maladie de Raynaud: symptômes et traitement

La maladie de Raynaud touche les endroits où les petits vaisseaux sanguins situés aux extrémités du corps, tels que les mains et les pieds, les doigts ou les orteils, sont trop sensibles au moindre changement de température, au froid et parfois au stress.

Cela provoque ce qu’on appelle une attaque de Raynaud où les doigts changent parfois de couleur, mais pas toujours, du blanc au bleu, au rouge.

Ce phénomène de Raynaud est une maladie courante qui pourrait toucher jusqu’à plusieurs millions de personnes en France et peut avoir un impact sérieux sur la vie quotidienne des personnes touchées.

Une attaque de Raynaud peut être un processus très inconfortable, voire douloureux. Cela peut également rendre très difficiles les tâches quotidiennes, comme ouvrir une porte ou taper sur un clavier.

Les symptômes de Raynaud affectent généralement les doigts et les orteils, mais toutes les extrémités peuvent être concernées, y compris les mains, les pieds, les oreilles, le nez, les lèvres, la langue et les mamelons des hommes et des femmes.

I- Les symptômes de la maladie de Raynaud

Les symptômes du phénomène de Raynaud peuvent inclure :

• Sensibilité extrême au froid.

Le corps peut réagir au stress émotionnel comme s’il réagissait au froid.

• La couleur de la peau change.

Les doigts, les orteils et / ou parfois les oreilles, les lèvres et le nez deviennent blancs en raison du manque de circulation sanguine (appelée pâleur). Le sang qui reste dans les tissus perd son oxygène et la zone touchée devient bleue (appelée cyanose). Lorsque le sang frais et riche en oxygène revient dans la région, il devient souvent rouge vif.

• Chaleur, picotements et battements.

Le retour rapide du sang dans les doigts déclenche ces sensations que sont la chaleur dans les extrémités, ainsi que les picotements et battements.

• Froid, douleur et engourdissement.

Un manque de sang oxygéné dans les doigts déclenche ces sensations physiques comme le froid et la douleur. L’engourdissement est cette sensation ou les doigts de la main se sentent comme « endormis » et ne répondent comme d’habitude.

• Ulcères cutanés et gangrène.

Pour les personnes atteintes d’une maladie grave non diagnostiquée et d’attaques prolongées, des plaies douloureuses à guérison lente peuvent apparaître au bout des doigts. Dans de rares cas, un manque d’oxygène à long terme dans les tissus peut entraîner une gangrène (lorsqu’une partie du corps perd son apport sanguin normal).

II- Les deux types de Raynaud

La première étape vers la compréhension de la maladie de Raynaud consiste à déterminer est son type: primaire ou secondaire.

La maladie de Raynaud primaire est généralement appelée « maladie de Raynaud » et elle survient seule, sans raison connue. Bien que cela puisse être frustrant, la maladie est généralement moins grave que celle qu’on appelle le syndrome ou le Raynaud secondaire.

La survenue secondaire résulte d’une cause sous-jacente, telle qu’une maladie, une blessure ou certains médicaments. Il est généralement diagnostiqué chez les personnes âgées de 35 à 40 ans. Souvent, ce type de Raynaud est appelé phénomène de Raynaud ou syndrome de Raynaud.

Alors, quelles sont exactement ces causes sous-jacentes ?

Lorsque le syndrome de Raynaud est dû à une autre maladie, cela arrive plus souvent chez les personnes atteintes d’une maladie du tissu conjonctif, une maladie qui affecte le flux sanguin vers les tissus et les organes.

Les maladies du tissu conjonctif les plus courantes qui causent Raynaud incluent:

• le lupus

• Syndrome de Sjögren: une sorte de sécheresse oculaire et buccale.

• Sclérodermie : les tissus et la peau qui peuvent se durcir.

• La polyarthrite rhumatoïde

• Le syndrome du canal carpien, qui touche les nerfs des poignets, et certaines maladies des artères, entraînant un rétrécissement des vaisseaux sanguins dans les bras et les jambes, peuvent également causer des lésions secondaires de Raynaud ou syndrome de Raynaud.

