dents de sagesse et douleur
Extraction des dents de sagesse

Dents de sagesse: leur extraction est maintenant chose facile du fait des avancées de la chirurgie dentaire moderne. On procède à l’extraction des dents de sagesse qui sont en général incluse complètement ou partiellement, car elles provoquent des douleurs dentaires permanentes et des gonflements de la gencive.

Les dents de sagesse poussent à l’arrière de la bouche, derrière vos molaires à la fin de l’adolescence, aux environs de l’age de vingt ans. Il y a une dent de sagesse au moins dans un des quatre coins des mâchoires. Les dents de sagesse poussent souvent de manière tordue, latérale ou mal alignée. À mesure qu’ils grandissent, ils peuvent pousser sur d’autres dents, ce qui leur pose également des problèmes de surpopulation et d’alignement.

I- Fonction naturelle des dents de sagesse

Les dents de sagesse sont considérées par les experts comme des « reliques de l’évolution » et ont été utiles à nos lointains ancêtres qui mangeaient des régimes comprenant des aliments plus rugueux, tels que des bâtons et des roseaux. À mesure que les dents s’usaient ou tombaient, les dents de sagesse les remplaçaient. De nos jours, avec les progrès modernes en matière d’hygiène buccale et de régimes plus doux, nous n’avons plus besoin de ces dents de remplacement, mais elles continuent à pousser.

Notre bouche peut contenir jusqu’à 28 dents, mais en incluant les dents de sagesse, nous avons environ 32 dents qui cherchent elles aussi à prendre de l’espace. Des symptômes de dents de sagesse tels que le surpeuplement, des lésions osseuses et nerveuses, une infection et autres problèmes peuvent en résulter.

II- Pourquoi elles viennent

Extraction de dent de sagesse
Extraction des dents de sagesse

Parce que les dents de sagesse posent de nombreux problèmes et ne sont pas vraiment indispensables à la mastication, les médecins spéculent sur leur fonction. Selon les spécialistes de la santé buccodentaire, les dents de la sagesse commencent à pousser autour de l’âge de sept ans, et pas à la naissance, contrairement à d’autres dents.

Au cours de la plus grande partie de l’histoire humaine, le régime typique était abrasif pour les dents. Dans ces circonstances, les dents de sagesse ont peut-être été utiles dans le passé pour remplacer des molaires devenues usées. Maintenant que les régimes sont plus mous, les dents ne le font pas aussi vite et il n’y a pas de lacunes à combler pour les dents de sagesse. Selon quelques-uns, il est fortement possible que les mâchoires modernes sont plus petites que celles des humains préhistoriques.

III- Quels sont les symptômes du aux dents de sagesse ?

Certaines personnes avec des dents de sagesse incluses ne remarqueront aucun problème, tandis que d’autres auront des symptômes évidents.

Une dent de sagesse incluse pourrait percer les gencives. Elle peut parfois se fait voir seulement d’une partie. C’est ce qu’on appelle une dent de sagesse partiellement incluse.

Une dent de sagesse partiellement contaminée peut entraîner le blocage des aliments et rendre le nettoyage de la dent plus difficile. Pour certaines personnes, une dent partiellement incluse est très douloureuse.

Si la dent est infectée ou cause d’autres problèmes, vous pouvez présenter des symptômes tels que:

douleur et gonflement autour de la mâchoire.

gencives rouges, enflées ou qui saignent.

mauvaise haleine.

un goût désagréable dans la bouche

problèmes d’ouverture de la bouche

Dans d’autres cas, la dent affectée peut ne jamais percer les gencives. Ceci est connu comme une dent de sagesse pleinement impactée.

IV- Remèdes contre la douleur de la dent de sagesse

Si le rendez-vous pris chez votre dentiste pour enlever vos douloureuses dents de sagesse est dans un mois pour des raisons de calendrier et de places, comment alors feriez-vous pour soulager la douleur. Voici quelques remèdes maison pour soulager la douleur des dents de sagesse jusqu’à votre rendez-vous, que vous pourrez même pour toutes les douleurs dentaires. Vous pouvez aussi consulter notre article sur les douleurs dentaires et comment les soulager.

