.

Deuxième méthode

Il nous faut cette fois aller dans un groupe qui bâille pour être influencer par eux ou tout simplement regarder une vidéo de gens ou d’animaux qui bâillent, ou même demander gentiment à quelqu’un de le simuler devant nous.

Cette méthode est presque imparable pour bailler.

Conclusion

Le rôle précis du bâillement dans la physiologie humaine reste flou malgré ces multiples théories.

Dans l’ensemble, il nous parait après analyse que les mythes sur le bâillement ne soient pas vraiment justifiés scientifiquement malgré la subtilité des explications.

Au lieu de cela, le phénomène semble avoir une multitude de déclencheurs potentiels, qui fonctionnent probablement ensemble pour générer des bâillements.

Le bâillement comporte à la fois une composante biologique et une composante sociale, ainsi que la plupart des humains (ainsi que de nombreux autres vertébrés). En ce qui concerne la façon dont ce comportement a évolué et est apparu, l’énigme n’est toujours pas été résolue.

Après avoir lu ceci, il se peut que vous vous êtes peut-être retrouvé en train de bailler. Nous souhaitons et espérons que ce n’est pas parce que vous avez trouvé cet article ennuyeux, mais simplement qu’on a mis l’idée de bâiller dans votre tête.

Pourquoi bâille-t-on?

Source:

http://baillement.com/Baillement-enquete.html

https://www.caminteresse.fr/tag/bailler/

https://www.scienceshumaines.com/pourquoi-bailler-est-contagieux_fr_39363.html