Il n’est pas toujours le cas pour que pour avoir le syndrome de Raynaud, il faut automatiquement une autre maladie parmi celles déjà citées. Car certains facteurs comme la tension artérielle, la migraine, quelques médicaments anticancéreux, les pilules contraceptives et les médicaments contre le rhume en vente libre peuvent tous en être une cause.

De plus, les personnes qui travaillent avec des outils qui vibrent (par exemple, le marteau-piqueur) ou autour de certains produits chimiques (par exemple, le chlorure de vinyle) risquent davantage de développer ce trouble.

Les fumeurs ont également un risque accru de Raynaud – ainsi que de crise cardiaque, d’attaque cérébrale et de cancer du poumon.

III- Comment le diagnostic de Raynaud est-il effectué ?

En général le diagnostic de la maladie de Raynaud se fera soit par un spécialiste en médecine vasculaire ou simplement par un rhumatologue.

Une grande partie du diagnostic portera sur l’évaluation des symptômes. Outre des antécédents médicaux complets et un examen médical, qui sera souvent accompagné d’un test sanguin.

Il existe aussi d’autres tests pour évaluer le degré d’influence du froid sur le changement de couleur des extrémités du corps du patient.

Et en ce qui concerne le syndrome de Raynaud, lorsqu’on est sûr que ce n’est pas la maladie, il est important d’identifier la cause sous-jacente en effectuant des tests de diagnostic correspondant aux autres symptômes constatés.

 Ainsi en traitant le trouble auto-immune sous-jacent ou autre cause sous-jacente, le syndrome de Raynaud disparaitra de lui-même ou du moins les symptômes s’atténueront drastiquement.

IV- Les causes de la maladie de Raynaud

Comme on l’a vu plus haut, il existe deux types principaux de Raynaud : primaire et secondaire.

1. Causes de la maladie de Raynaud (primaire) :

La cause de la maladie de Raynaud dans ce cas est tout simplement inconnue jusqu’à maintenant. Malgré qu’il est le plus fréquent et est moins grave que le syndrome de Raynaud (phénomène de Raynaud.

2. Causes du Syndrome de Raynaud (secondaire)

Le syndrome de Raynaud est causé par une maladie, une condition ou un autre facteur sous-jacent. Ce type de Raynaud est souvent appelé le phénomène de Raynaud.

Beaucoup de choses peuvent causer le syndrome de Raynaud. Les exemples comprennent :

• Maladies et affections qui endommagent directement les artères ou les nerfs qui contrôlent les artères des mains et des pieds. Par exemple, le syndrome de Raynaud survient chez la plupart des personnes atteintes de sclérodermie. C’est également un problème courant chez les personnes atteintes de lupus.

D’autres exemples de maladies et d’affections pouvant causer le syndrome de Raynaud incluent :

• Arthrite rhumatoïde

• Athérosclérose

• Troubles sanguins tels que la cryoglobulinémie et la polycythémie.

• Syndrome de Sjögren, dermatomyosite et polymyosite

• La maladie de Buerger

• Des problèmes de thyroïde et une hypertension pulmonaire peuvent également causer la maladie de Raynaud.

• Actions répétitives qui endommagent les nerfs qui contrôlent les artères des mains et des pieds. Taper sur le clavier, jouer du piano ou faire d’autres mouvements similaires de manière répétée pendant de longues périodes peut conduire au syndrome de Raynaud. L’utilisation d’outils vibrants, tels que les marteaux-piqueurs et les perceuses, peut également augmenter le risque de développer cette maladie.

• Blessures aux mains et aux pieds.

Les blessures aux mains ou aux pieds dues à des accidents, des engelures, une intervention chirurgicale ou d’autres causes peuvent conduire à la maladie de Raynaud.

• exposition à certains produits chimiques

L’exposition à certains produits chimiques en milieu de travail peut provoquer une maladie semblable à la sclérodermie, liée à celle de Raynaud. Un exemple de ce type de produit chimique est le chlorure de vinyle, utilisé dans l’industrie des plastiques.

• La nicotine dans les cigarettes peut également augmenter le risque de développer la maladie Raynaud.

• Les médicaments

Certains médicaments peuvent causer des effets secondaires de Raynaud, notamment:

•* Médicaments contre la migraine contenant de l’ergotamine. Cette substance provoque le rétrécissement des artères.