• Glaçons: Appliquez-les dans un sac hermétique ou simplement dans un mouchoir sur les dents de sagesse douloureuses pour atténuer la douleur et réduire l’enflure.

• Anti-douleur en vente libre : ils peuvent aider à soulager temporairement l’inconfort associé aux dents de sagesse douloureuses.

• Eau salée: avec un mélange d’environ huit onces d’eau et deux cuillerées à thé de sel, rincez-vous pour vous nettoyer la bouche et aidez à déloger les particules alimentaires et les bactéries qui pourraient causer une infection douloureuse.

L’extraction de dents de sagesse n’est pas une option pour certaines personnes en raison du risque potentiel de complications, de troubles de la coagulation ou d’une autre cause. Dans ces cas, votre dentiste peut vous recommander des options pour gérer seulement la douleur telles que celles mentionnées ci-dessus. Dans les cas où l’extraction de dents de sagesse n’est pas une option, votre dentiste peut également vous prescrire un rince-bouche spécial qui nettoiera votre bouche après les repas et éliminera les bactéries pouvant causer une infection.

V- Pourquoi n’avons-nous pas de la place pour les dents de sagesse?

Crane avec dents de sagesse
crane avec dents de sagesse

Nos mâchoires sont plus petites qu’avant selon les spécialistes. D’après eux, ce n’est pas à cause de l’évolution, mais parce que notre régime alimentaire moderne, qui a drastiquement changé, manque de certains nutriments essentiels qui permettent à la mâchoire de se développer correctement.

Une vitamine en particulier, la vitamine K2, est responsable du développement de la mâchoire en absorbant le calcium dans le corps et en le mettant dans les os. La plupart des gens ne grandissent pas en mangeant les types d’aliments dans lesquels on consomme de la vitamine K2 – viande de foie et d’organes – ainsi que des produits d’animaux qui mangent de l’herbe (pas de céréales ni de maïs).

L’engouement pour les aliments à faible teneur en matière grasse des deux dernières décennies, de même que l’agriculture industrielle, a pratiquement effacé la vitamine K2 de notre alimentation.

C’est pourquoi, aujourd’hui, la plupart des humains se retrouvent avec une petite mâchoire, un fait qui est devenu la norme. Nos ancêtres et les petites tribus qui ne mangeaient pas le régime moderne avaient un bon développement de la mâchoire avec suffisamment de place pour permettre aux 32 dents de venir toutes droites.

VI- Alors, comment savoir si votre mâchoire s’est bien développée?

Cela dépend de votre enfance. Manger des aliments crus et croquants riches en nutriments contenus dans les abats et les graisses animales nourries à l’herbe sont ce qui stimule le développement correct de la mâchoire. De nos jours, les régimes alimentaires pour enfants sont riches en aliments mous et pauvres en nutriments, comme la compote de pommes et les biscuits salés. L’allaitement au biberon et les gobelets peuvent également nuire au bon développement de la mâchoire. Nos régimes sont devenus trop mous et nos mâchoires ne se développent pas complètement à cause du manque d’utilisation.

VII- Pourquoi extraire vos dents de sagesse?

Vous avez peut-être entendu parler quelqu’un qui a subi une extraction de dent de sagesse ou vous peut être c’est votre propre dentiste qui vous recommande de faire retirer les vôtre. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi?

Pour la plupart des gens, leurs dents de sagesse seront complètement bloquées par les molaires permanentes ou par les os et / ou les gencives environnantes en raison de l’espace plus petit dans la mâchoire. Ces dents de sagesse sont considérées comme un problème médical. Le traitement des dents de sagesse incluses est la raison la plus courante pour laquelle votre dentiste peut vous recommander de les extraire.

La dent de sagesse incluse peut émerger partiellement (juste un bout), ne montrer que la couronne de la dent, ou ne jamais ressortir par la gencive (totalement atteinte). La dent de sagesse peut aussi pousser à un angle droit, on dirait qu’elle s’est «couchée».