•* Certains médicaments anticancéreux, tels que le cisplatine et la vinblastine.

• *Certains médicaments contre le rhume et les allergies en vente libre et les aides au régime. Certains de ces médicaments peuvent rétrécir les artères.

• *les bêtabloquants. Ces médicaments ralentissent la fréquence cardiaque et la pression artérielle.

• *Les pilules contraceptives. Ces médicaments peuvent affecter le flux sanguin.

V- Facteurs de risque

Les facteurs de risque de la maladie de Raynaud incluent :

• être une femme. Les femmes sont plus susceptibles de souffrir de Raynaud. Environ 80% des patients sont des femmes de moins de 40 ans.

• Vivre dans un climat froid, par exemple le nord de l’Europe ou toutes les parties du monde ou la température peut atteindre le zéro Celsius.

• Avoir d’autres membres de la famille affectés par les effets de Raynaud. Il faut aussi savoir que 30% des personnes atteintes par cette maladie ont l’un des parents atteint.

• Certains troubles, tels que la sclérodermie, la polyarthrite rhumatoïde ou le lupus.

• les personnes qui ont une maladie des artères, telle que l’athérosclérose (accumulation de plaque).

• Faire fonctionner des machines vibrantes comme les marteaux piqueurs.

• Exposition à certains produits chimiques.

• Prendre certains médicaments

• Fumer. Il est indéniable que fumer est un accélérateur malveillant pour la plupart des maladies et la maladie de Raynaud n’en est pas exemptée malheureusement de ce fléau.

Maladie de Raynaud: traitement maison

V- Traitement de la maladie de Raynaud

Malheureusement pour les patients atteints de la maladie de Raynaud, elle ne peut pas être guérie, mais il existe des moyens de gérer les symptômes.

Pour les formes bénignes de la maladie de Raynaud, il peut être utile de couvrir la peau exposée avant de sortir de la maison. Un bon conseil en cas d’attaque, il est de bonne habitude de tremper les parties touchées dans de l’eau tiède et non chaude peut atténuer les symptômes et les empêcher de s’aggraver.

Si le stress est un facteur pour une personne, il lui faut qu’il apprenne à gérer son stress par plusieurs méthodes très efficaces comme la méditation, la cohérence cardiaque et autres techniques de relaxation.

Des médicaments peuvent être nécessaires dans les cas modérés à sévères.

Les alpha-1 bloquants peuvent contrer l’effet de la noradrénaline, qui contracte les vaisseaux sanguins.

Les bloqueurs des canaux calciques de la dihydropyridine détendent les plus petits vaisseaux sanguins des mains et des pieds.

La pommade topique à la nitroglycérine appliquée sur la zone touchée semble soulager les symptômes en améliorant le flux sanguin et le débit cardiaque et en abaissant la pression artérielle.

D’autres vasodilatateurs dilatent les veines, atténuant les symptômes.

Dans les cas très graves, des procédures plus invasives sont une option :

Chirurgie nerveuse : Sympathectomie

La vasoconstriction qui cause Raynaud est contrôlée par les nerfs sympathiques dans les zones touchées. Un chirurgien peut faire de petites incisions et dépouiller les nerfs des vaisseaux sanguins afin de réduire la fréquence ou la gravité des attaques. Cet procédure ne réussit pas toujours.

Injections chimiques

L’injection de certains produits chimiques qui empêchent les fibres nerveuses sympathiques de procéder à une vasoconstriction peut être efficace.

Les anesthésiques locaux fonctionnent bien pour certaines personnes. Cependant, l’effet s’atténuera et le traitement devra être répété.

VI- Combien de temps faut-il pour que le syndrome de Raynaud se développe ?

Le délai entre le premier symptôme de cette dangereuse situation et l’apparition effective du phénomène de Raynaud est appelé période latente.

Ce temps varie en fonction du type de danger et de la quantité d’exposition de la personne. Certaines personnes sont plus susceptibles que d’autres.

La période de latence pour l’exposition aux vibrations peut être aussi courte qu’un an. En règle générale, une exposition sévère réduit la période de latence.

Si la période de latence de la personne est courte, le trouble a tendance à apparaître plus fréquemment.

De plus, chez les individus avec une courte période de latence, le syndrome de Raynaud a tendance à progresser plus rapidement vers les stades avancés.