Ainsi pour éviter les douleurs ou une infection plus grave, votre dentiste ou médecin vous conseillera dans le cas de la dent de sagesse incluse complètement ou partiellement à l’extraire définitivement pour éviter tous les désagréments inhérents.

VII- Les dents de sagesse sont-elles difficiles à enlever?

Tout dépend de la position et de la forme des racines. Votre dentiste vous dira à quel point il sera facile ou difficile d’extraire chaque dent après l’avoir examiné sous les rayons X. Les dents de sagesse supérieures sont souvent plus faciles à retirer que les inférieures qui sont plus susceptibles d’être touchées.

Votre dentiste, en examinant attentivement les radios, vous dira si la dent doit être extraite dans un cabinet dentaire ou si vous devez être dirigé vers un chirurgien spécialiste de la chirurgie buccale.

Très occasionnellement, il y a un risque d’engourdissement de la lèvre après le retrait d’une dent inférieure. Votre dentiste vous dira si c’est possible dans votre cas.

Soit une anesthésie locale – comme vous le feriez pour un simple cas d’extraction dentaire – ou une sédation sera probablement recommandée. Une anesthésie générale – où vous êtes endormi – peut également être utilisée, mais elle ne sera administrée que dans un hôpital où se trouvent les spécialistes de la procédure.

VIII- Prendre soin de soi après la chirurgie

brosse  à dents
Soin des dents

Après avoir retiré vos dents de sagesse, vous aurez probablement des douleurs et un gonflement de la gencive.

 Il peut y avoir des saignements.

Pendant que votre bouche guérit, vous devez faire attention à ne pas déloger le caillot de sang ni nuire à vos gencives en cours de guérison.

Vous ne devriez pas consommer d’aliments solides, d’alcool, de café, de soda ou de boissons chaudes dans les premiers jours après votre intervention. Vous ne devriez même pas vous brosser les dents les premiers jours de votre rétablissement.

Selon les spécialistes, le temps recommandé pour la récupération après l’extraction des dents de sagesse est de trois à quatre jours, bien qu’il puisse quelques fois atteindre une semaine. La durée de la récupération dépend en grande partie de l’impact des dents de sagesse et de leur manière d’éruption.

Alors…

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour faciliter le temps de récupération. Prévoyez de prendre des congés avant de rependre vos activités habituelles, deux jours au minimum ou une semaine dans les cas les plus difficiles.

Pour soulager la douleur, vous pouvez prendre un analgésique délivré sur ordonnance que votre chirurgien-dentiste vous aura prescrit ou des analgésiques en vente libre.

Pour aider à réduire le gonflement de votre gencive, placez un sac de glace sur votre mâchoire. Le froid aide à réduire l’inflammation et à soulager la douleur dentaire.

D’ailleurs votre dentiste ou votre chirurgien buccal devrait vous expliquer en détails comment prendre soin de votre bouche pendant la période de récupération. On vous dira surement d’éviter de vous brosser les dents, de cracher, d’utiliser la soie dentaire et de vous rincer pendant 24 heures.

Après un ou deux jours, vous pouvez vous brosser les dents en douceur. Rincez-vous souvent la bouche avec de l’eau salée pour la garder propre et éviter une infection.

Faites le plein de compote de pommes, de yaourt, de fromage cottage et d’autres aliments mous. Il est conseillé de suivre un régime d’aliments mous pendant les premiers jours après l’extraction de la dent de sagesse, puis passer lentement aux aliments semi-mous lorsque vous vous sentirez enfin prêt.

.

IX- Quels sont les principaux risques possibles liés à l’extraction d’une dent de sagesse?

La plupart des patients vont récupérer complètement sans problèmes.

Saignement

o Il peut y avoir un petit saignement au moment de l’extraction, cela s’arrête généralement très rapidement et ne risque pas d’être un problème. Si vous êtes à la maison et que la région saigne à nouveau, vous pouvez généralement y remédier en appliquant une pression sur la région pendant au moins 10 minutes à l’aide d’un mouchoir ou d’un coton-tige enroulé. Si le saignement ne s’arrête pas, veuillez contactez au plus vite votre dentiste ou le chirurgien dans le cas où l’extraction de la dent de sagesse s’est déroulée à l’hôpital.

Sensation de lourdeur au menton, à la lèvre inférieure ou à la langue

o Deux nerfs sont assez proches des dents de sagesse inférieures. Le nerf lingual procure des sensations dans la langue tandis que le nerf dentaire inférieur procure des sensations à la lèvre inférieure et à la peau recouvrant le menton. Parfois, ces nerfs peuvent être blessés lors du retrait des dents de sagesse.

Si cela se produit, il se peut que vous ayez un engourdissement ou des fourmillements dans la langue, la lèvre inférieure, la peau sur le menton ou une combinaison de ceux-ci.

Infection

o Une infection peut survenir dans l’embouchure d’extraction de la dent de sagesse , là où le caillot de sang s’est formé. L’incidence de ce phénomène est vraiment faible. Vous pouvez le minimiser en gardant la zone d’extraction propre en rinçant à l’eau ou en prenant un bain de bouche à compter du lendemain de l’intervention.

Il est fortement conseillé de ne pas fumer pendant quelques jours après avoir retiré la dent de sagesse. Fumer peut augmenter le risque d’infection.

 Affaiblissement de la mâchoire

o Dans des cas exceptionnels, l’enlèvement des dents de sagesse peut entraîner un affaiblissement important de la mâchoire, avec pour conséquence une possibilité de fracture de la mâchoire. L’incidence de ce phénomène est extrêmement faible et inférieure à 1% (moins de 1 sur 100).

X- Des risques liés à l’extraction de dents de sagesse

Nous vous résumons les risques qui peuvent survenir après avoir enlevé une dent de sagesse, vous pouvez éprouver:

  • • Douleur et gonflement des gencives et des alvéoles où la dent a été retirée.
  • • Saignements qui ne s’arrêteront pas avant environ 24 heures.
  • Difficulté ou douleur liée à l’ouverture de la mâchoire (trismus).
  • • Gencives à guérison lente.
  • • Dommages causés à des interventions dentaires existantes, tels que des couronnes ou des plombages, ou aux racines d’une dent proche.
  • Une inflammation douloureuse qui survient si le caillot sanguin protecteur est perdu trop tôt.
  • • Engourdissement de la bouche et des lèvres après la disparition de l’anesthésique local, en raison d’une blessure ou d’une inflammation des nerfs de la mâchoire.

Effets indésirables rares, notamment :

 Engourdissement dans la bouche ou les lèvres qui ne disparaissent pas.

 Une mâchoire fracturée si la dent était fermement attachée à l’os de la mâchoire.

 Une ouverture dans la cavité des sinus lorsqu’une dent de sagesse est retirée de la mâchoire supérieure.

La chirurgie dentaire, dans des cas très rares, peut provoquer la pénétration de bactéries dans la bouche puis dans le sang et causer ainsi des infections dans d’autres parties du corps. Les personnes qui ont de la difficulté à lutter contre les infections peuvent avoir besoin de prendre des antibiotiques avant et après une chirurgie dentaire. Ces personnes incluent les personnes qui ont des valvules cardiaques artificielles ou qui sont nés avec des malformations cardiaques.

L’anesthésie (locale et / ou générale) est presque toujours utilisée pendant la procédure d’extraction des dents de sagesse. Il faut seulement avoir à l’esprit que toutes les chirurgies, y compris la chirurgie buccale, qui utilisent une anesthésie générale ont comme même un faible risque de décès ou d’autres complications.

extraction des dents de sagesse

Source:

https://www.docteurclic.com/maladie/dent-de-sagesse.aspx

https://www.europe1.fr/sante/extraction-de-dents-de-sagesse-lanesthesie-locale-a-privilegier-2908724

https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/contents/1077-dents-de-sagesse-extraction

Fermer le menu