VII- Prévenir la maladie de Raynaud

La maladie de Raynaud n’est pas guérissable. Et une bonne gestion de la maladie nécessite d’éviter ces déclencheurs connus qu’on a énumérer plus haut, en particulier l’exposition au froid.

Quelques suggestions incluent :

• S’assurer que tout le corps reste au chaud en utilisant plusieurs couches de vêtements pour sauvegarder la chaleur du corps dans le tissu. Principalement il faut garder les extrémités au chaud avec des gants et des chaussettes en laine. Certaines personnes trouvent également utile d’utiliser des chauffe-mains disponibles dans les magasins de plein air.

• Éviter les expositions prolongées au froid ou les changements brusques de température, tels que laisser une maison chaude par temps froid ou des pièces climatisées par temps chaud.

• Il peut être utile de demander des conseils à son médecin comment protéger ses mains et ses pieds durant les tâches quotidiennes.

• Il faut savoir que même tenir quelque chose de froid, comme une canette de boisson, peut déclencher des symptômes de la maladie de Raynaud.

• Prendre soin des mains et des pieds en cas de fissures dans la peau. Il est donc important de les hydrater pour prévenir le dessèchement. Il est conseillé de protéger ces membres avec des crèmes protectrices ou des gants spéciaux.

• A noter que trempez ses mains ou ses pieds dans de l’eau tiède dès les premiers signes d’une attaque peut soulager de beaucoup les symptômes.

• Il est bien de faire régulièrement de l’exercice pour maintenir la circulation sanguine et un bon état des tissus de la peau. L’activité physique peut également aider à augmenter le niveau d’énergie, à contrôler le poids, à améliorer la condition physique cardiovasculaire (cœur) et à mieux dormir. Il est conseillé de parler à son médecin avant de commencer tout programme d’exercice.

• Apprendre à reconnaître et à éviter les situations stressantes. Le stress et la détresse émotionnelle peuvent déclencher une attaque, en particulier chez les personnes présentant la maladie de Raynaud primaire.

• La relaxation, avec plusieurs méthodes connues comme la méditation et la cohérence cardiaque, peut réduire le nombre et la gravité des attaques que les patients subissent.

• Il est conseillé pour les personnes atteintes de la maladie de Raynaud d’éviter au maximum d’utiliser des outils tels que des batteurs électriques ou des marteaux piqueurs. Leurs vibrations peuvent déclencher les réactions de Raynaud.

• Pour le cas du syndrome de Raynaud, il est conseillé de passer en revue les médicaments qu’on prend avec son médecin. Il est nécessaire de trouver ensemble des solutions de rechange aux médicaments qui provoquent l’attaque de Raynaud.

• Tenir un journal détaillant les épisodes d’attaques. Les déclencheurs de ces épisodes qu’on croit la cause à chaque fois pour essayer de les éviter une prochaine fois.

• Arrêter de fumer définitivement et diminuer au maximum les boissons contenant de la caféine, car la nicotine et la caféine d’après plusieurs études peuvent contracter les vaisseaux sanguins.

• Il est conseillé d’adopter un régime alimentaire sain et équilibré pour une bonne santé en général.

VIII- La maladie de Raynaud en France ?

La maladie de Raynaud est une condition commune en France. Elle affecte environ 15% de la population Française à des degrés différents.

La maladie de Raynaud commence généralement entre 20 et 30 ans. Le syndrome de Raynaud peut se développer à tout âge, selon la cause.

La maladie de Raynaud est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, environ ¾ des personnes atteintes.

Les personnes atteintes de la sclérodermie, maladie auto-immune qui durcit la peau, sont à 90% atteints du syndrome de Raynaud.

Le contenu du site Web AvoirLaSante.fr n’est ni destiné ni recommandé en lieu et place du conseil médical, du diagnostic ou du traitement. Demandez toujours conseil à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé qualifié pour toute question ou condition médicale.Le contenu du site est juste informatif. Tous droits réservés.

Maladie de Raynaud

Source:

http://www.pifo.uvsq.fr/hebergement/cec_mv/327.pdf

https://www.parismatch.com/Actu/Sante/Phenomene-de-Raynaud-diagnostic-et-traitement-1493990

Fermer le menu